Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 21:42




Comme je l'avais promis lors d'un premier article sur la "saga" Mann, voici la suite avec cet épisode 2.

Après le fils, le père dit "le magicien" par Klaus.

LES BUDDENBROOK - LE DECLIN D'UNE FAMILLE

639 pages - Points - Seuil

Comme presque toujours avec les Mann, commencer un livre est toujours une longue aventure car 639 pages d'une écriture serrée ne se lit pas en quelques minutes mais en quelques semaines.

Et chaque fois, le plaisir du texte finit par envoûter le lecteur patient et attentif.

Le sous-titre est très important : "le déclin d'une famille.

Quand on sait que le livre a été écrit et publié par un jeune homme de 26 ans, on ne peut qu'être surpris de sa maturité intellectuelle. Et puis, pour ma part (j'aimerais savoir si d'autres lecteurs ont eu cette même sensation), ce livre est une prémonition de l'issue de sa propre descendance car inéluctablement ses enfants sont plutôt allés vers la "décadence familiale" dont il parle, malgré tout le respect littéraire qu'on peut leur porter et que je leur porte.

Quelques rappels biographiques :

Thomas mann nait à Lübeck en 1875.
Il publie "Les Buddenbrook" en 1901
Puis il publiera, entre autre, Tonio Kröger (1903), La mort à Venise (1912), la Montagne magique (1924).
Il reçoit le Prix Nobel de Liitérature en 1929 puis va devoir quitter l'Allemagne en 1933, année d'arrivée au pouvoir d'Hitler. Il va aller en Suisse, en France avant de partir s'installer en Amérique du Nord.
Il rentre en Allemagne en 1952 car il ne pouvait imaginer rentrer plus tôt compte tenu de l'atmosphère pesante de l'Allemagne d'après-guerre.
Il meurt à Zûrich en 1955 après avoir écrit dans les années 1930 à 1950 une tétralogie biblique autour de Joseph et surtout l'un de ses chef d'oeuvres "Docteur Faustus".

"Les Buddenbrook" raconte donc l'histoire d'une famille bourgeoise au 19e siècle en Allemagne. 4 générations vont se succéder dans une ville qui est Lübeck, sa ville de naissance. Thomas Mann montre la "dégénérescence biologique" de cette famille. Le plus jeune à être présenté est Hanno, un jeune prodige musicien, qui vit dans son monde. Il meurt jeune à 15 ans et la famille semble s'éteindre avec lui, l'artiste de la famille... Famille ruinée... Finies les vacances enchanteresses en bord de mer dans la propriété familiale...  Un Docteur Faustus avant l'heure, peut-être.

Ce livre est une véritable chronique de l'Allemagne du 19e siècle, si l'on veut résumer en une phrase ce livre de 639 pages.

N'oublions pas de souligner l'immense travail de la traductrice : Geneviève Bianquis, car on oublie toujours de préciser qu'à défaut de lire en langue originale, il faut accepter la lecture en traduction en espérant à chaque fois que le traducteur a été à la hauteur.

Dernière précision : ce livre peut paraître austère mais l'auteur n'hésite pas à jouer sur l'humour tout au long du texte.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me donner vos impressions sur ce livre magnifique que l'on peut oser déclarer comme "chef d'oeuvre".

Denis

PS : le prochain épisode devrait parler d'un livre sur les Mann paru récemment...

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans LITTERATURE DE LANGUE ALLEMANDE
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 18:16


Albert Camus a passé les fêtes de fin d'année à Lourmarin ( Vaucluse ) avec sa famille et ses amis , les Gallimard .

Et puis , un retour sur Paris est prévu début janvier 1960.

Albert a pris un billet de train mais Michel Gallimard insiste pour qu'ils rentrent en voiture ensemble.

Camus accompagne sa femme Francine et ses deux jumeaux : Catherine & Jean , à la gare d' Avignon .

