Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 08:00

 

 

Il fait beau aujourd'hui 

   Bien sûr que la vie est remplie de misères,
Je n'ai jamais dit le contraire.
Je sais que j'en ai eu ma part à éteindre
Et que j'ai mille raisons de me plaindre.
Contre moi vents et orages se sont unis;
Et combien de fois le ciel a été gris! 
 Les épines et les ronces m'ont piqué,
À gauche, à droite, et ailleurs aussi.
Mais, pour dire toute la vérité,
Fait-il assez beau aujourd'hui!

À quoi sert de toujours brailler
Et de rabâcher les soucis d'hier?

À quoi sert de ressasser le passé
Et, au printemps, de parler de l'hiver?
Un chacun doit avoir ses tribulations
Et mettre de l'eau dans son vin.
La vie n'est certes constante célébration.
Des soucis?  Bien sûr, j'ai eu les miens.

Mais il faut bien le voir aussi:
Il fait diablement beau aujourd'hui!

C'est aujourd'hui que je vis,
Et non pas il y a un mois.
T'en as, t'en as pas, tu donnes et tu prends
Selon qu'en décide le moment.

Hier, un nuage de chagrin
A bien assombri mon chemin.
Demain, il pleuvra peut-être
À casser les carreaux de fenêtres,
Mais faut le dire, puisque c'est ainsi:
Fait-il assez beau aujourd'hui!

 

  Source: Douglas Malloch ...www.lespasseurs.com

 

Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 09:00

 

 

beau-texte-annelou-dupuis.jpg

 

 

 

Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 09:00

 

 

 

 

 

 

L'art de se taire
souvent passe un regard
un regard soutenu
tes yeux sur les yeux de l'autre
deviner la signification de leur éclat
lire le futur immédiat plus loin que la pupille
vouloir dire beaucoup de choses , mais retenir son envie
serrer le lèvres permettre que circulent les idées

sans qu'elles sortent à l'extérieur
augmenter l'espace entre les questions et les réponses
laisser les muscles se dessiner sur le visage
attendre un signe
maintenir la respiration , penser que l'autre aussi pense.
analyser , espérer
l'économie de paroles:une vertu qui n'est pas l'apanage

des religieuses cloîtrées
un jeu que pratiquent ceux qui savent faire les fous
ceux qui comprennent que toutes les questions méritent

une réponse
que la solution n'est pas toujours d'ouvrir la bouche
pourquoi tout dire?
pourquoi ne pas conserver en secret quelques-unes des idées

qui font leur apparition,sans préavis ,

au moins avec l'illusion que le temps les mûrisse

et les transforme en idées plus durables?
pourquoi ne pas comprendre , au moins une fois , que la parole n'est pas aussi rapide que la pensée et que tout ce que

l'on trouve dans l'esprit ne peut se convertir en paroles?
comprendre que l'on peut aussi parler par gestes.
que le silence ...parfois devient un cri
on garde le silence dans les hôpitaux , les veillées funébres ,

les actes solennels...
on garde le silence par pudeur , par respect , par douleur...
apprendre à se taire sans autre motif
que sa propre volonté
se taire pour écouter
se taire pour regarder
se taire pour apprendre
se taire pour se taire
se taire pour convertir le silence en complice
se taire pour savoir si un écho existe
se taire , pour que tout ce qui ne nous convient pas d'écouter ,

 nous le disons à l'oreille , dans l'intimité d'une confession

 avec le volume d'un cri , avec l'accent des grandes révélations
se taire pour comprendre que le silence est le masque

des sons les plus beaux
manier le silence est plus difficile que de manier la parole.

 

   

(Clemenceau)

 

 

 

 

 

 

 

Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 08:00

 

 

 

 

 

Risquer...

