Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 09:46





 

 " L' enfance est ce que le monde abandonne pour continuer d'être monde. "



   Christian BOBIN - Mozart et la pluie



Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 15:27








Arléa Poche - Année 2008 - 153 Pages



Gilles Brochard est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur le thé dont " Petit Traité du thé " , " La Boîte à thé " , " Le Guide du thé à Paris ", etc...


" Longtemps , je me suis pris pour un traqueur d'écrivains. Je croyais naïvement qu'ils se réfugiaient tous dans les salons de thé.
Car quoi de plus délicieux , de plus reposant , de plus inspiré pour un romancier ou un poète qu'un tel lieu?
Je les imaginais sans peine , perdre une heure ou deux devant une tasse de thé , loin du bruit de la rue et des flippers des cafés , assis sur une banquette de velours ou une chaise ancien régime , à l'abri des opportuns , un livre à la main , un Darjeeling bien infusé dans le creux d'une théière en fine porcelaine , posée près d'une assiette de gâteaux. "



Voici un extrait de ce livre :


Balzac ou la séduction par le thé


L'exemple de Balzac est probant. Celui qui forgea sa réputation de buveur excessif de café était aussi un adepte du thé.
Fin connaisseur , il se faisait envoyer de Chine un thé blond , via Moscou.

" Si l'on prend trois fois de ce thé , prétendait-il , on devient borgne ; six fois , on devient aveugle."
Balzac n'offrait son thé qu'aux connaisseurs , comme l'a écrit son ami Goslan : " Ce thé , fin comme du tabac de Latakieh , jaune comme de l'or vénitien , répondait sans doute aux éloges dont Balzac le parfumait avant de vous permettre d'y goûter ; mais véritablement il fallait subir une espèce d'initiation pour jouir de ce droit de dégustation.

Vous voulez connaître la suite et découvrir comment d'autres personnalités tels : Musset , Sand, Proust , Delly , Sophie Rostopchine, Pablo Neruda , Paul Morant , Georges Perrec , etc ...  savouraient leur thé ,  alors je vous conseille de parcourir ce livre et pourquoi pas autour d' une tasse de thé !!!

Petit livre intéressant  , emprunté à la bibliothèque que j'ai pris plaisir à lire
en m' imaginant ce qu'était l'heure du thé pour certains écrivains!





Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 14:26




    


La Rose et le Réséda - Louis Aragon    




Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l'un fut de la chapelle
Et l'autre s'y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu'elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l'un chancelle
L'autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle
Nos sanglots font un seul glas
Et quand vient l'aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Répétant le nom de celle
Qu'aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Il coule, il coule, il se mêle
À la terre qu'il aima
Pour qu'à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
L'un court et l'autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L'alouette et l'hirondelle
La rose et le réséda.










 Portrait de Louis Aragon



Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 07:53


 



" Une seule chose compte ...


c'est la gaieté ,


ne laisse jamais personne te l'enlever."


                               
                                 - Christian Bobin - ( La Folle Allure )

Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 07:30








 “Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière.”




“L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses   peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.”


                         


“L'amitié, c'est ce qui vient au coeur quand on fait ensemble des choses belles et difficiles.”




               “Quand il n'y a plus de toit, il n'y a plus de droit!”




 
“Dans la mort, il y a beaucoup plus de rencontres que de séparations.”




                       " Souviens-toi d'aimer ! "




                   "
Vivre, c'est apprendre à aimer."





 " On n’est jamais heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner, c’est recevoir.
"




"Avoir souffert rend tellement plus perméable à la souffrance des autres."




             "L’espérance, c’est croire que la vie a un sens."




 

 

 

Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 18:26







" Fées répandez partout La rosée sacrée des champs."

Shakespeare, Songe d'une nuit d'été










                                           














 " Rêver des fées , c'est retourner aux rêves de l'enfance permanente , aux beautés des images premières. "

- Pierre Dubois - La grande Encyclopédie des Fées

 














































"Les fées nous endorment,

nous ouvrent les portes de leur royaume,

qui se referment sur nous

sans qu'elles aient pris la précaution

de nous en remettre la clé."





 

Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 09:52






Le bonheur est toujours au bout des efforts pénibles.





Malheur et bonheur n'ont pas de porte,
seuls les hommes les convoquent.




Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux
de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes ,
mais vous pouvez les empêcher de faire
leur nid dans vos cheveux.

 



La chaleur à son extrême engendre le vent ,

le bonheur à son extrême engendre la tristesse.

 

 


Dans le bonheur, rappelle-toi des pauvres.

 

 


Les imbéciles ont des bonheurs d'imbéciles.

 

 


Le bonheur ne vient jamais deux fois ,

le malheur n'arrive jamis seul.

 

 


Si tu veux être heureux , sois-le.



 

Paix et tranquilité , voilà le bonheur.




Comment n'aurait-on pas le bonheur
dès l'instant qu'on a la sérénité ?



