Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 21:42


"Le bonheur de lire" a pour vocation, entre autre, à rappeler le bonheur de la lecture.

Mais lire, c'est aussi parfois se plonger dans l'horreur de l'histoire mondiale.

Et la deuxième guerre mondiale aura été l'une des plus grandes tragédies de l'humanité.

Ainsi de cette "grande rafle du vel d'Hiv" du 16 juillet 1942. On n'ose utiliser le mot "grande" car rien n'a été grand dans cette tragédie, sauf peut-être le courage de ceux qui en ont été les victimes.



 




Le livre qui me sert de support à cet article a été publié en 1967 dans la prestigieuse collection "Ce jour-là" de Robert Laffont, que tous les amateurs d'histoire connaissent.

Il a été préfacé par Joseph Kessel, de l'Académie Française", l'un des grands écrivains du 20e siècle , un peu oublié hélas aujourd'hui.

Les deux auteurs, Claude lévy et Paul Tillard, ont été impliqués dans la résistance et ont publié des romans et récits.

La phrase mise en exergue est d'Arthur Koestler, tirée du "testament espagnol" :
"Le haussement d'épaules du gendarme est resté plus profondément gravé dans ma mémoire que les hurlements des suppliciés.

(rappelons que Koestler a écrit plus tard un livre avec Albert Camus contre la peine de mort)

La quatrième de couverture rappelle le contexte de cette grande rafle : "27 388 fiches ont été préparées par les soins des servicespréposés aux questions juives. Le 16 juillet 1942, à l'aube, plus de 9 000 hommes des forces de l'ordre, sous contrôle de l'occupant, déclenchent l'une des plus grandes opérations policières menées dans Paris depuis l'arrestation des Templiers et la Saint Barthélémy : ce jour-là, et le lendemain, 12 884 juifs étrangers ou d'origine étrangère vont être arrêtés. On expédie directement en Allemagne ou en Pologne, via Drancy, les célibataires ou les couples sans enfants; les familles avec enfants sont concentrées au Vel d'Hiv : plus de 7 000 personnes vont demeurer prisonnières sous cette immense verrière, dans une chaleur effroyable, presque sans eau. Parmi elles, 4 051 enfants...
Cela s'appelait : l'opération "vent printanier".

Oser baptiser une telle opération avec des mots qui ont une consonnance poétique montre l'aspect abject et pervers de ceux qui ont fomenté cette rafle.

René Bousquet a été un des protagonistes français de cette rafle. Il était alors secrétaire général de la police en France. Et c'est sur les instructions reçues des services allemands dirigés par adolf eichmann qu'eut lieu cette tragédie humaine.

Joseph Kessel précise bien le ton du livre : " pour raconter cela, les deux auteurs se gardent de tout effet littéraire. Leur récit a le ton d'un rapport, l'économie impitoyable d'un documentaire".

Alors, si vous trouvez ce livre en bibliothèque ou chez un bouquiste, lisez-le.

Pour ma part, je dédie ce livre à tous ceux qui luttent pour la paix dans le monde.

Rappelons-nous aussi que Théodore Monod (qui fera prochainement l'objet d'un aricle ici) avait mis comme emblème sur ses enveloppes :

 "Sortons de la préhistoire ... Agissons pour le désarmement, la paix et la liberté"


En complément, il faut lire le livre de Tatiana de Rosnay "Elle s'appelait Sarah" qui parle de cette rafle.

                                                                Elle-s-appelait-Sarah.jpg

 

 

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans HISTOIRE
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 17:36


Quelques citations et phrases sur  " LE BONHEUR "


                                          


" Que me sont des trésors , comparés à la lumière du soleil et à des heures vécues en plein bonheur ? "
                                                                                                    - Stefan Zweig -


" On n'a que le bonheur qu'on peut comprendre " 
                                        - Maurice Maeterlinck -


" De bons amis , de bons livres et la conscience somnolente, voilà , le secret du bonheur . "
                                                                                                                   - Mark Twain -


