Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 13:15

 

 




“Si vous êtes digne de son affection , un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave.”
                        Théophile Gautier 



 

                                                  



“Le chat est d'une honnêteté absolue: les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non.”
                                         Ernest Hemingway 





                                                                         


                           
                              “Une maison sans chat est un aquarium sans poisson.”
                                                        Jean-Louis Hue 




                                                  



“J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.”
                                                                   Hippolyte Adolphe Taine 




                                                   




                                                “L'idéal du calme est dans un chat assis.”
                                                                               Jules Renard









Fabienne
Repost0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 09:22








" Les années en savent plus que les livres. "

                                - Proverbe Polonais -




" Précaution vaut mieux que repentir."

                             - Proverbe Allemand -



" Celui qui a été mordu par un serpent a peur de la corde."
 
                              - Proverbe Marocain -




" Autant le mot est léger
  pour celui qui le jette,
  autant il est lourd
  pour celui qui le reçoit. "

  - Proverbe Espagnol -




" Si tu gagnes de l'argent
  à parler ,
  tu gagnes de l'or
  à te taire."

-   Proverbe Grec Antique -




" Celui qui se tait le premier
  dans une dispute est
  le plus digne de louanges ."

    - Poverbe Hébreu -




" De votre ami, dites du bien ,
  de votre ennemi , ne dites rien. "

                  - Proverbe Anglais -




" En parlant peu , tu entends davantage. "

                         - Proverbe Russe -



" Après m'avoir appris à parler ,
  mes parents m'ont appris à me taire. "

                    - Proverbe Sioux -








Fabienne

Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 18:03






Miss Auras - The Red Book / Sir John Lavery



" Si jamais vous avez des filles , laissez-les lire."

- Jean de la Fontaine -



" Un livre qui n'est pas drôle comme la vie et sinistre comme la vie , et à la fois achevé et inachevé comme la vie , et absolument tout comme la vie , est un livre inutile."

- Jean D'Ormesson -



 " L'éducation a produit un grand nombre de  personnes capables de lire mais incapables de distinguer ce qui vaut la peine d'être lu. "

- Georges Macaulay Trevelyan -



" Des livres tombent dans l'oubli , qui ne méritent pas de l'être , mais ce n'est pas sans raison qu'on se souvient de certains. "

- W.H. Auden -


" On peut partager tous les livres en deux groupes : les livres d'un jour et les livres de tous temps."

- John Ruskin - 






 FABIENNE

Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 14:43







L'amitié , c'est une main
qui vous soutient
dans la douleur et le désarroi.


C'est une oreille qui écoute
tantôt votre peine ,
tantôt votre joie.


C'est un regard qui voit
jusqu'au plus profond
de votre âme
sans jamais se faire juge.


C'est un coeur qui
s'ouvre et jamais ne se ferme...


Comme un refuge.


       - Sarah Biquet -








    FABIENNE

Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 18:53



Comme je vous en avais parlé brièvement , le 5 avril dernier lors de la rencontre de bloggeurs Havrais , nous avons eu la chance de découvrir et de visiter le Salon - Musée de la coiffure qui est situé dans la Quartier Saint - François au Havre.
Encore merci à Dan pour cette belle découverte !
Mon mari et moi ignorions complètement l'existence d'un tel endroit , bien qu'ayant déjà eu l'occasion de passer près du salon de coiffure qui est d'ailleurs toujours en activité.





















Le salon musée de la coiffure est situé dans le quartier Saint - François au Havre, face à l'église.



Je vous laisse donc découvrir ce lieu insolite et riche de trésors , telle la caverne d'Ali Baba !








"  BIENVENUE CHEZ DANIEL LECOMPTE "






















                                      
                                        Affiche du salon de coiffure de Mr Lecompte Daniel






             Les bérets de marins , on reconnaît là la passion de Mr Lecompte !







Des anciens sèche-cheveux et autre nécessaire de coiffure









Une vraie richesse tout ce matériel de coiffure d'antant !















Une trousse avec du nécessaire à coiffer








Et le nécessaire à barbe pour les messieurs  !








De magnifiques et anciens flacons à parfums








Impressionnant le matériel !







Un ancien bac à shampoing et divers bigoudis






Et les mannequins y font bonne figure !