 

   

Rire, c'est risquer d'avoir l'air idiot.
Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air émotif.
Aller vers l'autre, c'est risquer de s'impliquer.
Exprimer ses sentiments, c'est risquer d'exposer

 le fond de soi-même.
Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule,
c'est risquer de les perdre.
Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour.
Vivre, c'est risquer de mourir.
Essayer c'est risquer d'échouer.
Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger,
dans la vie, c'est de n'en prendre aucun.
Les gens qui risquent rien ne font rien,
n'ont rien, ne sont rien.
Peut-être évitent-ils la souffrance et la peine,
mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir,
ni changer, ni grandir, ni vivre.
Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes.
Ils ont perdu leur liberté.
Seul celui qui risque est libre.

On ne peut pas toujours changer ce que l'on affronte,
Mais on ne peut JAMAIS changer ce que l'on n'affronte pas.

 

 

( Texte trouvé sur le net ) 

 

 

Repost0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 07:00

 

  070908solitude2.jpg

 

La solitude

C'est d'avoir peur de regarder devant soi
C'est de passer des nuits d'horreur paralysée par l'incertitude
C'est vouloir crier si fort quand personne ne vous entend
C'est se craindre et trembler depuis déjà trop longtemps
C'est s'oublier avec le temps et regretter d'avoir aimé autant
C'est d'avoir peur qu'on ne nous voie plus comme avant

La solitude

C'est souhaiter mourir à la pensée qu'il doit partir
C'est essayer de se retrouver pour ne plus souffrir
C'est vouloir si fort être avec lui
C'est rêver à l'infini suppliant un dernier sursis
C'est refuser d'être consolée...
Fermer les yeux et se voir immolée
C'est ne pas comprendre autre chose que l'attente

La solitude

C'est sentir qu'on mord dans votre chair
C'est ne pas faire la différence entre le rêve et l'éphémère
C'est ne savoir ni aimer, ni haïr, mais vouloir en finir
C'est souffrir en silence
C'est détester l'indifférence
C'est vouloir se jeter à la mer pour le déraciner de sa chair
Et ne plus jamais penser qu'un jour il vous a aimée

La solitude

C'est vouloir mourir sans avoir au moins fait le tour de sa prison
C'est vouloir se pardonner toutes ses passions
C'est refuser de se souvenir de tout ce qui vous a fait trembler...
Oublier ses émotions et sur sa souffrance ne plus mettre un nom
Autre que le sien en se disant, peut-être encore qu'il m'appartient

La solitude
 

C'est moi en survie
C'est lui à l'infini
C'est ne plus chercher à comprendre
C'est se sentir blessée, fermer les yeux sur l'indifférence
Pardonner pour ne pas regretter et lui garder sa confiance
C'est réclamer son âme jusqu'au matin
Puisqu'il la tient dans ses mains
C'est vouloir lui crier je t'aime et ne plus se sentir soi-même
C'est avoir envie de lui, fermer les yeux tristement
En sachant qu'il est parti

La solitude
C'est moi... c'est lui...
A sombrer dans l'oubli

 

 

Claire De La Chevrotière

 

 

Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 07:00

 

 

  

" Lorsque l'amitié a des racines suffisamment profondes , c'est une plante qu'aucune tempête ne peut abattre. "

 

 

- Phrase écrit sur une carte d'invitation du XIX è siècle -

 

 

  

" Ne soyez pas assez vains , assez infatués de vous - mêmes , pour croire que les autres deviennent vos amis au premier coup d'oeil , ou parce qu'ils vous fréquentent quelque temps.

La véritable amitié se construit jour après jour. "

 

 

- Lord Chesterfield -

 

  

 

" L'attachement peut se passer de retour , pas l'amitié. "

 

 

Jean - Jacques Rousseau

 

 

  

" L'amour et l'amitié sont les deux clefs qui permettent

de se retrouver soi- même dans les autres ,

et d'en être transporté d'aise. "

 

 

- Alexander Smith -

 

 

  

" Qu'est - ce que l'amitié ? Une même âme

qui habite deux corps. "

 

- Aristote -

 

 

  

" L'amité est un feu général et universel ,

mais tempéré et égal ,

une chaleur constante et ferme ,

toute douceur et polissure ,

sans rien d'âpre ni de rude. "

 

 

- Michel de Montaigne -

 

 

  

" Des rencontres se produisent qui modifient

la couleur des choses ,

qui font éclater ce qui jusqu'alors

était souterrain. "

 

 

- Martin Gray -

  

 

Repost0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 09:00

 

 

 

 

 

 

Vieillir avec grâce

 

 

 

A 15 ans , j'ai décidé d'étudier.