" Être capable de trouver sa joie dans la joie de l'autre ; voilà le secret du bonheur ."
                                                                                                - Georges  Bernanos -


" L' héroïsme est peu de choses, le bonheur est plus difficile . "
                                                                      - Albert Camus -


" Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l'oubli . " 
                                                              - Alfred De Musset -


" Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. "
                                                                                          - Paul Eluard -
      

" L'homme n'a pas d'amis , c'est son bonheur qui en a ."
                                                - Napoléon Bonaparte -


" Tout bonheur est innocence . "
                       - Marguerite Yourcenar -


" Le seul fait d'exister est un véritable bonheur . "
                                        - Blaise Cendars -


" Impose ta chance , serre ton bonheur et va vers ton risque. "
                                                                      - René Char -

                                    


                                         

"  Dans la vie, il faut toujours croire en son bonheur , car le bonheur est partout même dans   les choses les plus simples de la vie. "


Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans CITATIONS
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 13:48


J'ai décidé ce jour de vous parler de Jacques Salomé que j'ai eu la chance de rencontrer le 22 novembre 1994 dans le cadre d'une journée de formation professionnelle à Wépion , en Belgique.
Je venais d'acheter son livre " Bonjour Tendresse" / une pensée tendresse par jour paru chez Albin Michel et je lui en ai parlé. Ce jour là j'en ai profité pour m'offrir " Apprivoiser la tendresse" , livre qu'il m'a gentiment dedicacé  " A Fabienne , pour oser plus encore ".
Ce fût une très belle rencontre ...
Jacques Salomé rend à chacun d' entre nous l'immense service de lui apprendre à s'aimer. Il nous aide à comprendre que le bonheur bien ordonné commence par soi-même.
Ensuite , il devient possible de partager la source d'amour qu'on porte en soi, sans attendre des autres le mirage dangereux de la passion. Plus facile à dire qu'à faire , mais essentiel à lire .
  



                                                        




 
Biographie

Jacques Salomé, né en 1935, est un psychosociologue français, originaire de Toulouse. Il est également écrivain.

Il est diplômé en psychiatrie sociale de l'École des hautes études en sciences sociales et a débuté sa carrière dans la formation. Il a formé plus de 40 000 personnes durant sa vie.

Il est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages, consacrés à la communication au sein du couple et de la famille, notamment  " Parle-moi, j'ai des choses à te dire."

Il a cherché à poser les bases pour une meilleure communication à l'école avec  " Si je m'écoutais, je m'entendrais et développe l'idée d'une charte relationnelle.

Son approche pragmatique servie par une expression simple et imagée, lui vaut la faveur d'un large public, notamment lors de ses conférences.

Il est le fondateur du centre de formation aux relations humaines Le regard fertile. Il a créé la Méthode E.S.P.E.R.E. (Energie Spécifique Pour une Ecologie Relationnelle Essentielle).

Depuis 1997, il se consacre également à l'écriture de romans et de poésie. Il tient une chronique dans Psychologies magazine.

Père de cinq enfants, il vit a Roussillon, en Provence. Une de ses occupations préférées est de planter des arbres.

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

(Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Salomé


                                                              
                                            
Citations de Jacques Salomé


 " La vie est toujours en devenir, mais il ne faut jamais oublier de la vivre au présent."

 "  Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme-les en caresses."

"  On court vers quelque chose, on trouve autre chose... On court vers quelqu'un, on trouve soi ! "

"  Vieillir ensemble, ce n'est pas ajouter des années à la vie, mais de la vie aux années. "
         

                                       




                                    

Quelques marque-pages de Jacques Salomé


 

Jacques Salomé est un humaniste pragmatique. A une époque où les discours psy s'entrecroisent dans la confusion , il a su se concentrer sur l'essentiel : la relation entre les êtres.
Il ne théorise pas , il explique . C'est pour cela qu'il est compris et que ses conseils aident à mieux vivre .


Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans LITTERATURE
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 10:23


                 Hergé  (Georges Rémi )

             (  Bruxelles ,1907 - Lasnes , 1983 )
 


                                               



Traduits en cinquante et une langues , les 24 albums de Tintin  dépassent en fin de siècle les 150 millions d'exemplaires vendus.
Que de chemin parcouru depuis ce 10 janvier 1929 où la première planche des Aventures de Tintin parut dans Le Petit Vingtième !
L'auteur , à peine majeur, s'était fait la plume dans le milieu du scoutisme.
En inversant ses initiales , il se fait aussi un pseudonyme : Hergé est né en même temps que son héros et leurs aventures commencent chez les Soviets.
Suivront le Congo, l'Amérique, l'Egypte , la Chine , etc...
Pendant cinquante ans , Tintin reporter, suivi de son fidèle Milou , va intervenir là où sa curiosité naturelle et son bon coeur le portent.Mieux encore : il arpentera la lune seize ans avant Armstrong.
Capitaine courage , scout toujours , Tintin est l'archétype du héros pour la jeunesse.
Au fil des aventures , Hergé lui donnera en contrepoint une poignée de compagnons détonants : Haddock, Tournesol, les Dupondt , la Castafiore, etc...
Après - guerre et durant 25 ans , Tintin va affronter Spirou sur le terrain des hebdomadaires pour la jeunesse.
Hergé y est bien entouré : De Moor , Jacobs, Cuvelier , Martin , Tibet ...
En 1950 , il créera son propre studio.
Hergé fut tout à la fois un homme de tradition et un précurseur qui marquera à jamais de son imagination et de son style dépouillé , dénommé la " ligne claire" , l'histoire du 8ème Art .
L'année de son 75 ème anniversaire , il apprit que la petite planète 1652 entre Mars et Jupiter porterait désormais son nom.
C'est elle qu'il rejoignit le 3 mars 1983.

Le père fondateur de la BD d'expression française , a aussi donné vie à Quick et Flupke , Jo , Zette et Jocko.




Pierre Assouline a également écrit une biographie d' Hergé  
                                                                                                       
  
              

 

 

 

 

  Le musée Hergé sera inauguré en 2009 à proximité de Bruxelles.

Louvain-La-Neuve, à une vingtaine de kilomètres de la capitale belge, sera le lieu définitif du Musée Hergé, projet souvent repoussé (et même ayant capoté en 2000). La construction débutera en 2007, année du centenaire de la naissance de l’auteur de Tintin, et s’achèvera en 2009. Cette année-là, sera aussi une année de la bande dessinée en Wallonie.

Le musée sera entièrement consacré à l’œuvre du bédéiste. Le bâtiment (3600 m2) coûtera 15 millions d’euros aux Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).   Fanny Rodwell, veuve du dessinateur et présidente de la société déclare à cette occasion : « C’est un premier pas d’une grande aventure qui commence, et d’un rêve qui va se réaliser très bientôt. » La région apportera le budget nécessaire à l’aménagement des environs, notamment la signalétique et les espaces publics. Le musée devrait aussi tisser des liens avec l’Université Catholique de Louvain pour des recherches interdisciplinaires.

Le site, entre jardins et rivières, est situé en pleine cité universitaire. L’architecte français Christian de Portzamparc n’a pas oublié la fusée lunaire dans le décorum. Lors de la conférence de presse, il confie : « je me suis inspiré du créateur et de son œuvre. Et plus tard, je me suis aperçu que mes premiers croquis pour le Musée s’inspiraient de la ligne claire et reflétaient la pureté des cases d’Hergé. »

Portzamparc est connu pour la Grande Bibliothèque du Québec à Montréal, le siège du Monde ou encore la Cité de la Musique à Paris.

 
Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans BELGIQUE
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 20:54


    " Ne marche pas devant moi, je ne suivrai peut-être pas.
     Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas.
     Marche juste à côté de moi et sois mon ami."                             - Albert Camus -

 

                            



 " Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeller comment voler. "


 "Si vous connaissez un ami qui ne vous accepte pas tel que vous êtes, c'est qu'il   n'est pas votre ami."
   

