Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 08:00

 

Où que l'on soit à Rome, il suffit de lever le regard,

 la villa Médicis trône au dernier étage avant le ciel.

Reconstruite par le cardinal Ferdinand de Médicis au XVI è siècle,

achetée par Napoéon au XIX è ,

siège de l' Académie de France à Rome,

elle a toujours fasciné et intrigué

ceux qui ont pu franchir ses hauts murs.

 

Début octobre, lors de notre séjour à Rome,

en nous promenant Place d'Espagne

et après avoir monter le Grand Escalier

qui conduit à l'église de la Trinité - des - Monts,

 

 

IMGP7549.JPG

 

 

 ce fût une merveilleuse découverte

pour nous d'apercevoir la villa Médicis.

 

 

 

IMGP7501-copie-1.JPG

 

 

Nous nous y sommes rendus, on a franchi le portail d'entrée

mais pour visiter, il fallait réserver.

Dommage, mais nous y retournerons !

 

 

Voici quelques photos prises ce jour-là

 

 

 

IMGP7502.JPG

 

 

Buste de François - René de Chateaubriand  , sur le trottoir de droite

 avant d'arriver à la villa 

 

 

 

IMGP7505.JPG

 

 

Porte d'entrée de la villa Médicis 

 

 

 

 

IMGP7508.JPG

 

 

Grille , plaque et vue d'une entrée sur les jardins 

 

 

IMGP7512.JPG

 

 

 

 

 

IMGP7513.JPG

 

 

 

La grande vasque et l'entrée de la villa Médicis 

 

 

 

IMGP7514.JPG

 

 

 

 

IMGP7516.JPG

 

 

 

 

IMGP7507 

 

 

 Le portail d'entrée

 

 

 

D'autres vues de la villa

 

 

 

IMGP7521.JPG

 

 

 

 

IMGP7523.JPG

 

 

 

 

IMGP7524.JPG

 

 

 

 

 

IMGP7529.JPG

 

 

 

 

IMGP7531.JPG

 

 

 

 

IMGP7532.JPG

 

 

 

A savoir que de grandes figures l'ont fréquentée  tels que :

Chateaubriand,

Corot, Ingres , Berlioz, Bizet , Debussy , Baltus etc ...,

pensionnaires et directeurs qui ,

au cours des siècles et aujourd'hui encore

ont donné une âme à ce lieu célèbre.

 

Si vous voulez en savoir plus sur cette villa ,

je vous conseille vivement le beau livre " Villa Médicis "

réalisé par Dominque Fernandez et Ferrante Ferranti

Préface de Frédéric Mitterand.

 

 

 

 

Je vous invite aussi à aller sur le site de la Villa Medici

qui vous donnera des informations sur l'historique

de ce merveilleux site

et sur les diverses manifestations culturelles qui s'y déroulent.

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 08:27

 

Me voici de retour en Normandie après avoir profiter

de la chaleur de Kemer , en Turquie ( côté Asie ) ,

un pays magnifique où l'accueil et la convivialité sont de mise !

 

 

numerisation0001-copie-1.jpg

 

 

Ce sera avec plaisir que je vous ferai découvrir

ce magnifique pays au travers de quelques photos.

A suivre ...

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 07:05

 

Voici quelques magnifiques enseignes

que j'ai photographiées , le 14 juillet dernier

lors d'une ballade à Freiburg en Allemagne.

 

 

CONVAR1322.jpg

 

 

  

CONVAR1348.jpg

 

 

 

CONVAR1359.jpg

 

 

 

CONVAR1413.jpg

 

 

 

CONVAR1434.jpg

 

 

 

 

 

CONVAR1435.jpg

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 07:00

 

Rappel biographique de HANSI

 

Le fameux Hansi naît le 23 février 1873, à Colmar,

c'est-à-dire en Alsace allemande.

