Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:00







                                                                             Le printemps est proche
                                                tout annonce sa venue -
                                                lune et fleurs de prunier










                                                                                        
                                                                                        
                                                                                A chaque souffle
                                             le papillon se déplace
                                                     sur le saule !








                                                                                      Ah ! le viel étang
                                                une grenouille y plonge -
                                                       le bruit de l'eau










                                                                                  Les fleurs de quel arbre -
                                                      impossible de savoir
                                                       mais un tel parfum !










                                                                                Ah ! quelle merveille
                                             ces jeunes et vertes feuilles
                                                     brillant au soleil !

                                                                               
                                                                               Haiku de BASHÔ

                                                    




                                             
                                            Portrait de BASHÔ  (1644 - 1694)



Bashô est l’une des figures majeures de la poésie classique japonaise. Par la force de son œuvre, il a imposé dans sa forme l’art du haïku, mais il en a surtout défini la manière, l’esprit : légèreté, recherche de la simplicité et du détachement vont de pair avec une extrême attention à la nature. Le haïku naît donc au bord du vide, de cette intuition soudaine, qui illumine le poème, c’est l’instant révélé dans sa pureté.


 

                                                        

                                     BONNE FIN DE WEEK - END !!!


 Fabienne
Repost0
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 11:47
         
 Désormais quand on regarde les nuages , c'est à travers les barbelés ...





L'odeur d'oignon
             chevauche l'odeur d'urine
          bientôt la soupe du soir



La nuit sans douceur
    se glisse par la fenêtre
            balafrée de stries verticales



                      Torse nu je regarde la lune
on m'a volé
            mon tricot de corps



                    A côté les cris se sont tus
     enfin le violeur
s'est pendu



 Le soleil se lève
                  la grille pendant une minute
est jaune paille




En choisissant le haïku comme forme d'expressions , Lutz Bassmann raconte une histoire. Il décrit les menus événements du quotidien de la prison.
Ce livre est paru aux éditions VERDIER en 2008







Je l'ai emprunté à la bibliothèque et certains haïkus du monde carcéral sont très émouvants.
Fabienne

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***