Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 14:06
La vie de famille par Doisneau/Pennac (Hoëbeke)

La vie de famille par Robert Doisneau et Daniel Pennac

(Hoëbeke - 91 pages - Octobre 2016)

Première édition :1993

------------------------------------

Excellente idée de republier ce livre devenu un classique 23 ans après sa première édition. Et ainsi merci aux Editions Hoëbeke qui m'ont adressé ce livre pour le lire et le présenter ici.

Robert Doisneau (1912-1994) avait publié un premier livre avec la complicité de Cavanna avant de se tourner vers Daniel Pennac (né en 1944) pour un premier livre "Les grandes vacances" (que je présenterai prochainement) en 1991, avant celui-ci publié peu avant le décès du grand photographe.

Un texte de Pennac sur des images de Doisneau, c'est forcément un grand moment de regard sur le monde. Et là, le thème c'est la famille. Et tout commence par le "mariage".

Un dimanche comme il en existe tant dans une "vie de famille", on se met autour de la table, près du meuble Henri II, le sacro-saint buffet venu de nulle part : "C'était un machin en bois noir, à colonnes, corniches, moulures, fronton, ferrures, miroir... Un monument plutôt qu'un meuble..."

et on regarde un album de photos de famille.

Sauf que là, on est en compagnie de Robert Doisneau, dont les photos sont classées par thème : le mariage, les bébés et la vie autour de l'hygiène  des frères et sœurs, de l'éducation...

Les photos s'étalent des années 40 à 50. Toutes en noir et blanc, bien sûr. Avec ci et là, quelques mots de Robert Doisneau, comme s'il était autour de la table.

Pennac fait parler Joseph, Hélène, Nino... pour se rappeler ces moments de vie où le vélo avait sa place, au temps où on se parlait sans la télévision pour faire écran..

Instants nostalgie qui rappelleront des instants, des images... aux lecteurs qui ont vécu ces années-là.

A la fin du livre, Daniel Pennac écrit une lettre à Robert Doisneau : ..."J'ai montré tes photos, j'ai lu quelques passages de tes lettres, ceux que tu as écrits en caractères bâtons pour me faire croire que tu t'es enfin mis à la machine..." 

 

Un livre qui rappelle que des instants de vie sont de vrais bonheurs. N'oublions pas ces valeurs.

Sachons regarder le monde autour de nous avec acuité, sans préjugés.

Un vrai moment de bonheur que ce livre qui se regarde autant qu'il se lit au travers de la petite centaine de photos de Doisneau regardés, sentis par Daniel Pennac au travers des dialogues de ses "personnages".

Bonne lecture, et encore merci aux Editions Hoëbeke de m'avoir permis de vous présenter ce petit "bijou" à offrir sans modération...

Denis

 

Repost 0
Published by DENIS - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 15:20
Paroles de la chanson de Linda Lemay :
 
De tes rêves à mes rêves :
 
On a parcouru le chemin
De tes rêves à mes rêves
Tes doigts à mes seins
De ta bouche à mes lèvres
De la guerre à la trêve
Combien d' fois, mon amour
Combien d'aller-retour
Entre la haine et l'amour

Chaque fois, la route et ses chaos
Et ses roches et ses trous
M'arrachaient à ta peau
Me rej'taient sur tes g'noux
Me tatouaient sur ta joue
Combien de grands voyages
Pour autant de naufrages
Sur ce même rivage

Jusqu'au jour où j'ai dit: "Va t'en !
J'ai plus rien à blesser
Qui soit vierge de coups
J' suis fatiguée des kilomètres
Qu'on franchit pour être
À un plus mauvais bout"

J'ai dit: "Prends ta voiture de fortune
Et roule tant qu' tu voudras
Va t'en donc promettre ta lune
À une autre que moi"

J' croyais pas qu' t'allais m'obéir
À la lettre comme ça
J' t'ai regardé partir
En mourant tout bas
Sur la véranda
Brisée à des endroits
Que j' me connaissais pas
Entre mon coeur et tes bras