Puis il part avec les Gallimard dans la Facel Vega , le 3 janvier .

Dans sa malette , Albert Camus a le manuscrit du " Premier Homme " : 144 pages.

Après une halte à l'auberge Le chapon Fin , près de Mâcon , ils repartent ce 4 janvier 1960 par la nationale 7. Et puis, à 24 kms de Sens , sur la RN5 entre Chamigny / Yonne et Villeneuve la Guyard , la Facel Vega qui roule à vive allure , quitte la route et s'écrase contre un platane , rebondit sur un autre arbre et se disloque.



                                        



Michel est gravement blessé , Janine et Anne Gallimard sont indemnes !
Albert Camus, lui, a été tué sur le coup !

La montre du tableau de bord est bloquée à 13h55.

Et dire que René Char a failli être du voyage!

5 jours après , Michel Gallimard est mort à l'hôpital voisin de Montereau .


Ainsi s'est achevée cette courte vie de 47 ans pour l'un des plus grands écrivains et philosophes du 20è siècle , récompensé en 1957 par le prestigeux PRIX NOBEL de littérature . 


                          
                                                                           




A titre posthume , Camus aura laissé sans aucun doute , son plus grand roman , hélas inachevé " Le premier homme " !
" Le premier homme " , qu'il faut impérativement lire .

Le corps d'Albert Camus a été déposé dans une salle de la mairie de Villeblevin puis transporté à Lourmarin où eu lieu le 6 janvier 1960 l'inhumation à 11h30.


René Char, Jean Grenier, Emmanuel Roblès, Jules Roy et Louis Guilloux ont veillé leur ami jusqu'au dernier moment .

Le cercueil fut directement conduit au cimetière où fut posée une simple pierre tombale , portant le nom de CAMUS ainsi que ses dates de naissance et de mort 1913 - 1960 .
                                                   
                                                                                


Cette pierre est à l'image de l'auteur : simple et humble .


Nous sommes allés sur les pas d'Albert Camus, à Villeblevin en 2005 et à Lourmarin en 2007.

Quelques photos faites à Villeblevin en 2005   
 


En 1967 , l'énorme bloc de pierre de la fontaine de Villeblevin , située en face de la mairie , fut orné d'un portrait de Camus en bas-relief et d'une inscription gravée :

       " La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un coeur d'homme" ,  magnifique phrase de Camus!

Sur une autre face de la fontaine , une plaque de bronze indique:

" Le Conseil général de l'Yonne en hommage à l'écrivain Albert Camus qui fut veillé à la mairie de Villeblevin dans la nuit du 4 au 5 janvier 1960."


                                                    
                    





2 Biographies d'Albert Camus sont à recommander


- Albert Camus par Herbert R. LOTTMAN ( Seuil - 1978 )

- Albert Camus , une vie par Olivier TODD ( Gallimard 1996 - Folio 1999 )

 

 



Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans ALBERT CAMUS
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:47



                                                         
                                                                                    



" La sagesse se conquiert par la liberté "

" Apprendre à vivre en harmonie avec son environnement est déjà une forme de sagesse."

" Commencer à se respecter pour respecter le autres ; commencer à comprendre les autres pour se comprendre soi-même. "

" Savoir relativiser, c'est choisir entre ce qui est essentiel et ce qui est sans intérêt réel . "

" Être sage ne consiste pas à renoncer à toutes les joies de la vie. 
  Au contraire, il faut les connaître pour expérimenter ce qui est vital
  Et se détourner de ce qui est dérisoire. "

" La sagesse consiste à savoir se ressourcer dans un monde totalement chaotique et  contribuer humblement à le remettre en harmonie."

" La sagesse a un secret : l'amour de la vie dans la quête de son origine."

" Un premier pas vers cet état de sagesse consiste à ne pas imposer aux autres ce que l'on n'accepterait pas pour soi."

" Celui qui voyage vers la sagesse est un voyageur sans bagage.
   Il porte en lui seulement la simplicité ."


