Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 19:10








    Un bel hommage à Léo Ferré que nous propose Bernard LAVILLIERS


  Disponble en DVD






Et voici la version originale pour le plaisir ...







Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 08:11


Pour toi maman

Pour Toi, Maman
Oh ma chère maman
Que tout soit agréable et plaisant au cours de ta fête,
oh ma chère maman,
Qu'il y ait pendant la journée des moments que tu n'oublieras pas de sitôt
Puisqu'ils auront été vraiment les plus beaux.
Je t'aime, Oh ma chère maman !






Maman je t'aime

 

Quand j’ai peur,
Je prends ta main,
Et sur mon cœur,
Entre la lumière !

Quand j’ai mal,
Tu prends mes larmes,
Et dans mon âme
Je n’ai plus mal !

Maman, je t’aime !

Tout simplement




Une petite fleur pour maman

 

Une petite fleur

Pour maman !

Des villes ? Des champs ?

Je ne sais pas

Mais elle lui plaira

Car elle porte bonheur

Chut ! C'est son secret !

Chut ! Elle dit : Je t'aime !

 

Le poème une petite fleur pour maman est à réciter ou à recopier dans une carte pour la fête des mères.

 

 


Maman je te donne


J’entends au-dessus de moi dans les cieux

Les anges qui murmurent entre eux

Ils ne peuvent trouver de mot d’amour plus grand

Que celui-ci : Maman

 

Edgar POE



Bonne fête, maman !

 

Je t’offre des fleurs

Car tu répares mon cœur

Je t’offre des fleurs

Car tu effaces mes peurs

Je t’offre des fleurs

Car tu es dans mon cœur !

Bonne fête maman

 
                                 Thi Anh

Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 07:58





J'aime quand tu te tais, parce que tu es comme absente,
et tu m'entends au loin, et ma voix ne t'atteint pas.
On dirait que tes yeux se sont envolés,
et on dirait qu'un baiser t'a clos la bouche


Comme toutes les choses sont remplies de mon âme,
tu émerges des choses pleine de mon âme.
Papillon de rêve, tu ressembles à mon âme
et tu ressembles au mot : mélancolie.


J'aime quand tu te tais et que tu es comme distante.
Et tu es comme plaintive, papillon que l'on berce.
Et tu m'entends au loin, et ma voix ne t'atteint pas:
laisse-moi me taire avec ton silence.


Laisse-moi aussi te parler avec ton silence,
clair comme une lampe, simple comme un anneau.
Tu es comme la nuit, silencieuse et constellée.
Ton silence est d'étoile, si lointain et si simple.


J'aime quand tu te tais, parce que tu es comme absente,
distante et dolente, comme si tu étais morte.
Un mot alors, un sourire suffisent,
et je suis heureux, heureux que ce ne soit pas vrai.


Pablo Neruda














Pablo Neruda, de son vrai nom Neftalí Ricardo Reyes Basoalto, est un poète chilien, né le 12 juillet 1904  à Parral (province de Linares, Chili), mort le 23 septembre 1973 à Santiago du Chili.

           Le 21 octobre 1971 , Pablo Neruda obtient  le Prix Nobel de littérature.

Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 06:00







 " Le bonheur est une sorte d'archipel
   composé d'instants heureux.
   Entre ces îlots, il y a de l'errance
   et de la solitude."

    - Patrice Lepage -

Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 20:35







Roman , Editions STOCK , 180 pages , février 2009




Ce livre est un " livre -voyageur " à deux titres.
Tout d'abord parce que l'action se passe dans le manoir d' Uberwintern où vit le comte de Furbach et où est venue s'installer une jeune femme , Ariane, qui a quitté son mari et sa vie " tranquille "pour en être la " gouvernante ".


Et puis parce que Laetitia la liseuse a souhaité que ce roman devienne un livre - voyageur afin de recueillir d'autres avis sur ce roman assez étonnant et qu'elle n'a pas trop aimé...