Les étoiles qu' j'avais dans l' regard
Et qui semblaient te plaire
Sont venues s'échouer
Comme des étoiles de mer
Sur l'estran désert
Le coeur comme un souv'nir
Le corps comme un grenier
J'ai eu peur d' m'écrouler

Je sais pas d' quelle manière
Comme poussée par le vent
J' me suis mise à poursuivre, en courant
Le nuage de poussière
Qu' ta voiture de misère
Faisait tourbillonner en filant

Puis j'ai crié: "Attends-moi j'arrive !
Je peux pas vivre sans toi
Et si c'est pas une vie de te suivre
Et bien ce s'ra c' que ce s'ra

T'as encore, dans les mains
La petite cuillère
Qui m' ramassait si bien
Quand j' m'écrasais par terre
T'as encore, dans les mains
La petite caresse
Qui m' ferait, comme un chien
Haleter d'allégresse"
Ah, ah, ah, ah
Ah, ah, ah, ah

Mais, bien sûr, t'as rien entendu
Et ton nuage et toi
Vous avez disparu
Et je suis restée là
Comme un cheval de bois
Qui ne berce plus personne
Et que l'on abandonne
Que l'on met au rebus

Un jour que j' me croyais mieux
Que j'allais au village
Et que c'était pluvieux
À deux nuages d'un orage
À faire taire les oiseaux
À deux pas du resto
Et à trois du garage
À deux doigts d'oublier

Perdue dans mon imperméable
Et dans quelques pensées
Comme: "C'est drôle dans le sable
Toutes ces traces de souliers"
Comme: "J' sais pas c' que j' vais foutre
De ma longue soirée"
Juste à coté de moi
Ce parfum agréable
Ces cheveux familiers
C'était... c'était toi

Et l'orage éclata
En même temps que le morceau de chair
Qui me servait de coeur
Et le vent se leva
En même temps qu'un éclair
Nous fìt tous les deux trembler de peur

J'ai dit: "Si tu viens pour les étoiles
Elles sont tombées dans la boue
Si t'es là pour me voir, j' te signale
Qu' y'a plus rien à voir du tout"

T'as dis: "J'ai parcouru
Les chemins de mes rêves
À des rêves qui n'étaient pas les tiens
J' voulais juste que tu saches, mon amour
Que ces foutus parcours
Ont toujours été vains"
Ah, ah, ah
Ah, ah, ah, ah

Alors j'ai dit: "Puisque t'es là
Viens donc prendre un café
Si tu veux, tu jett'ras
Quelques bûches au foyer
Ça nous réchauffera
Le temps que l'orage passe
Et que le feu s'embrase
Comme autrefois !"

Et c'est là qu' t'as baissé les yeux
Que t'as dit: "J' pourrai pas
Car, tu vois, y a un voeu
Que j'ai fait là-bas
Elle te ressemble un peu
Celle à qui j'ai dit: "Oui"
Ce petit "Oui" précieux
Que je n' t'ai jamais dit"
T'as ajouté qu'aussi
Elle prend bien soin du p'tit
Et qu' t'es déjà trop vieux, aujourd'hui
Pour réparer l'erreur
La pire de ta vie
Qui est celle d'être parti d'ici

Tu t'es mis à g'noux dans la vase
Pour me d'mander pardon
Le tonnerre m'a volé ta phrase
Et tu t'es levé d'un bond

Et t'es parti, l'air malheureux
Le pantalon tout sale
Et, au coin de mes yeux
Y'avait comme... des étoiles
 
 
 
 
Linda Lemay née en 1966 est une auteur-compositeur-interprète québécoise dont les textes sont autant d'histoires racontées. Elle est plus conteuse que chanteuse car elle oublie les refrains pour nous raconter de vraies grandes histoires sous forme chantées et poétiques à l'image de cette longue complainte...
 