" Il ne faut pas apprendre à penser avec les mots des autres , mais créer en soi son propre alphabet, celui qui nous semble le plus juste."

" Le travail bien fait en conscience est une école de sagesse."


                                                           Stickers Sagesse (chinois)


Ces phrases sont extraites du petit livre de la sagesse de Jean Castaldi , aux éditions du   Rocher.
A méditer !!!

Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans CITATIONS
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 18:08


Comme promis , voici quelques marque-pages ( Bookmarks ), que vous pouvez découvrir et bien sûr , tout commentaire à ce sujet est le bienvenu!


Marque-pages FLEURS

Dont 2 avec citations " La rose , expression de la beauté est comme un livre, les pétales en sont les pages."



Marque-pages ENFANTS  style ancien

Cadeau offert par mon amie Muriel du Vaucluse




Marque-pages de Porto - PORTUGAL -

Cadeau offert par notre ami José carlos , passionné de littérature & poésie et aussi grand admirateur d'Albert Camus !




 Marque-pages italiens avec phrases


" La joie la plus grande ? Aimer et se sentir aimé ."

" Une petite lueur peut guider de nombreux pas ."                      

" L'amitié réchauffe le coeur ."


Je dédie ces petites phrases à mon amie Cosetta 



Et pour terminer : 5 beaux marque-pages de la Librairie CHEMINANT ( Bretagne )

Penser / Friedrich Nietzsche

S'évader / Anne Frank

Voyager / Charles Baudelaire

Rêver / Martin Luther King

Contempler / Victor Hugo


J'aime beaucoup ces marque-pages et merci à mon amie Nicole de Vannes !

Fabienne                                                                                                                                                     

 



Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans MARQUE PAGES
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 16:44

Georges Simenon ,
 ( Liège , 1903 - Lausanne , 1989 )

            
           
Il reste le Liègeois le plus connu au monde , le Belge le plus traduit et l'un des romanciers dont le cinéma s'est le plus nourri.
Avec ses 192 romans , une vingtaine d'oeuvres autobiographiques , sans compter ses romans populaires, ses articles, contes, et nouvelles produits par centaines.
Simenon, le prolifique est un réel phénomène de l'écriture .
Il avait , il est vrai, l'esprit méthodique , un tempérament trempé et une ferme ambition : vivre de sa plume!
A seize ans déjà , il est chroniqueur à la " GAZETTE  DE LIEGE "  et il a dix-huit ans  quand paraît son premier roman.
Signé Georges Sim .
Un an plus tard, il met le cap sur Paris. suivent quelques années de " semi- littérature" , comme il dit , sous une quinzaine de pseudonymes.
En 1931 , le style Simenon apparaît au grand jour et ce grâce à jules Maigret , comissaire à la PJ de Paris.
C'est un instinctif et un fumeur de pipe comme son auteur.
A deux, ils vont renouveler le roman policier.
Les " MAIGRET " sont des tableaux de moeurs, des chefs-d'oeuvre d'atmosphère et de concision au ressort psychologique ; ses héros sont des gens ordinaires qu'un événement de la vie a fait basculer.
Des portraits de la dérive humaine que l'écrivain poussera plus avant encore dans ses " romans durs" : La Marie du Port , le Chat, La Veuve Couderc, Le Train ...
Quel que soit son lieu d'élection - Paris, La Rochelle en 1939 , les Etats - unis de 1942 à 1955 , Lausanne le dernier havre - , Simenon n'aura eu que deux patries : sa table de travail où il écrivait de 6h30 à 8h30 son chapitre quotidien , et Liège , bien entendu .

En 1976 , Georges Simenon qui n'a jamais gommé sa ville natale , faisait don d'une part de ses archives à l'Université de Liège.

http://www.colonster.ulg.ac.be/simenon.html

  Marque-pages SIMENON de notre collection  

Ce marque-page a été édité par Gallimard pour sa collection Folio (au dos présentation de ses ouvrages publiés en Folio : l'ainé des Ferchaux, le bourgmestre de Furnes, la veuve Couderc ...)