  " L'amitié est le sel de la vie. "



 " Un ami... rien n'est plus commun que le nom, rien n'est plus rare que la chose."



 " La terre nous fait attendre ses présents à chaque saison, mais on recueille à chaque instant les fruits de l'amitié. "



"  Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance; dans son âme, sa        compréhension; sur ses lèvres, son sourire; devant ses yeux, une rose; près de  lui, sa présence et son aide; et dans son coeur, le bonheur de son amitié."



"L'amour c'est sacré, l'amitié aussi !
  L'amour est une fidélité, l'amitié aussi !
  L'amour peut se briser mais l'amitié c'est pour la vie !!! "



 "Une véritable amitié, c'est comme une étoile. Elle ne brille vraiment que lorsque   nous traversons les périodes sombres de notre vie."



 " Les meilleurs amis sont souvent ceux qui comprennent votre besoin de solitude et de silence."



                            



Ces petites phrases sur l' amitié, je les dédie tout spécialement à mon amie Arlette

Bisous,


Fabienne
Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans CITATIONS
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 12:23


A Auvers sur Oise







La chambre qu'a occupé Vincent Van Gogh

                                       
                                                      


           Vue de la chambre que Vincent Van Gogh a occupée pendant 2 mois à l' auberge RAVOUX.
                          Ce lieu reste un des plus émouvants que j'ai visité à Auvers sur Oise .

 

   L'Eglise d'Auvers sur Oise  




   Eglise célèbre grâce à la peinture de Van Gogh


                                 


La Tombe de Vincent Van Gogh

                             


Tombe de Vincent qui repose près de son frère Théo.


                 



Quelques marque-pages ramenés d'Auvers sur Oise



                                                        La tombe de Vincent ; L'eglise  ; le château

Vous voulez en savoir plus sur Van Gogh et sur sa relation avec son frère Théo , je vous conseille de lire :


               VINCENT VAN GOGH / Lettres à son frère Théo , aux  éditions GALLIMARD  / L'IMAGINAIRE ( 1988 )

 

 

 

Ce que je retiens de cette lecture :

D'août 1872 à juillet 1890 , date de sa mort , Vincent Van Gogh a écrit plus de 600 lettres à son frère Théo.

Au début , c'étaient des échanges sur l'art, la littérature et la religion.

Puis , Van Gogh, après une brouille avec ses parents s'est installé et a demandé de l'argent à son frère. cela deviendra alors le fil d'ariane des lettres sans négliger l'art.

Vincent va héberger à Arles Gauguin aux frais de Théo.

Puis , les problèmes psychologiques de Vincent se compliquent à partir de 1888 avec plusieurs tentatives de suicides et internement.

Van gogh n'en continue pas moins de peindre jusqu'aux derniers jours de sa vie à Auvers sur Oise.



