Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 21:26

 

Hubert Nyssen a créé les éditions Actes Sud en 1978, très modestement. Il en a fait une ds plus grandes maisons d'édition française en 33 ans, publiant des auteurs tels que Paul Auster, Nina Berberova, le prix Nobel de littérature Imre Kertesz, Nancy Huston ou Laurent Gaudé... et tant d'autres auteurs tels Théodore Monod...

 

Hubert Nyssen a été aussi un écrivain très fécond avec 16 romans à son actif, des recueils de poésie, des essais et des livres pour enfant.

 

86 ans d'une longue vie bien remplie et puis tout s'est arrêté pour lui dans la nuit du 11 au 12 novembre.

 

Tristesse et peine pour tous les amoureux des livres et des grands auteurs de toutes races et de tous horizons.

 

Bravo, Hubert Nyssen, vous avez un très grand monsieur né belge et mort français.

 

En espérant que les éditions Actes Sud sauront continuer à enchanter ses lecteurs et à conserver l'esprit de son fondateur.

 

Le plus bel hommage que l'on pourrait rendre à Hubert Nyssen serait de faire un petit challenge simple sur nos blogs : publier un article sur un livre des éditions Actes Sud le 12 décembre prochain, un mois après son décès.

 

Je suis partant et vous !

 

Si vous êtes intéressés, mettez ici un petit commentaire pour que je puisse recenser les blogs participants.

 

A bientôt, Mosieur Nyssen,

 

Denis

Repost 0
Published by DENIS - dans SOUVENIRS ...
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 13:58



                





 



 Cette chanson a bien sûr été reprise par les Enfoirés !

L' amitié

Beaucoup de mes amis sont venus des nuages
Avec soleil et pluie comme simple bagage
Ils ont fait la saison des amitiés sincères
La plus belle saison des quatre de la terre

Ils ont cette douceur des plus beaux paysages
Et la fidélité des oiseaux de passage.
Dans leur cœur est gravée une infinie tendresse
Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse.

Alors ils viennent se chauffer chez moi
Et toi aussi tu viendras

Tu pourras repartir au fin fond des nuages
Et de nouveau sourire à bien d'autres visages
Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu'un autre voudra te cacher sa tristesse.

Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne
Qu'il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne.
S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines

Alors peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois.

Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne
Qu'il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne.
S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines

Alors peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois

Alors peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois.
 
Repost 0
Published by FABIENNE - dans SOUVENIRS ...
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 21:15



                      










Première diffusion : février à avril 1973, sur la 1ière chaîne de l’ORTF, le dimanche à 19h10 (après LA FRANCE DEFIGUREE)

Coproduction ORTF, GAUMONT et TELECIP

Réalisation : Cécile AUBRY

Scénario, adaptation et dialogues : Cécile AUBRY

Musique : S. VLAVIANOS. La chanson du générique «  Le peintre des étoiles » est interprétée par Demis ROUSSOS

Titre des épisodes :

1-     La pension

2-     Le conseil de discipline

3-     A la recherche de Daniel Fabre

4-     La famille Caderousse

5-     Un adolescent en quête d’emploi

6-     L’apprentissage

7-     La boule de cristal

8-     Anne et le bon sens

9-     Isabelle et les rencontres

10- La rage au coeur

11- Le retour de Chadoun

12- La maison Boussikof

13- Le tunnel rouge

Distribution :

MEHDI (Jérome)

Véronique JANNOT (Isabelle)

Paul GUERS (Daniel Fabre)

Jean-Roger CAUSSIMON (Chadoun)

Michèle GRELLIER (Julia)

Agathe NATANSON (Anne)

Daniel CECCALDI (Caderousse)

ARMONTEl (Lucas)

Billy KEARNS (Bradley)

Luc PONETTE (Raoul Bidinger, dit Bidule)

Marie-Pierre CASEY (femme de chambre)

Patricia LESIEUR (Mireille)

Pierre DANNY (le camionneur)

Dominique de KEUCHEL (Chevrier)

Marko MARKOVIC (Boussikof)

Catherine CIRIEZ (Mme Dourian)

Yves BRAINVILLE (le directeur de la pension)

Pierre BARLETTA (Vincent)



Thème : dans le Montmartre des années 70, l’éducation sentimentale d’un jeune homme de 16 ans, ses débuts difficile dans la vie professionnelle, ses amours orageuses avec la ravissante Isabelle et ses démêlés avec son père, peintre génial mais alcoolique.

Commentaires : le costume marron clair et les chemises imprimées de MEHDI, les mini-jupes trop courtes de Véronique JANNOT, la bonhomie souriante de Jean-Roger CAUSSIMON dans le rôle de Chadoun, qui veille sur les personnages tourmentés de cette histoire avec presque autant de tendresse que sur ses confitures, le sourire éclatant de Michèle GRELLIER, une Bohême de Montmartre tellement inventée qu’elle en devient presque vraie, un restaurateur au grand coeur qui a la voix de John Wayne, sans oublier la chanson du générique interprétée par Demis ROUSSOS, tout dans ce feuilleton incarne à merveille le kitsch des années Seventies.  Evidemment, les personnages manquent souvent de relief, l’histoire s’égare un peu dans tous les sens et certains épisodes sont même à la limite du remplissage,  et pourtant il se dégage de ce feuilleton un charme incroyable, comme un doux parfum de nostalgie.

La série est disponible en VHS et DVD.







Qu'est-ce que j'ai pu l'écouter ce 45 Tours !!!

Cela vous rappelle des souvenirs, n'hésitez pas de laisser vos commentaires !


 BONNE  SOIREE !!!

FABIENNE

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans SOUVENIRS ...
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 20:17

 Instants de jeunesse ... , Bons souvenirs ...











Diabolo menthe est un film français réalisé par Diane Kurys, sorti en 1977.


Les paroles de la chanson :
Diabolo menthe, Yves Simon


Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n'dis jamais
Des mots d'amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu'on condamne
Que tu caches petite Anne

Dans tes classeurs de lycée
Y a du sang et y a des pleurs
Les premières blessures de ton cœur
Les premières blessures
Les premières déchirures
Qui font des bleus à ton âme
Qui font des bleus petite Anne

Dans les cafés du lycée
Faut que tu bluffes, que tu mentes
Autour des diabolos menthe
Quand tu racontes les nuits
Du dernier été
De tous ces premiers amants
Que tu n'as eus qu'en rêvant

Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n'dis jamais
Des mots d'amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu'on condamne
Que tu caches petite Anne














Petite anecdote concernant cette chanson par Yves Simon lui-même :

Une fois la musique du film terminée, Diane Kurys voulait absolument une chanson. Je n'étais pas très enthousiaste.
L'arrivée d'une superbe lettre d'amour d'une lycéenne , écrite sur un papier à petits carreaux de classeur , m'a décidé.
C'est pour elle que cette chanson fut écrite.


Bonne Soirée

Fabienne
Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans SOUVENIRS ...
commenter cet article

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***