En 2003 , j'ai lu "SIMENON " par Pierre Assouline

Ce que je retiens de cette lecture:

C'est le parcours biographique du petit Sim, journaliste de faits divers à Liège au " grand " Simenon , auteur à succès grâce entre autre à Maigret , " son " inspecteur au visage humain et fin psychologue. 
Simenon quitte la Belgique pour la France où il se fait très vite un nom. Gallimard , Fayard s'intéressent à son oeuvre.
Vient la guerre , Simenon part dans les Landes mais à la libération , il est condamné pour bienveillance à l'égard des Allemands. Les ennuis le conduisent à émigrer aux USA . Son rythme d'écriture reste intense , plusieurs romans par an !
Il crée une société de gestion de ses droits car le cinéma , plus que jamais , s'est emparé de ses romans.
Après 10 ans " d'exil " , il rentre en Europe , retourne en Belgique et en France et s'installe en Suisse où il commence à envisager la retraite.
Il se lance alors dans ses mémoires " scandaleuses" car il évoque sans ménagements sa vie familiale et sexuelle.
Le suicide de sa fille Marie-Jo va ternir les dernières années de sa vie.

                                                       


         Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans BELGIQUE
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 12:12


Je viens vous présenter un petit livre pour lequel j'ai eu un coup de coeur samedi en flânant " A la Bourse aux Livres " à Tournai en Belgique.
La lecture et les phrases à méditer m'ont toujours aidée à traverser les périodes difficiles de ma vie.
Cela me ressource et m'aide à repartir de plus belle!

Il s'agit de  : " Petites phrases pour traverser la vie en cas de tempête... et par beau temps aussi " de Christine Orban





" Très tôt j'ai su qu'il faudrait appeler les mots à mon secours. J'avais découvert que certaines phrases avaient le pouvoir de calmer la mélancolie , la tristesse ou le chagrin.
Voici celles qui m'ont aidée et continuent de m'accompagner. les mots sont mes amis, j'espère qu'ils deviendront les vôtres."

  Christine Orban


Quelques phrases extraites de ce livre

Pas mal de réponses sont en soi , pour qui se donne la peine de les chercher.

Le bonheur est souvent une question d'équilibre subtil entre les contraintes et le temps libre.

Dans la vie , la marche arrière est aussi indispensable que dans une voiture.

Il suffit parfois de s'éloigner de quelques kilomètres pour que change la vision d'un problème.

Dans tout bonheur , il y a une part de résignation.

Je ne comprends pas un échec qui n'ait sa part de positif. l'optimiste le sait .

 

   

 

 

Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans CITATIONS
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 17:26


J'ai lu ce livre cet été et j'ai souhaité faire partager ici mon enthousiasme de lecture.

J'oserai dire en préambule que cet article pourrait s'intituler " Saga famille MANN - 1 ";

Car inévitablement, je reviendrai sur cette fascinante famille d'écrivains.

Klaus MANN, fils de Thomas MANN, est né en 1906 à Munich et mort suicidé à Cannes le 21 mai 1949, un mois après avoir achevé son autobiographie "Le Tournant - Histoire d'une vie".

Inutile d'écrire des repères biographiques détaillés de l'auteur car tout est contenu dans ce livre.

Klaus MANN écrit dans son journal intime le 11 août 1941 : "Mon histoire, c'est le plus sincèrement, le plus exactement possible qu'il me faut l'écrire, avec tous ses aspects déterminés par l'époque, caractéristiques de l'époque et avec sa probématique particluière et unique. (L'ombre, sur mon chemin, de la gloire paternelle..., oui, cela y a sa place.)"

Cette phrase résume admirablement l'esprit de ce livre.