Petit clin d'oeil avec la Belgique



         VINCENT VAN GOGH



Fils de pasteur protestant, Vincent Van Gogh, naquit à Groot Zundert, Pays-Bas, le 30 mars 1853. Il resta jusqu’à la mort un tourmenté, un isolé, un incompris et sa vie fut un échec total sur les plans de l’amour, de la famille et des contacts humains. Seul son frère Théo, son cadet, l’aida moralement et matériellement sans se lasser et lui permit d’accomplir son œuvre. Les 652 lettres que Vincent lui écrivit en font foi.
Après avoir exercé le commerce de l’art au service de marchands à la Haye et à Londres, où il connut un échec sentimental qui le laissa terriblement désemparé, il se tourne, croyant à un signe du destin, vers la voie mystique et s’inscrit à Bruxelles à une école évangélique.
En décembre 1878, il est envoyé à l’essai, comme évangéliste dans une région de grande misère: le Borinage.
Il réside à Wasmes et à Pâturages où, vivant volontairement dans le plus grand dénuement, il soutient les ouvriers dans leur lutte pour une justice sociale. Avec un zèle extrême, il soigne les malades durant une épidémie de typhus et se dévoue inlassablement pour soulager les mineurs brûlés lors de la catastrophe du puits de l’Agrappe à Frameries.
Premier prêtre ouvrier, il est sévèrement jugé par les supérieurs de l’Eglise évangélique qui refusent de confirmer son mandat ; c’est un second échec.
En août 1879, il revient à titre personnel à Cuesmes et occupe une petite chambre de la maison Decrucq, rue du Pavillon. C’est là que naîtra la grande aventure du dessin et de la peinture. Menant une vie de souffrance et de privation, Van Gogh s’exerce au dessin en s’inspirant de la vie des mineurs.
A son retour au pays natal, il réalise des croquis des scènes de la vie laborieuse empreints d’une vive sensibilité. Les personnages rudes que l’on retrouve dans ses dessins ainsi que ceux du célèbre tableau «Les mangeurs de pommes de terre » rappellent, avec une force singulière, la vaillante race du pays noir.
En 1885-1886, il part pour Anvers et Paris, se lie d’amitié avec Gauguin, rencontre Toulouse-Lautrec et découvre l’impressionnisme. En 1888, il part en Provence. Illuminé, il peint avec une foi inébranlable, ruinant sa santé. Ses paysages exaltés se distinguent par leurs harmonies hardies.
Mais tant de fatigues, de souffrances, de privations ont raison de sa santé. C’est le drame avec Gauguin, l’oreille coupée, le pénible séjour à Saint-Rémy, enfin la remontée vers le Nord. En mai 1890, il gagne Auvers sur Oise. A bout de force, désespéré, le 27 juillet 1890, il tente de mettre fin à ses jours d’un coup de pistolet au cœur. Il expire le 29 juillet dans les bras de celui qui n’avait cessé de l’aider, son frère Théo.
Son œuvre, étalée sur une période d’une dizaine d’années, est dispersée dans de nombreux musées ; Moscou, Berlin, Bâle, Londres, Amsterdam, Otterloo et dans de multiples collections privées des Pays-Bas, de France, de Suisse, des Etats-Unis d’Amérique, etc… L’ouverture en 1972 du Musée van Gogh à Amsterdam, a permis le regroupement des 240 toiles et dessins de la collection de Théo.
                                                                                                                                     

                                               





  Maison de Cuesmes où VINCENT a vécu en Belgique , qu'on peut d'ailleurs visiter , ce que nous avons fait en  avril 2001.





                                
 
Fabienne
Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans SUR LES PAS DE ...
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 21:42




Comme je l'avais promis lors d'un premier article sur la "saga" Mann, voici la suite avec cet épisode 2.

Après le fils, le père dit "le magicien" par Klaus.

LES BUDDENBROOK - LE DECLIN D'UNE FAMILLE

639 pages - Points - Seuil

Comme presque toujours avec les Mann, commencer un livre est toujours une longue aventure car 639 pages d'une écriture serrée ne se lit pas en quelques minutes mais en quelques semaines.

Et chaque fois, le plaisir du texte finit par envoûter le lecteur patient et attentif.

Le sous-titre est très important : "le déclin d'une famille.

Quand on sait que le livre a été écrit et publié par un jeune homme de 26 ans, on ne peut qu'être surpris de sa maturité intellectuelle. Et puis, pour ma part (j'aimerais savoir si d'autres lecteurs ont eu cette même sensation), ce livre est une prémonition de l'issue de sa propre descendance car inéluctablement ses enfants sont plutôt allés vers la "décadence familiale" dont il parle, malgré tout le respect littéraire qu'on peut leur porter et que je leur porte.

Quelques rappels biographiques :

Thomas mann nait à Lübeck en 1875.
Il publie "Les Buddenbrook" en 1901
Puis il publiera, entre autre, Tonio Kröger (1903), La mort à Venise (1912), la Montagne magique (1924).
Il reçoit le Prix Nobel de Liitérature en 1929 puis va devoir quitter l'Allemagne en 1933, année d'arrivée au pouvoir d'Hitler. Il va aller en Suisse, en France avant de partir s'installer en Amérique du Nord.
Il rentre en Allemagne en 1952 car il ne pouvait imaginer rentrer plus tôt compte tenu de l'atmosphère pesante de l'Allemagne d'après-guerre.
Il meurt à Zûrich en 1955 après avoir écrit dans les années 1930 à 1950 une tétralogie biblique autour de Joseph et surtout l'un de ses chef d'oeuvres "Docteur Faustus".

