Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 16:20
Fugue romaine d'Edith de la Héronnière (Desclée de Brouwer)

Fugue romaine d'Edith de la Héronnière

(Desclée de Brouwer -

collection "Arpenter le sacré - juin 2018 - 176 pages)

-----------------------------------

Rien de mieux pour s’imprégner de Rome que de marcher même si la traversée des rues est très "sportive ».

Il y a bien sûr le poids du passé que l'on peut superviser depuis les hauteurs de la ville mais il y a aussi le quotidien des romains avec ses invasions d’oiseaux, avec les cris de certains voisins comme un rituel sans oublier le temps régulièrement capricieux avec ses fortes pluies. Et puis partout résonne les mots ou les musiques inspirés par Rome aux écrivains, musiciens, peintres...

Edith de la Héronnière connait parfaitement Rome pour y avoir vécu.

Elle a ses lieux fétiches qu'elle nous fait découvrir en y faisant généralement référence à un illustre personnage. Ces lieux ne sont pas ceux que les touristes voient au premier contact avec la ville.

Ce sont, dans l'esprit de la collection "Arpenter le sacré", des endroits liés à la religion tellement présente par ses églises, monuments et peintures.

Une des belle référence qui m'a passionné est celle de l'Aventin, lieu choisi par Cristina Campo (1923-1977) écrivain, poète et traductrice, pour y terminer paisiblement sa vie.

Cristina Campo

Cristina Campo

Je suis incapable de vous dire la beauté, ici, de toutes les heures, la douceur des cloches, de l'horloge de Sant' Anselmo qui sonne tous les quarts d'heure. Et comme il est important d'être appelé trois fois par jour à l'Angélus. Et comme la Trappe des Tre Fontane est proche et elle aussi importante, avec ses moines quasi invisibles, son église parfaitement nue, son silence". (Lettres à Mita) citée page 130.

Il y a comme cela de multiples références littéraires et artistiques qui font la qualité du livre. Et même si l'on est plutôt athée comme moi, on ne peut rester indifférent à la magie des lieux "sacrés".

Berlioz, Stendhal, Chateaubriand, Zola, Goethe... sont au rendez-vous, bien sûr...

Merci à Estelle Drouard des éditions Desclée de Brouwer de m'avoir adressé ce livre.

A lire sans retenue pour les amoureux des vagabondages intellectuels dans cette Rome tellement inspirante et à arpenter en tous sens sans hésiter à rentrer dans telle ou telle église, place... où il y aura toujours une belle découverte à en attendre.

Bonne lecture,

Denis

Fugue romaine d'Edith de la Héronnière (Desclée de Brouwer)
Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***