 
 
 
Voici mon dernier article pour ce mois québécois dont je vais faire un récapitulatif aujourd'hui.
 
Challenge "Québec en septembre" chez Karine et Laurence

Québec en septembre 2013 -2

 

 

Repost 0
Published by DENIS - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 10:20

 

LES 15 CLEFS DE L'AMITIE !

 

1. FAIRE LE PREMIER PAS: Après tout, qu'est-ce que l'on risque ? Un coup de fil, une invitation à déjeuner, une proposition de sortie sont peut-être le début d'une nouvelle amitié.

 

2. DOSEZ SES EXIGENCES : On ne peut attendre de l'autre qu'il nous apporte tout ce dont nous avons besion. Avec chacun, nous partageons des choses différentes. Des amis pour la conversation, pour l'art, les expositions, les courses.... Des amis à qui on confie des épisodes de sa vie et qui vibrent pour avoir connus les mêmes. Ceux avec qui on peut parler divorce...... Ou de la mort des parents....."

 

3. NE PAS ETRE DEPENDANT : Il ou elle n'est pas disponible ? Ce n'est pas si grave. Nous pouvons aller seul en balade ou inviter la voisine qui, justement, en meurt d'envie.

 

4. NE RIEN DEMANDER EN ECHANGE : L"amitié rime mal avec comptabilité. Ce qui fait tout un prix, c'est précisément sa gravité : "Je te donne parce que je t'aime", ce qui ne veut pas dire qu'il faut en faire trop. Chacun a droit à son jardin secret.

 

5. SAVOIR ECOUTER : Combien d'occasions ratées pour n'avoir pas su écouter au bon moment ? Les amis sont d'abord ceux qui savent se taire et être disponibles quand on en a besoin.

 

6. RESPECTER LE SECRET : Une confidence, un détail de la vie privée.... L'autre nous a fait confiance, savoir garder le silence est la preuve que cette confiance est méritée.

 

7. ETRE SOUPLE : Une invitation qui tombe à l'heure du rendez-vous chez le coiffeur, une sortie au moment d'un bon film.... Pourquoi refuser ? On peut toujours s'arranger. A trop vouloir imposer ses propres désirs, on finit par décourager l'ami.

 

8. ETRE LA EN CAS DE COUP DUR : C'est la première chose que nous attendons de nos amis. Chacun trouve, selon son caractère, la façon d'être présent et de montrer son affection.

 

9. PRENDRE LES GENS COMME ILS SONT : Nous avons tous nos défauts; c'est aussi ce qui fait notre charme. Inutile de demander aux autres de changer...... Les choses sont tellement plus simples quand on peut rester soi-même sans crainte d'être critiqué.

 

10. ACCEPTER LES DIFFERENCES : C'est ce qui fait tout l'intérêt d'une relation. On n'est pas d'accord sur tout. Et alors ? L'autre a peut-être une façon de voir les choses ou de penser la vie qui peut enrrichir notre propre jugement.

 

11. NE PAS JUGER : L'autre a fait une erreur ou s'est comporté d'une façon qui nous déplaît ? Inutile de le critiquer. Il vaut mieux essayer de comprendre. Ce qui n'empêche pas la franchises : "voilà ce que je pense, mais tu fais ce que tu veux."

 

12. SE DONNER DU TEMPS : A force de multiplier les sorties et les activités, on risque de perdre de vue l'essentiel. Parfois, il peut-être plus agréable d'en faire un peu moins et d'organiser de vraies occasions de partage avec les gens que l'on aime.

 

13. CREER DES MOMENTS CONVIVIAUX : Les repas entre amis, les sorties, les promenades, toutes les occasions sont bonnes pour vivre des situations chaleureuses et complices.

 

14. PARTAGER CE QUE L'ON AIME : Un livre, un disque, un film, une balade à pied, la visite d'un musée...... L'amitié a besoin de ces "carburants" pour vivre et se développer. C'est aussi en faisant ensemble que l'on apprends à s'apprécier mutuellement.