Dès l'âge de 10 ans, contraint de fréquenter l'école du Reichsland, le jeune garçon se fait remarquer par son goût pour le dessin et son esprit critique qui l'empêchent de se soumettre à la discipline et font de lui un mauvais élève. Pour pouvoir fréquenter l'Ecole des Beaux Arts de Lyon, il s'oriente vers la carrière de dessinateur industriel. Alors qu'il aurait préféré se consacrer à la gravure il travaille par nécessité en tant que dessin HANSIdessinateur dans les industries textiles de Cernay, Mulhouse, puis Logelbach. Parallèlement, il continue à améliorer sa technique de la peinture et pratique l'eauforte et l'aquarelle. A cette époque, les premières cartes postales sont mises en circulation en Autriche et en Allemagne avant d'apparaître en France. C'est vers 1896 que Colmar découvre ce nouveau moyen de communication. Dès l'année suivante, Jean-Jacques Waltz, par l'intermédiaire de l'éditeur E X. Sailé, publie sa première carte : " Colmar et sa plaine " Pour faire connaître ses aquarelles dans une série de vues sur la commune de Turckheim. Deux de ses amis l'introduisent dans un cercle d'artistes strasbourgeois et il participe dès lors à diverses manifestations aux côtés d'Alsaciens tels que Bartholdi, Spindler, Schnug, Loux, Hornecker... Jean Jacques Waltz commence à être connu.

dessin HANSIEn 1907, il publie sous le pseudonyme de Hansi, une série de planches dans un recueil intitulé " Vogesenbilder " ( Images des Vosges ) qui rencontre un vif succès. Il réalise chez l'éditeur Max Wettig plusieurs séries de cartes tirées d'aquarelles représentant des paysages. Il publie jusqu'en 1914 plusieurs oeuvres littéraires ( dont le très connu " Professor Knatschke " ) dans un esprit de satire anti-germanique. Aux éditions La Cigogne paraissent de nombreuses cartes signées Hansi représentant de charmants enfants alsaciens dans des cadres enchanteurs et bucoliques. Il devient grâce notamment à ce moyen d'expression graphique, un des symboles de la résistance alsacienne à l'Allemagne. Sa veine satirique lui vaut plusieurs condamnations devant les tribunaux allemands.


En 1914, Hansi s'engage dans l'armée française et on le retrouve sur plusieurs cartes postales photographié en habit militaire. Après la guerre, il publie bon nombre de livres illustrés qui ne rencontrent plus le même succès. Certaines illustrations sont dessin HANSIreproduites sous forme de cartes postales. Il réalise aussi des affiches pour les chemins de fer d'Alsace et de Lorraine reprises en quatre cartes postales. En 1923, Jean Jacques Waltz succède à son père au poste de Conservateur du Musée d'Unterlinden à Colmar et travaille sur l'art héraldique. Entre 1923 et 1933, les Potasses d'Alsace lui commandent des cartes publicitaires qui sont éditées chez Braun à Mulhouse Dornach. Hansi met donc ses talents de dessinateur au service de la publicité . Mais la seconde guerre mondiale éclate. Hansi, connu désormais comme fer de lance de la lutte anti-germanique et dont les cartes ont popularisé les idées à travers l'Allemagne et la France entière, doit se réfugier à Agen. A la suite d'un long périple, Hansi malade, affaibli et démoralisé, s'exile en Suisse. En 1946, il retrouve enfin son Colmar natal. Il publie encore des menus, des livres illustrés et quelques cartes.

dessin HANSI
Le 10 juin 1951, après trois années de maladie, Jean Jacques Waltz meurt à Colmar à l'âge de 78 ans. L'artiste laisse à son pays un immense trésor culturel et artistique. Créateur fécond, il a produit de nombreux motifs de vaisselle, de vitraux, des poupées, des affiches, des étiquettes commerciales, des ex-libris, des menus, des programmes, des livres et près de 400 cartes postales. Graveur à l'eau-forte, aquarelliste, imagier populaire, écrivain, historien, Hansi a su marquer son temps par un talent incontestable. (d’après Liliane Lardanchet)

 

 

 

Et voici la Maison et Musée HANSI à RIQUEWIHR

 

Bonne visite !!!

 

 

IMGP2385.JPG 

 

 

 

 

 

IMGP2386.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2387.JPG

 

 

 

 

IMGP2388.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2389.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2391.JPG

 

 

 

 

IMGP2392.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2395.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2398.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2400.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2404.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2406.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2408.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP2410.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP2414.JPG

 

 

 

 

 

IMGP2415.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 07:00

 

Durant nos vacances en Alsace , nous en avons profité

 pour visiter

 la magnifique Bibliothèque Humaniste de Sélestat ,

la plus ancienne bibliothèque publique d'Alsace.

 

 

 

 

 

La Bibliothèque Humaniste est constituée de deux bibliothèques

du XVè - début XVI è siècle :

celle de l'école latine fondée en 1452

et celle de Beatus Rhenamus

( 1485 - 1547 ), humaniste, philologue,

ami d'Erasme de Rotterdam.