"Les Buddenbrook" raconte donc l'histoire d'une famille bourgeoise au 19e siècle en Allemagne. 4 générations vont se succéder dans une ville qui est Lübeck, sa ville de naissance. Thomas Mann montre la "dégénérescence biologique" de cette famille. Le plus jeune à être présenté est Hanno, un jeune prodige musicien, qui vit dans son monde. Il meurt jeune à 15 ans et la famille semble s'éteindre avec lui, l'artiste de la famille... Famille ruinée... Finies les vacances enchanteresses en bord de mer dans la propriété familiale...  Un Docteur Faustus avant l'heure, peut-être.

Ce livre est une véritable chronique de l'Allemagne du 19e siècle, si l'on veut résumer en une phrase ce livre de 639 pages.

N'oublions pas de souligner l'immense travail de la traductrice : Geneviève Bianquis, car on oublie toujours de préciser qu'à défaut de lire en langue originale, il faut accepter la lecture en traduction en espérant à chaque fois que le traducteur a été à la hauteur.

Dernière précision : ce livre peut paraître austère mais l'auteur n'hésite pas à jouer sur l'humour tout au long du texte.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me donner vos impressions sur ce livre magnifique que l'on peut oser déclarer comme "chef d'oeuvre".

Denis

PS : le prochain épisode devrait parler d'un livre sur les Mann paru récemment...

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans LITTERATURE DE LANGUE ALLEMANDE
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 18:16


Albert Camus a passé les fêtes de fin d'année à Lourmarin ( Vaucluse ) avec sa famille et ses amis , les Gallimard .

Et puis , un retour sur Paris est prévu début janvier 1960.

Albert a pris un billet de train mais Michel Gallimard insiste pour qu'ils rentrent en voiture ensemble.

Camus accompagne sa femme Francine et ses deux jumeaux : Catherine & Jean , à la gare d' Avignon .

Puis il part avec les Gallimard dans la Facel Vega , le 3 janvier .

Dans sa malette , Albert Camus a le manuscrit du " Premier Homme " : 144 pages.

Après une halte à l'auberge Le chapon Fin , près de Mâcon , ils repartent ce 4 janvier 1960 par la nationale 7. Et puis, à 24 kms de Sens , sur la RN5 entre Chamigny / Yonne et Villeneuve la Guyard , la Facel Vega qui roule à vive allure , quitte la route et s'écrase contre un platane , rebondit sur un autre arbre et se disloque.



                                        



Michel est gravement blessé , Janine et Anne Gallimard sont indemnes !
Albert Camus, lui, a été tué sur le coup !

La montre du tableau de bord est bloquée à 13h55.

Et dire que René Char a failli être du voyage!

5 jours après , Michel Gallimard est mort à l'hôpital voisin de Montereau .


Ainsi s'est achevée cette courte vie de 47 ans pour l'un des plus grands écrivains et philosophes du 20è siècle , récompensé en 1957 par le prestigeux PRIX NOBEL de littérature . 


                          
                                                                           




A titre posthume , Camus aura laissé sans aucun doute , son plus grand roman , hélas inachevé " Le premier homme " !
" Le premier homme " , qu'il faut impérativement lire .

Le corps d'Albert Camus a été déposé dans une salle de la mairie de Villeblevin puis transporté à Lourmarin où eu lieu le 6 janvier 1960 l'inhumation à 11h30.


René Char, Jean Grenier, Emmanuel Roblès, Jules Roy et Louis Guilloux ont veillé leur ami jusqu'au dernier moment .