                  Des magnifiques peignes en tout genre et de toute beauté!








Un ancien sèche-cheveux dans sa boîte



Et du matériel insolite pour sécher les cheveux















Différentes trousses et sets à manucure























Sans oublier les rasoirs







Les parfums pour ces dames ...










                                                 
                              






Et des jolies boîtes à poudre pour ces dames









      Vous pouvez voir Daniel Lecompte au travail sur le blog de Dan & Nicephore


Et comme le disait Dan dans un de ses commentaires , malheureusement aucune instance " officielle" havraise ne veut entendre parler de ce musée pour plus tard.
C'est ainsi que dernièrement , il a donné un sèche serviettes au musée de la coiffure de Saint - Nazaire ! 

Donc, si vous passez par là , n'hésitez pas à faire un petit détour au salon - musée de la coiffure  situé au " Salon des navigateurs " 1, rue du petit croissant au Havre , où vous serez agréablement accueilli (e) s par monsieur Daniel lecompte !

Vous avez aimé cette petite visite au musée de la coiffure , alors n'hésitez pas à laisser vos commentaires!





                                         Bonne soirée et douce nuit à vous mes ami(e)s des Blogs !!!
                                               
                                                                                 
                                                  FABIENNE
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 17:42



POUR LE PLAISIR DES YEUX...


































































J'adore ces images d'époque victorienne, je les trouve très tendres , très douces, et pleines de romantisme et leur petit côté rétro me plaît bien aussi! 
Ces images ont été trouvées sur le net.






FABIENNE

Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 10:16


Nefertiti. Agyptisches Museum. Charlottenburg. Berlin par mclinus



                                                                                          NEFERTITI

Son nom signifie " la belle est venue ".
Epouse d'Aménophis IV ( Akhenaton ), peut-être fille du roi du Mitanni qui l'envoya à Aménophis III , malade , pour qu'elle lui remette une statuette de la déesse Ishtar destinée à le guérir. Cette version est contestée ; on pense généralement qu'elle était la fille d'un haut fonctionnaire de la cour royale , peut- être Ay , qui succéda par la suite au pharaon Toutankhamon.
Néfertiti épousa Akhénaton et vécut avec lui la période la plus mouvementée de l'histoire égyptienne.
Elle lui donna six filles , dont les plus célèbres sont les trois premières , Mérytaton , promue au statut de " grande épouse royale " à la mort de son père , Maketaton , morte avant lui , et Ankhesenpaiton , plus tard Ânkhesenamon , qui épousa Toutankhamon.
On ne sait que peu de chose de cette reine que l'on prétendait être l'une des plus belles de l'Antiquité , comme le prouve son buste inachevé retrouvé en 1912 par l'archéologue allemand Ludwig Brochardt , à Amarna.
Après la mort d' Akhénaton, on martela le nom du pharaon et celui de tous ceux qui avaient partagé son existence , et notamment celui de la reine Néfertiti dont on ignore , de ce fait , l'emplacement de la tombe.






     
         Le célèbre buste de Néfertiti que l'on peut admirer au Musée Egyptien de Berlin







                                                             BON LUNDI A TOUTES & TOUS !!!

                                                        Fabienne
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 06:00














FABIENNE

Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 21:48







La rose - thé




La plus délicate des roses
Est , à coup sûr , la rose - thé.
Son bouton aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté.


On dirait une rose blanche
Qu'aurait fait rougir de pudeur ,
En la lutinant sur la branche ,
Un papillon trop plein d'ardeur.


Son tissu rose est diaphane
De la chair a le velouté ;
Auprès , tout incarnat se fane
On prend de la vulgarité.


Comme un teint aristocratique
Noircit les fronts bruns de soleil ,
De ses soeurs elle rend rustique
Le coloris chaud et vermeil.


Mais , si votre main qui s'en joue ,
A quelque bal, pour son parfum ,
la rapproche de votre joue ,
Son frais éclat devient commun.


Il n'est pas de rose assez tendre
Sur la palette du printemps ,
Madame , pour oser prétendre
Lutter contre vos dix-sept ans.


La peau vaut mieux que le pétale
Et le sang pur d'un noble coeur
Qui sur la jeunesse s'étale ,
De tous les roses est vainqueur !