 

 

 

numerisation0001.jpg

 

 

 

Elle se compose de 450 manuscrits, 550 incunables

et 2000 imprimés du XVI è siècle.

 

 

 

IMGP1928

 

 

 

 

IMGP1930.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1933.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1934.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1935.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1939.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1937.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1938.JPG

 

 

 

On y trouve les incunables édités par les premiers imprimeurs alsaciens : Jean Mentel ( né à Sélestat vers 1410 ).

Parmi les imprimés du XVI è siècle ,

 citons la " Cosmographie Introductio ", imprimés en 1507 ,

 qui contient " l'Acte de Baptême de l' Amérique ".

 

 

IMGP1941.JPG

 

 

 

IMGP1942.JPG

 

 

 

IMGP1943.JPG

 

 

 

 

IMGP1932.JPG

 

   

Parmi les manuscrits, citons le lectionnaire Mérovingien

datant du VII è siècle , ici en photo.

 

On y trouve également les capitulaires de Charlemagne

( IX è siècle ) ,

le livre des Miracles de Sainte - Foy ( XI è siècle )

 

    

numerisation0002.jpg

 

 

Initiale S du Livre des Miracles de Ste Foy

( Manuscrit daté de la fin du XI è siècle ).

 

 

mais aussi le cahier d'écolier de Beatus Rhenanus ( 1499 ).

 

Une visite qui en vaut le détour car cette Bibliothèque

est une mine aux trésors , qui ne laisse pas insensible

les amateurs de livres, de beaux livres

et de manuscrits !

 

Et pour terminer , voici le très beau marque-pages

de La Bibliothèque Humaniste

 

 

numerisation0003.jpg

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 07:00

 

 

IMGP3771.JPG

 

  3, quai de l’île
76600 Le Havre

 

 

La maison de l’armateur est un des derniers témoins

 du Havre du XVIIIe siècle, et donc l’un des fleurons

du patrimoine urbain.

 En cela, elle est un maillon indispensable

de la mémoire collective havraise.
Elle fut édifiée par l’architecte Thibault

dans les années 1790

 pour son usage personnel, selon des plans extrêmement

originaux et des décors exceptionnels.

Toute l’architecture et les styles de la fin du XVIIIe

sont illustrés.

 Mais la particularité de la maison réside

dans son puit de lumière central et octogonal octogonal

et sa déambulation originale à travers de riches collections

 du XVIIe au XIXe siècle.

 

  

IMGP3773.JPG

 

 

 

IMGP3780.JPG

 

 

  

IMGP3782.JPG

 

 

 

IMGP3788.JPG

 

 

 

IMGP3789.JPG

 

 

 

IMGP3796.JPG

 

 

 

IMGP3797.JPG

 

 

 

IMGP3805.JPG

 

 

 

IMGP3806.JPG

 

 

 

IMGP3809.JPG

 

 

 

IMGP3816.JPG

 

 

 

IMGP3817

 

 

 

IMGP3818.JPG

 

 

 

IMGP3823.JPG

 

 

 

IMGP3824.JPG

 

 

 

IMGP3825.JPG

 

 

 

IMGP3833.JPG

 

 

 

IMGP3831.JPG

 

 

 

IMGP3834.JPG

 

 

 

IMGP3835.JPG

 

 

 

IMGP3843.JPG

 

 

 

IMGP3844.JPG

 

 

 

IMGP3846.JPG

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 12:05

 

  

 

  

 

 

 

( Source photos internet ) 

 

 

L'Imagerie d'Epinal est tellement entrée dans la langage courant

 qu'on oublie parfois, que derrière l'expression,

existe une entreprise fondée en 1796.

Qui n'a pas en mémoire l'un de ces dessins naïfs et colorés ,

qui font aujourd'hui presque figure de pop art à l'ancienne ?

Le Chat botté , les personnages des contes de Grimm , mais également

 les premières caricatures politiques et les ancêtres du dessin de presse

 sont sortis de ces  célèbres ateliers.

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Aujourd'hui , l'Imagerie continue à inventer de nouvelles images.

Mais son musée permet de retrouver les grandes figures

 du patrimoine populaire.

Devant les célébrations bonapartistes , les oeuvres de propagande

 ou les publicités du tournant du siècle ,

 on ne manquera pas de découvrir les passions de l'époque et d'exercer

son esprit critique.