Le bonheur est un rayon de soleil que
la moindre ombre vient intercepter ;
l'adversité est quelquefois la pluie du printemps.







BONNE JOURNEE !!!

Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 08:00
                                                            



 

                                                           

         Editions STOCK - 155 pages



    PRIX FEMINA 2008





                            
                             
                          



                                                                   
                                 Interview de Jean-Louis FOURNIER





Présentation du livre par Jean - Louis Fournier



Cher Mathieu, cher Thomas,
Quand vous étiez petits, j’ai eu quelquefois la tentation, à Noël, de vous offrir un livre, un Tintin par exemple. On aurait pu en parler ensemble après. Je connais bien Tintin, je les ai lus tous plusieurs fois.
Je ne l’ai jamais fait. Ce n’était pas la peine, vous ne saviez pas lire. Vous ne saurez jamais lire. Jusqu’à la fin, vos cadeaux de Noël seront des cubes ou des petites voitures…

Jusqu’à ce jour, je n’ai jamais parlé de mes deux garçons. Pourquoi ? J’avais honte ? Peur qu’on me plaigne ? Tout cela un peu mélangé. Je crois, surtout, que c’était pour échapper à la question terrible : « Qu’est-ce qu’ils font ? »
Aujourd’hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j’ai décidé de leur écrire un livre. Pour qu’on ne les oublie pas, qu’il ne reste pas d’eux seulement une photo sur une carte d’invalidité. Peut-être pour dire mes remords. Je n’ai pas été un très bon père. Souvent, je ne les supportais pas. Avec eux, il fallait une patience d’ange, et je ne suis pas un ange.
Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d’une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d’eux avec le sourire. Ils m’ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement.
Grâce à eux, j’ai eu des avantages sur les parents d’enfants normaux. Je n’ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n’avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu’ils feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait : rien.
Et surtout, pendant de nombreuses années, j’ai bénéficié d’une vignette automobile gratuite. Grâce à eux, j’ai pu rouler dans des grosses voitures américaines.



Mon avis


J'ai reçu ce livre en mai dernier à des amis , et je l'ai lu en une soirée car les chapitres sont assez courts et il se lit très facilement.
Mais que d'émotion au fur et à mesure de la lecture que j'en ai eu le souffle coupé et les yeux remplis de larmes.
Poignant témoignage de la part d'un père ayant eu deux fils handicapés et j'aime la sincérité , la pudeur et l'humour  qu'il emploie au cours de ce récit.
Un bel hommage à Mathieu et Thomas que je vous conseille vivement de lire si vous ne l'avez pas déjà fait!

Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 07:57






Albert Camus sur le site de Tipaza - Algérie -



 " Le bonheur est la plus grande des conquêtes ,
celle qu'on fait contre le destin
qui nous est imposé. "


 - ALBERT CAMUS -

Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 18:41




                         Jules Bordet ( Soignies , 1870 - Ixelles , 1961 )


Jules Bordet , professeur à l'ULB et Prix Nobel de physiologie et de médecine en 1919.


A l'exception des virus , la plupart des microbes responsables des maladies de l'homme et de l'animal domestique furent identifiés entre 1875 et 1910. Restaient à les contrer.
Au tournant du siècle , les bases de l'immunologie étaient déjà jetées : Pasteur avait mis au point le vaccin antirabique , Metchnikoff avait découvert le rôle des globules blancs , phagocyteurs de bactéries ...
Dans la foulée , le nom de Jules Bordet reste attaché à la découverte des mécanismes naturels de l'immunité dite " humorale ", au coeur même du système sanguin.
Grâce à Bordet , on sait que l'organisme réagit à la présence d'agents infectieux ( les antigènes ) en fabriquant des anticorps spécifiques qui se fixent sur eux et permettent à une substance contenue dans le sérum sanguin ( le "complément ") d'achever le travail et d'éliminer l'intrus.
Diplômé en 1892 de la Faculté de médecine de l' ULB où il était entré à 16 ans , Jules Bordet découvrait , dès 1895 , le phénomène d'agglutination des globules rouges sous l'effet d'un sérum d'une autre espèce.
Durant sept ans , il allait travailler dans le saint des saints de la microbiologie : l'Institut Pasteur à Paris.
Et plus précisément dans le laboratoire de Metchnikoff.
Ses recherches sur le complémént , menées avec Octave Gengou , allaient ouvrir la voie aux tests immunologiques de dépistage , notamment de la syphilis.
En 1906 , il réussit, avec Gengou toujours , à isoler le bacile de la coqueluche et l'agent de la peste bovine.
Puis , il rentra au pays où , durant près de quarante ans , il occupa la chaire de la bactériologie à l'ULB et dirigea l'Institut antirabique et bactériologique qui deviendra l'Institut Pasteur.
Dans les années 30 , il présida aussi le conseil scientifique de l'Institut Pasteur à Paris.



                                       

                    
              Inauguration de l'lnstitut Pasteur le 14 novembre 1888.





                          Portrait du Professeur Elie Metchnikoff
Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***