                - Théophile  Gautier -  ( 1811 - 1872 )




Fabienne

Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 14:20






Sous le pseudonyme de J. Prunier , il fait publier un conte fantastique , " La main d'un écorché ", qu'il donne à l'Almanach de Pont - à - Mousson.
Le souvenir obsédant , longtemps ressassé , de sa rencontre avec le poète anglais , a finalement porté ses fruits. en mars 1876 , après un séjour à Antibes où la côte le séduit considérablement , il utilisera un autre pseudonyme pour faire publier dans La République des lettres de Catulle Mendès , le poème " Au bord de l'eau ".
A Paris , dans un restaurant du quartier de Saint - Lazare , le 16 avril 1877 , se réunissent Maupassant, flaubert , Zola , Cérard , Hennique et Huysmans autour d'un repas qui marque le début du naturalisme.
A la fin de l'année , Maupassant songe sérieusement à se mettre à la rédaction d'un roman qui verra le jour environ six années plus tard , sous le titre de " Une vie ".

 

Guy de Maupassant's A Woman's Life par sappho's heartache



D'autre part , au ministère de la Marine , on commence à se plaindre de cet employé " qui bâille sur ses dossiers ". Cependant , malgré une apparente robustesse , sa santé fragile suscite une attention pârticulière de la part de ses supérieurs hiérarchiques.
Sur leur demande , il est envoyé en cure à Loèche , un endroit connu pour le traitement des maladies vénériennes.
Le diagnostic est réellement annoncé : Maupassant est syphilitique et il s'amuse de son sort. dans une lettre à son ami Robert Pinchon , Maupassant écrit : " J'ai la grande vérole , enfin, la vraie , pas la misérable chaude - pisse, pas l'ecclésiastique christalline , ..., non , la grande vérole , celle dont est mort François Ier. Et j'en suis fier , ..., j'ai la vérole , par conséquent je n'ai plus peur de l'attraper ".
Un cynisme pareil à celui des ses contes , tel que LE LIT 29 ( 1884 ) où Irma la prostituée tue les officiers prussiens en leur donnant délibérément la syphilis.
Il a droit à deux mois de congés durant lesquels mûrissent des dizaines de pages. De retour à la vie normale , grâce à l'appui de Flaubert , ami du ministre Agénor Bardoux , maupassant réussit à intégrer le ministère de l'Instruction publique.
D'abord ravi de ce changement , il se plaint rapidement de la lourdeur du travail qui lui est confié : " je marche et j'écris du matin au soir ; je suis une chose obéissant à une sonnette électrique ".
Insatisfait de la rue Moncey , Maupassant s'installe au 19 , rue Clauzel , dans une maison où de charmantes colocataires viennent régulièrement l'aider à passer le temps.
Ses ennuis de santé se manisfestent , des troubles oculaires et une hyper - sensibilité au froid se font de plus en plus présents et de moins en moins supportables.
Ils nécessiteront bientôt des séjours fréquents au soleil.
Il publie un article le 28 octobre , intitulé Gustave Flaubert , dans La République des lettres. mais , en décembre , il connaît quelques soucis avec la justice. En effet ,le poème publié dans La République des lettres en 1876 sous le titre " au bord de l'eau " est repris sous sous le titre de Une fille dans la revue moderne et naturaliste , et vaut à son auteur une comparution devant le parquet d' Etampes pour immoralité.
Flaubert , qui revit dans cet ordre de comparaître le procès qu'il essuya à la parution de " Madame bovary " , intervient aussitôt pour conseiller au mieux son protégé.
Le 14 février 1880 , Maupassant se rend à Etampes , et le procureur général finit par prononcer un non - lieu le 26 octobre.
Puis , viennent les premiers succès , suivis de dix ans d'activité littéraire intense de 1880 à 1890.
1880 apparaît comme l'année de la consécration de Maupassant . Jusqu'alors , Flaubert , qui a toujours encouragé la vocation littéraire de son jeune disciple , lui conseillait vivement d'écrire sans discontinuer et lui interdisait toute publication. Le jeune poulain n'était pas encore prêt et ses maladresses nuiraient à sa future carrière.





Flaubert et Maupassant


A suivre ...



 

FABIENNE

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***