 Plus émouvants , les planches de sciences naturelles , les abécédaires

et les " leçons de choses " nous ramènent à ce temps

où l'école pour tous était encore une nouveauté.

 

 

 

 

 

   

Les métiers de l'image et les techniques de reproduction ,

du pochoir à l'offset en passant par la xylogravure et la lithographie ,

intéresseront les artistes en herbe.

 

 

Envie de partager avec vous quelques photos prise par moi - même

lors de la visite de L'Imagerie en juillet 2008.

 

 

imagerie-1.jpg 

 

 

 

 

imagerie-2.jpg

 

 

 

 

imagerie-3.jpg

 

 

 

 

imagerie-4.jpg

 

 

 

 

imagerie-5.jpg

 

 

 

 

imagerie-6.jpg

 

 

 

 

imagerie-7.jpg

 

 

 

  

imagerie-8.jpg

 

 

 

 

imagerie-9.jpg

 

 

 

 

 

imagerie-10.jpg

 

 

 

Une agréable et intéressante visite dont nous gardons

de bons souvenirs, la preuve en images !!!

 

 

Si vous voulez plus d'infos sur l'Imagerie d'Epinal ,

je vous invite à aller voir leur site.

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 10:00

 

Lors de notre week-end à Paris, c'est avec plaisir et curiosité

que nous avons visité le Musée des Lettres et Manuscrits:

 " Un musée unique et original. "

 

 

IMGP1413.JPG

 

 

 

 

IMGP1414.JPG

 

 

 

La lettre et le manuscrit n'avaient jamais fait l'objet

d'aucune présentation permanente avant que Gérard Lhéritier

 en 2004 , eut l'initiative de fonder le premier musée

dédié entièrement aux lettres et aux manuscrits.

Aujourd'hui , porté par le succès croissant du nombre de visiteurs ,

 le musée des lettres et manuscrits investit le coeur

de Saint Germain des Près pour vous faire revivre par ses collections

 les plus belles pages de notre Histoire.

 

 

 

 

IMGP1415.JPG 

 

 

 

 

IMGP1424.JPG 

 

 

 

La correspondance, les manuscrits littéraires , historiques

ou scientifiques , les partitions musicales , les livres anciens

sont autant de rendez-vous avec des personnages célèbres.

  

Au fil des pages manuscrites que le visiteur tourne au gré de sa visite ,

 apparaît le pouvoir de l'écrivain qui nous amène au plus près

 des rêves de ceux qui ont façonné le monde et de la genèse

des oeuvres les plus prestigieuses de l'humanité.

 

 

 

IMGP1464.JPG

 

 

 

 

 IMGP1465.JPG

 

 

 

 

IMGP1467.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1468.JPG

 

 

 

IMGP1469.JPG

 

 

 

 

IMGP1470.JPG

 

 

 

IMGP1471.JPG

 

 

 

 

IMGP1472.JPG

 

 

 

 

IMGP1473.JPG

 

 

 

 

IMGP1474.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1483.JPG

 

 

 

 

IMGP1487.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1492.JPG

 

 

 

 

IMGP1494.JPG

 

 

 

 

 

 

 

A savoir que Patrick Poivre d'Arvor est le parrain du musée

des lettres et manuscrits.

 

 

 

Des expositions temporaires y sont organisées et en ce moment ,

vous pouvez y voir une exposition consacrée à l'écrivain

Romain GARY  " Romain Gary , des Racines du Ciel à La Vie devant soi " ,

 expo qui a lieu 30 ans après sa mort ,

il s'est donné la mort le 2 décembre 1980.

Cette expo a débuté le 3/12/2010 et se tiendra jusqu'au 20 février 2011 ,

une invitation à découvrir Gary l'adolescent , l'homme d'action,

 le résistant , le diplomate, l'écrivain ...

un homme et un artiste fascinant.

 

 

 

IMGP1432.JPG 

 

 

 

 IMGP1434.JPG

 

 

 

Musée des lettres et manuscrits

222, Bd Saint - Germain

75007 Paris

Tél : 0142224848

info@museedeslettres.fr

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 09:00

 

 Le jeudi 11 novembre , nous sommes allés nous promener

à la Foire du Havre car j'avais très envie de découvrir

 l'ambiance japonaise mise à l'honneur cette année.

Voici pour vous quelques photos de cette sympathique ballade

au Pays du Soleil Levant ... made in Normandie !

 

Bonne visite !