Thomas MANN est appelé "le magicien" par son fils car malgré tout Klaus a une vénération littéraire pour ce père qui a écrit les chefs d'oeuvres que l'on sait : La montagne magique, Docteur Faustus, Mort à Venise ... Mais au quotidien, il est agacé par ce père toujours occupé par ses livres. et là, il faut rendre hommage à Katia MANN, la mère attentive qui a su compenser les défauts de son mari dans la marche du foyer.

Et puis, toute l'autobiographie de Klaus MANN est hantée par le nazisme qu'il a combattu dès ses jeunes années d'adulte. Il a dû, lui aussi fuir le nazisme comme sa famille, menacée dès l'accession de Hitler au pouvoir en 1933. Et poursuivre le combat en exil, essentiellement aux Etats Unis.

Klaus MANN voile à peine son homosexualité en parlant avant tout d'amitiés et certaines se révèlent très "particulières" si on lit entre les lignes. Mais Klaus reste très pudique sur sa vie privée et préfère de loin faire une autobiographie culturelle et "politique".

Et alors, on est envouté par les récits de rencontres littéraires avec des auteurs tels que André Gide, Stefan Zweig.

Klaus MANN a réussi à se faire engager dans l'armée américaine en 1944 et via l'Italie il revient en Allemagne. Alors, il rencontre Richard STRAUSS, le compositeur de chefs d'oeuvres tels que "Le Chevalier à la Rose" . Mais Strauss ne renie pas le nazisme ce qui révolte Klaus bien naturellement et montre bien que le pays a été soumis.

Thomas MANN pour sa part rentrera seulement vers 1955 tellement l'après-guerre en Allemagne était "insoutenable" et Klaus s'en fait le témoin dès 1945 dans une longue lettre à son père en fin de volume...

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce livre et cette famille, mais il y aura une suite ...

A bientôt donc et surtout bonne lecture...

Un dernier conseil : un tel livre de 674 pages est tellement foisonnant que vous pouvez faire comme moi, lire 10 pages par jour et rester en compagnie de Klaus MANN pendant 67 jours environ : un réel "bonheur de lire", malgré le contexte ténébreux...

Denis
Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans LITTERATURE DE LANGUE ALLEMANDE
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 18:06

Je viens d'acquérir ces 4 jolis marque-pages avec des poèmes d'Arthur Rimbaud et je voulais vous les montrer au plus vite !
J'en profite également pour vous donner quelques infos !

Les 4 poèmes sont :

- Le Dormeur du Val / Octobre 1870

- Ma Bohème  ( Fantaisie ) / Octobre 1870

- Rêve pour l'hiver / En wagon , le 7 octobre 1870

- Sensation / Mars 1870


                                             



                                                   

                                    Portrait d'Arthur RIMBAUD & Timbre à son effigie

 Biographie :

Arthur Rimbaud est né le 20 octobre 1854, à Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Son enfance est marquée par la présence autoritaire de sa mère, qui dut élever seule ses quatre enfants. Cette autorité n'exclua pas d'ailleurs une réelle affection.

Rimbaud se montre à l'école un élève sage et brillant. Il compose tôt ses premiers poèmes, inspirés au début par l'école parnassienne. En classe de rhétorique il rencontre un jeune professeur, Izambard, qui l'aide à mieux découvrir à littérature française. Les poèmes composés pendant cette période d'adolescence s'affranchissent progressivement des conventions littéraires.

En 1870 éclate la guerre entre la France et la Prusse. C'est l'époque des premières fugues vers Paris et la Belgique car Rimbaud étouffe dans l'univers dérisoire et mesquin de sa ville natale.

En 1871, Rimbaud compose la" Lettre du Voyant " , et son poème " Le Bateau ivre ".         Ces textes sont essentiels pour comprendre la dimension radicalement nouvelle que Rimbaud veut donner à sa poésie. Séduit par Paris, fasciné par Verlaine qui l'y invite, Rimbaud coupe avec Charleville et se lance dans l'univers de la bohème littéraire de son époque.