 

15. FAIRE SIGNE : Un petit bonjour, une petite carte postale, un cadeau.... Sont autant de façons de dire : "je pense à toi ". Avec de petites attentions, on entretient l'amitié.

 

l'amitié

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 11:53

 

couple-549162_524595297596882_1987954182_n.jpg

 

 

On ne mesure sans doute pas assez la force de la tendresse,

qui se communique de peau à peau,

d'âme à âme, de coeur à coeur.

Si nous pouvions seulement être là,

ralentir notre rythme,

nous mettre à l'écoute,

ouvrir nos antennes les plus fines

pour percevoir les attentes,

les besoins les plus subtils,

mettre dans nos mains

toute l'attention et le respect

dont nous sommes capables

et garder confiance

dans la danse de la vie !

 

Marie de Hennezel

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 18:08

 

 

Le miracle de la vie

 

Se répéter plus souvent,

pour en prendre conscience,

pour en jouir davantage,

que la vie est un miracle.

 

Quels que soient les épreuves,

les douleurs,

les échecs des mois passés,

se souhaiter,

à soi,

à ses proches,

une belle année nouvelle,

riche de joies et d'espérance.

 

Ne perdons pas de vue que notre mission essentielle,

celle qui doit conditionner tous nos actes :

être heureux et croire en notre chance.

Toujours ...

Le meilleur est à venir ...

 

CATHERINE RAMBERT

Extrait de " Petite philosophie pour ceux qui veulent atteindre

le sommet de la montagne "

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 20:42

 

 

La vie, c’est la pluie…
C’est le beau temps…
C’est la rosée du matin
Et la douceur d’un coucher de soleil.

 C’est un sourire,
Une larme…

Des souvenirs, des espoirs…
Des Jours noirs et des Jours bleus.

La Vie, c’est toi, c’est moi…
C’est nous, c’est tout.
C’est le souffle divin…

C’est le plus beau, le plus précieux…
C’est sacré, respecté.

 La vie… c’est un changement
Perpétuel et continuel.
C’est s’adapter,
Essayer..tomber… échouer…
Se relever et gagner.
C’est un Jeu qui suit les caprices
des vagues et du vent.

La Vie, n’essaie pas de la prévoir,
De la deviner,
De la comprendre
Ou de la changer.

 La vie, vis-la, au jour le jour…
Avec confiance, courage, optimisme et amour.
Accroche un sourire à tes lèvres :
Regarde bien droit devant toi
Et suis ton étoile.

Des jours merveilleux t’attendent !

Anonyme

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:08

 

 

 

Je donnerais une valeur aux choses, pour ce qu'elles signifient.

Je dormirais peu, je rêverais plus, je crois que chaque minute passée les yeux fermés
représentent soixante secondes en moins de lumière.

Je marcherais quand les autres s'arrêtent, je me réveillerais quand les autres dorment.

Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul.
J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge mais avec l'oubli.

J'ai appris tant de choses des hommes …

J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le
véritable bonheur c'est dans la manière de l'escalader.

J'ai appris que quand un nouveau-né serre fort de son petit poing, pour la première fois, la
main de son père, il le retient pour toujours.

J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se
lever.

Dis toujours ce que tu sens, fais ce que tu penses.

Il y a toujours un lendemain, et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des
choses : mais si jamais je n'ai plus que ce jour, j'aimerais dire à tous ceux que j'aime
combien je les aime.

Le lendemain n'est garanti à personne, qu'il soit jeune ou vieux …

Aujourd'hui peut … être le dernier jour où tu vois ceux que tu aimes.

N'attends pas, fais-le aujourd'hui, car, si demain ne vient pas, tu regretteras de n'avoir
pas pris le temps d'un sourire, d'une caresse, d'un baiser, trop occupé que tu étais.