Le cercueil fut directement conduit au cimetière où fut posée une simple pierre tombale , portant le nom de CAMUS ainsi que ses dates de naissance et de mort 1913 - 1960 .
                                                   
                                                                                


Cette pierre est à l'image de l'auteur : simple et humble .


Nous sommes allés sur les pas d'Albert Camus, à Villeblevin en 2005 et à Lourmarin en 2007.

Quelques photos faites à Villeblevin en 2005   
 


En 1967 , l'énorme bloc de pierre de la fontaine de Villeblevin , située en face de la mairie , fut orné d'un portrait de Camus en bas-relief et d'une inscription gravée :

       " La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un coeur d'homme" ,  magnifique phrase de Camus!

Sur une autre face de la fontaine , une plaque de bronze indique:

" Le Conseil général de l'Yonne en hommage à l'écrivain Albert Camus qui fut veillé à la mairie de Villeblevin dans la nuit du 4 au 5 janvier 1960."


                                                    
                    





2 Biographies d'Albert Camus sont à recommander


- Albert Camus par Herbert R. LOTTMAN ( Seuil - 1978 )

- Albert Camus , une vie par Olivier TODD ( Gallimard 1996 - Folio 1999 )

 

 



Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans ALBERT CAMUS
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:47



                                                         
                                                                                    



" La sagesse se conquiert par la liberté "

" Apprendre à vivre en harmonie avec son environnement est déjà une forme de sagesse."

" Commencer à se respecter pour respecter le autres ; commencer à comprendre les autres pour se comprendre soi-même. "

" Savoir relativiser, c'est choisir entre ce qui est essentiel et ce qui est sans intérêt réel . "

" Être sage ne consiste pas à renoncer à toutes les joies de la vie. 
  Au contraire, il faut les connaître pour expérimenter ce qui est vital
  Et se détourner de ce qui est dérisoire. "

" La sagesse consiste à savoir se ressourcer dans un monde totalement chaotique et  contribuer humblement à le remettre en harmonie."

" La sagesse a un secret : l'amour de la vie dans la quête de son origine."

" Un premier pas vers cet état de sagesse consiste à ne pas imposer aux autres ce que l'on n'accepterait pas pour soi."

" Celui qui voyage vers la sagesse est un voyageur sans bagage.
   Il porte en lui seulement la simplicité ."


" Il ne faut pas apprendre à penser avec les mots des autres , mais créer en soi son propre alphabet, celui qui nous semble le plus juste."

" Le travail bien fait en conscience est une école de sagesse."


                                                           Stickers Sagesse (chinois)


Ces phrases sont extraites du petit livre de la sagesse de Jean Castaldi , aux éditions du   Rocher.
A méditer !!!

Fabienne

Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans CITATIONS
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 18:08


Comme promis , voici quelques marque-pages ( Bookmarks ), que vous pouvez découvrir et bien sûr , tout commentaire à ce sujet est le bienvenu!


Marque-pages FLEURS

Dont 2 avec citations " La rose , expression de la beauté est comme un livre, les pétales en sont les pages."



Marque-pages ENFANTS  style ancien

Cadeau offert par mon amie Muriel du Vaucluse




Marque-pages de Porto - PORTUGAL -

Cadeau offert par notre ami José carlos , passionné de littérature & poésie et aussi grand admirateur d'Albert Camus !




 Marque-pages italiens avec phrases


" La joie la plus grande ? Aimer et se sentir aimé ."

" Une petite lueur peut guider de nombreux pas ."                      

" L'amitié réchauffe le coeur ."


Je dédie ces petites phrases à mon amie Cosetta 



Et pour terminer : 5 beaux marque-pages de la Librairie CHEMINANT ( Bretagne )

Penser / Friedrich Nietzsche

S'évader / Anne Frank

Voyager / Charles Baudelaire

Rêver / Martin Luther King

Contempler / Victor Hugo


J'aime beaucoup ces marque-pages et merci à mon amie Nicole de Vannes !

Fabienne                                                                                                                                                     

 



Repost 0
Published by DENIS ET FABIENNE - dans MARQUE PAGES
commenter cet article

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***