Madame Verlaine prend l'ombrage de l'amitié de son mari et de Rimbaud. Au début, Rimbaud accepte de s'éloigner, puis Verlaine finit par le suivre en Belgique. En septembre 1872, ils partent tous deux en Angleterre. Cette période correspond à un moment intense de création lttéraire, Rimbaud écrivant alors ses poèmes des " Illuminations " quoique les dates exactes de composition n'aient pu être précisées.

La relation de Verlaine et de Rimbaud est très souvent orageuse. La rupture se fait en 1873 quand, à l'occasion d'une dispute, Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse légèrement. Rentré chez lui, Rimbaud compose sa dernière oeuvre, Une Saison en enfer , sorte de confession autobiographique qu'il publie à compte d'auteur.

La deuxième partie de la vie de Rimbaud commence. Les voyages le mènent successivement en Italie, en Hollande, en Afrique, en Suède, au Danemark, à Chypre. Mais Rimbaud revient assez régulièrement passer la saison d'hiver à Charleville.

La dernière partie de la vie de Rimbaud se passe en Abyssinie. Il renie complètement son passé ainsi que toute forme de littérature. Il s'y livre à des activités d'exploration et de commerce. En 1891, il est obligé de rentrer à Marseille parce que son genou droit est atteint du cancer. Il est amputé. Il fait un dernier séjour dans les Ardennes, retourne à Marseille et y meurt le 10 novembre 1891.

    


                                          
  
        

       
  Aujourd’hui le Musée Rimbaud, situé au Vieux Moulin de Charleville, évoque le souvenir du poète. On peut y voir des originaux exceptionnels tels que le sonnet   "Voyelles ", ou l’esquisse du"Coin de table " de Fantin Latour. A voir également les innombrables écrits suscités par l’œuvre du poète et des travaux d’artistes.  
 

Quai Arthur Rimbaud
Ouvert tous les jours sauf le lundi
de 10h à 12h et de 14h à 18h
03 24 32 44 65


    Fabienne






Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans MARQUE PAGES
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 20:50

De temps en temps , je vous ferai découvrir des marque-pages de notre collection.

Ceux-ci viennent du Québec ! Je les aime beaucoup !

Merci à mon amie Jade , elle m'en envoie toujours de supers!





 Ceux-ci viennent de Belgique et sont réalisés en dentelle de Bruxelles & de Bruges

C' est mon pays, ma patrie et je ne la renie pas!



Ceux-ci viennent d'Allemagne , je les trouve sympas et originaux à la fois!



Je vous en ferai encore découvrir d'autres au fil des semaines ...



Fabienne
Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans MARQUE PAGES
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 18:11
 Ce jour, j'ai choisi de vous parler de MARCEL PROUST 

Marcel Proust avait choisi CABOURG , une des stations balnéaires du Calvados.
Il  séjourna à plusieurs reprises au GRAND HÔTEL de Cabourg , notamment entre 1907 et 1914 , et il en a fait le" BALBEC " de son roman " A l'ombre des jeunes filles en fleurs ".   


                                   


Actuellement , il y a possibilité de louer la chambre " Marcel Proust " , on l' a découvert en flanant par là, cet été!

Voici quelques citations de Marcel Proust

"  Ce sont nos passions qui esquissent nos livres , 
     le repos d'intervalle qui les écrit ".
                                                      ( Le Temps retrouvé )

" Les plats se lisent et les livres se mangent ".

 C'est là en effet un des grands et merveilleux caractères des beaux livres que     
    pour l'auteur ils pourraient s'appeler " conclusions"  et pour le lecteur
 " incitations ".


" On ne connaît pas son bonheur. On n'est jamais aussi malheureux qu'on croit".
                                                                    ( Extrait " Du côté de chez Swann")


           


Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans NORMANDIE
commenter cet article

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***