Ce livre va partir ce mardi chez Stephie , qui aura aussi la lourde tâche de lire ce livre et de le chroniquer sur son blog et de l'envoyer ensuite à un autre lecteur...

Laetitia dit que l'écriture est déstabilisante et peut rebuter un certain lectorat.

Je serais plutôt d'accord avec elle car l'héroïne mêle le présent au passé et tout au long du récit elle évoque une réception grandiose faite par le comte.
Je dirai que l'écriture et le style font que j'ai facilement accepté ces méandres littéraires que l'on retrouve tout de même assez fréquemment dans les romans.
Les écrivains aiment fragmenter leur narration pour la rendre moins réaliste... Chacun appréciera...
Quand au mythe de Barbe - bleue ,il est vrai qu'il jalonne le livre après la dédicace du livre qui annonce le lien avec le conte de Charles Perrault, au travers d'une citation de ce conte.






Barbe bleue



Alors oui , le comte épouse plusieurs femmes qui disparaissent au fil du temps après qu'il leur aura donné les clés du manoir...
Et puis,voilà que la prochaine élue est parmi les convives élargis du festin annuel...
Ariane se sent visée , elle connait déjà bien des mystères...

Il y a une forme de suspens qui se dégage au fil des pages. Ce livre est pour moi " Une Curiosité " dont je n'ai pas trop compris la pertinence du titre.
Quant à Ariane , elle oublie l'échec de sa première vie dans ce manoir où elle vit en vase clos...
Laetitia a fort bien analysé ce livre. Alors , si vous tombez sur ce livre , lisez-le...
Sinon , passez votre route vers d'autres univers!





 BONNE LECTURE !!!

Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 09:33
 




" Une maman c'est comme du coton : elle est douce à l'intérieur comme à l'extérieur et nettoie tous les maux. "


                                                                 
        " Une maman est semblable à une rose qui ne se fane jamais."

                                                          

 " Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle."

                        
                              

                     


        " Une maman, c'est la meilleure des infirmières, au talent de magicienne."



     " Une maman qui vous borde au lit laisse un parfum de sommeil."




«Une maman ne dort jamais tout à fait ; elle est liée au sommeil de son enfant.»



 
" Une maman, c'est celle qui gronde mais qui pardonne tout."



 «
Une maman c’est une montagne de compréhension.»







      «La fête des mères est un prétexte, car on fête toute l’année sa maman.»




«On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.»



 «On est si près de la vérité lorsque l’on dit que notre maman est la plus belle du monde.»
                                                      

     

               
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 09:18





























































































Elle a illustré ce livre








Olivier Lapinou est un grand frère jaloux... il est persuadé que sa maman fait bien plus de câlins à sa soeur Emilie qu'à lui. Pour se venger, il déclare que c'est lui, le préféré. Mais il est bien embêté quand il se retrouve obligé de participer au concours de bisous... A qui Maman en fera le plus avant la fin de la journée ?




Elle a également illustré de jolies cartes postales












Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 09:05







" Une simple rose
  peut être mon jardin ...
  un simple ami , mon monde."

             -  Léo Buscaglia  -

Repost0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 09:50






 Ingrédients

2 Tasses d’amour

1 Kg de fidélité

1 Tasse de passion

1 Chopine de patience

1 Pincée d’indulgence

4 Grains de tendresse

1 Cuillerée à soupe de gaieté aromatisée d’humour



PREPARATION


Dans un grand Faitout :

Faire mijoter l’amour et la fidélité

Tamiser passion et patience

Incorporer l’indulgence et mélanger avec tendresse

Couvrir de gaieté aromatisée d’humour

Réchauffer d’amitié

Et servir avec joie quotidiennement, sans modération

Repost0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 09:33







" Même si le bonheur t'oublie un peu ,
   ne l'oublie jamais tout à fait. "

      - Jacques Prévert -

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***