Garde près de toi ceux que tu aimes, dis-leur à l'oreille combien tu as besoin d'eux, aime-
les et traite-les bien, prends le temps de dire "je regrette", "pardonne-moi, s'il te
plaît", "merci", et tous les mots d'amour que tu connais.

Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.

Car personne ne se souviendra de tes pensées secrètes.

Il faut qu'elles soit dites … avant que tout soit consommé …

 

Gabriel Garcia Marquez



Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 13:00

 

 

 

 

 

L'isolement, c'est...

La peur des autres, l'ennui éprouvé parce qu'on est seul avec soi-même.
Une protection contre toute intrusion de l'extérieur.
Le désarroi et la confusion de son monde intérieur.
Les ruminations et le verbiage intérieurs.
L'angoisse devant sa fragilité et la peur d'être de nouveau rejeté.
Se fermer aux autres par crainte d'être agressé.
Des moments d'agitation intérieurs.

 

 

La solitude, c'est...

Le retrait sur soi pour être plus présent avec soi-même.
Le besoin de se recueillir pour se faire de la place.
Rechercher la paix entre ses différents « moi ».
Le silence intérieur fait de Présence.
Accepter sa vulnérabilité et reconnaître que l'on peut dépendre des autres.
L'intimité avec soi-même qui permet de s'ouvrir aux autres.
L'harmonie des diverses parties de soi.

 

Jean Monbourquette

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 07:00

0dbaab6a.jpg

 

 

IL FAIT BEAU AUJOURD'HUI

 

Bien sûr que la vie est remplie de misères,
Je n'ai jamais dit le contraire.
Je sais que j'en ai eu ma part à éteindre
Et que j'ai mille raisons de me plaindre.
Contre moi vents et orages se sont unis;
Et combien de fois le ciel a été gris!
Les épines et les ronces m'ont piqué,
À gauche, à droite, et ailleurs aussi.
Mais, pour dire toute la vérité,
Fait-il assez beau aujourd'hui!

À quoi sert de toujours brailler
Et de rabâcher les soucis d'hier?
À quoi sert de ressasser le passé
Et, au printemps, de parler de l'hiver?
Un chacun doit avoir ses tribulations
Et mettre de l'eau dans son vin.
La vie n'est certes constante célébration.
Des soucis? Bien sûr, j'ai eu les miens.
Mais il faut bien le voir aussi:
Il fait diablement beau aujourd'hui!

C'est aujourd'hui que je vis,
Et non pas il y a un mois.
T'en as, t'en as pas, tu donnes et tu prends
Selon qu'en décide le moment.
Hier, un nuage de chagrin
A bien assombri mon chemin.
Demain, il pleuvra peut-être
À casser les carreaux de fenêtres,
Mais faut le dire, puisque c'est ainsi:
Fait-il assez beau aujourd'hui!

 

(Douglas Malloch)

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 21:47

 

pause.jpg

 

 

L’instant d'une pause

 

Le bonheur est fait de rien
Et de mille petites choses
De se lever le matin
Sans plus en chercher la cause

 

De savoir que le chemin
Parfois peut-être morose
Et dans un sourire malin
Être prêt pour une pause
 

Il y a des jours où tous est gris
Et où l'on ne voudrait rien voir
Et puis, il y a notre coeur aussi
Qui nous conduit jusqu'au soir
 

Il y a cette solitude intense
Qui existe et qui est là
C'est dans ces moments je pense
Que je peux rêver de toi
 

À chercher, à tout comprendre
Je me demande si je verrais
Un jour les fleurs en décembre
Et la neige en été
 

Sur le site de mon cœur
Il y a tant de va-et-vient
Et j'en ressens la douleur
De la nuit jusqu'au matin 
 

Le bonheur est fait de rien
Et de mille petites choses
D'avoir ta main dans ma main
L'instant seulement d'une pause.

( Source internet )

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans BEAUX TEXTES
commenter cet article

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***