 

 

 

IMGP1097.JPG

 

 

 

 

IMGP1048.JPG

 

 

 

  

IMGP1049.JPG

 

 

 

 

IMGP1050.JPG

 

 

 

  

IMGP1052.JPG

 

 

 

 

IMGP1053.JPG

 

 

 

 

IMGP1054.JPG

 

 

 

 

IMGP1056.JPG

 

 

 

 

IMGP1057.JPG

 

 

 

 

IMGP1058.JPG

 

 

 

  

IMGP1059.JPG

 

 

 

 

IMGP1060.JPG

 

 

 

 

IMGP1061.JPG

 

 

 

 

IMGP1062.JPG

 

 

 

 

IMGP1063.JPG

 

 

 

 

IMGP1064.JPG

 

 

 

 

IMGP1067.JPG

 

 

 

 

IMGP1068.JPG

 

 

 

 

IMGP1072.JPG

 

 

 

 

IMGP1094.JPG

 

 

 

 

 

IMGP1093.JPG

 

  

 

 

IMGP1095.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 09:00

 

Le 19 septembre dernier lors des Journées du patrimoine ,

 ce fût un plaisir de visiter la cour intérieure

de L'Hôtel de Bourgtheroulde dans le centre de Rouen.

 

 

L'Hôtel de Bourgtheroulde (prononcé « bourtroud' »), datant du XVIe siècle,

se situe dans le centre de Rouen, sur la place de la Pucelle.

 

 

IMGP0847.JPG


 

 

 

IMGP0848.JPG

 

 

 

 

L'hôtel fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques

depuis le 11 janvier 1924.

 

 

 

 

IMGP0851.JPG

 

 

  

Cet ancien hôtel particulier construit pour la famille Le Roux est doté

d'une façade principale dans la cour intérieure qui conserve encore

des éléments de l'art gothique (pinacles, arcs brisés)

et des fenêtres à meneaux.

 

 

 

IMGP0853.JPG 

 

 

  

IMGP0856.JPG 

 

 

 

 

IMGP0858.JPG 

 

 

 

 

IMGP0866.JPG 

 

 

 

On y remarque la salamandre, emblème de François Ier au centre.

À gauche de cette façade, on découvre une tourelle polygonale,

 jadis entièrement recouverte de sculptures Renaissance.

 

 

 

 

IMGP0867.JPG

 

 

 

 La plupart a disparu avec sa destruction quasi-complète en 1944.

 On a donc restitué la tour sans ses bas-reliefs qui figuraient

 des scènes pastorales, mais redonné à la toiture

son aspect initial avec son épi de faîtage.

 

 

 

IMGP0855.JPG

 

 

 

L'aile en retour de gauche est constituée d'une galerie Renaissance

 à l'italienne appelée « galerie d'Aumale »

et ornée de bas-reliefs sculptés dans la pierre calcaire.

 

 

 

IMGP0861.JPG

 

 

 

 

IMGP0864.JPG

 

 

 

 

IMGP0865.JPG

 

 

 

Le registre supérieur représente six scènes allégoriques

 des Triomphes de Pétrarque, dont deux extrêmement mutilées,

 quant au registre inférieur, il montre une scène historique contemporaine

du monument : l'entrevue du camp du Drap d'Or.

L'aile en retour de droite est constituée d'un pavillon de style classique, construit vers 1770 après un incendie et d'une façade assez rude

de style gothique.

L'extérieur a subi de nombreux remaniements aux XIXe et XXe siècles.

 

 

 

IMGP0852.JPG

 

 

Le porche d'entrée est décoré des deux léopards normano-angevins

soutenant les armes de la famille de Bourgtheroulde

 et du porc-épic symbole du roi Louis XII.

 

 

IMGP0869.JPG 

  

  

 La petite tourelle en encorbellement, une échauguette qui ornait

 l'angle plat à gauche du porche, menaçait ruine au début du XIXe siècle, frappée d'alignement, elle fut supprimée.

Elle a été rebâtie à l'identique de 2009 à 2010.

 

 

 

 

 IMGP0868.JPG

 

 

 

Il était occupé jusqu'à fin 2006 par une banque

(Crédit industriel de Normandie),

un hôtel 5 étoiles de 78 chambres avec un spa de 700 m2

s'y est installé, son ouverture date d'avril 2010.

 

 

( Source Wikipédia )

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans NOS VISITES
commenter cet article

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***