 

A 30 ans , j'ai trouvé mon équilibre.

 

A 40 ans , j'ai acquis la vision lucide.

 

A 50 ans , j'ai compris la volonté de Dieu.

 

A 60 ans , j'ai entendu et accueilli la vérité.

 

A 70 ans , j'ai suivi mon coeur,

 

Sans outrepasser les bornes.

 

 

 

CONFUCIUS

 

 

 

 

 

 

Repost0
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 

 

" Une amie est comme une passerelle vers un monde plus vaste.

Nous voyons par ses yeux autant que par les nôtres.

Nous écoutons plus intensément , nous pensons plus intelligemment , nous explorons un monde dont nous ne soupçonnions même pas l'existence.

Nous avons besoin de son attention , de sa gentillesse , et nous découvrons avec délices qu'elle aussi a besoin de nous. "

 

 

 

 

 

 

 

" Je ne souhaite qu'une chose : vivre assez longtemps pour te payer de retour , d'une façon ou d'une autre , pour tant de générosité , que je ne méritais pas. "

 

 

 

 

 

 

 

" Lorsque deux amies organisent une expédition punitive dans les magasins , elles investissent sans vergogne des boutiques beaucoup trop chères pour elles et le tout se termine devant

un énorme gâteau à la crème , avec en poche tout juste assez d'argent pour payer le bus ! "

 

 

 

 

 

 

" Les conversations entre copines ne ressemblent à aucune autre.

A chaque fin de phrase , la position se fait plus confortable ,

le dos plus rond ...

A l'évidence , elles s'installent pour un bon moment. "

 

 

 

 

 

 

" Une pile de CD. Une bonne tasse de café. Les pieds nus et

un vieux jean. Des chips et du pop - corn.

Des bavardages à n'en plus finir.

La pluie qui tambourine sur les carreaux.

L'amitié. "

 

 

 

 

Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 09:00
 
 
 
 
 
" Avoir la force et le courage "
 
 
 
Il faut de la force pour exprimer son opinion
Il faut du courage pour l’assumer jusqu’au bout

Il faut de la force pour prendre une décision
Il faut parfois du courage pour en accepter les conséquences

Il faut de la force pour avancer
Il faut du courage pour accepter de s’être trompé

Il faut de la force pour affronter le danger
Il faut du courage pour accepter ses limites

Il faut de la force pour choisir
Il faut du courage pour renoncer

Il faut de la force pour accepter les épreuves
Il faut du courage pour en rire

Il faut de la force pour dénoncer
Il faut du courage pour se taire

Il faut de la force pour gagner sa vie
Il faut du courage pour affronter la misère

Il faut de la force pour avancer
Il faut du courage pour ne pas renoncer

Il faut de la force pour dire non
Il faut du courage pour être capable d’affirmer son opinion sans violence

Il faut de la force pour affronter les autres
Il faut du courage pour s’affronter soi-même

Il faut de la force pour réussir
Il faut du courage pour se surpasser

Il faut de la force pour calmer la peine d’un ami
Il faut du courage pour endurer sa propre souffrance

Il faut de la force pour endurer l’injustice
Il faut du courage pour l’arrêter

Il faut de la force pour aimer
Il faut du courage pour s’en aller

Il faut de la force pour vivre
Il faut du courage pour survivre

 
 
Auteur inconnu
( Texte trouvé sur le net )
 
 
 
J'ai lu et relu ce magnifique texte et les paroles , je les ressens au plus profond de moi d'où l'envie de le partager avec vous tant les mots sont simples et justes ...
 
 
 
 
Repost0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***