Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 10:00

 

 

(Editions Phebus - février 2011 - Préface et traduction par Dominique Laure Miermont + Corinna Gepner pour la traduction - 270 pages)

 

Les éditions Phébus ont entrepris de publier des oeuvres de klaus Mann depuis 2009 : "Contre la barbarie" (2009), "Point de rencontre à l'infini" (2010) et "Speed" (2011) ainsi que ce recueil de textes en 2011 : "Aujourd'hui et demain".

 

 

Je remercie vivement les Editions Phebus qui m'ont offert ce livre pour que je le lise et que je puisse ensuite un faire un article sur ce blog.

 

Je vous remets ici le lien vers mon article de février 2011 qui était accompagné d'une vidéo de présentation de Klaus Mann.

 

   Ce livre rassemble des articles, textes et conférences écrits par Klaus Mann entre 1925 et 1949. 24 années qui constituent sa carrière littéraire. En effet, en 1925, il a 19 ans et en 1949, bien que jeune encore (43 ans) il se suicide à Cannes le 21 mai 1949.

 

Il proclame dans ces textes son espoir en l'Europe notamment grâce à la "foi" de la jeunesse littéraire en la force d'une Europe forte, pacifique et unie.

 

Et au fil des mois et années, le nazisme, le fascisme et le stalinisme détruisent l'idée d'une Europe multi-culturelle.

 

En exil en Europe puis aux Etats-Unis, il mène un combat contre le totalitarisme.

Ainsi ses écrits sont politiques mais surtout dans ce livre ils sont centrés sur l'intérêt que porte Klaus Mann à la littérature française.

 

Ses écrivain de prédilection sont René Crevel, Raymond Radiguet, Julien Green, Alain-Fournier ou Jean Giono pour les écrivains de sa génération.

 

André Gide est l'écrivain "aîné" qu'il apprécie le plus.

 

Pendant ces 24 années d'écriture, il va régulièrement revenir à ses écrivains de prédilection, sachant être critique avec certains comme Jean Cocteau, André Maurois quand il sent que leur pensée a dévié de la ligne de conduite qu'il attendait d'eux. Car Klaus Mann va rester tout au long de sa vie fidèle à ses opinions européennes, combattant sans relâche toute dictature y compris cette d'Union Soviétique.

 

 

 

Klaus Mann, fils de Thomas Mann et plus encore neveu d'Heinrich Mann, qu'il vénère plus que son père, sans doute car "écrasé" par la gloire de son père, doit être lu et relu car il a un modernisme dans son ton qui ne peut que plaire encore à notre époque où un "certain espoir" en un monde meilleur doit toujours vivre en nous.

 

 

Lisez ce livre et n'oubliez pas son chef d'oeuvre qui aura été pour moi une de mes plus belles lectures "Le tournant".

 

Encore merci aux éditions Phebus de m'avoir offert ce livre pour me mettre de continuer à découvrir cet auteur et à me permettre de transmettre mon enthousiasme aux amis de ce blog.

 

Prochaine lecture : "Speed" également offert par les éditions Phebus

 

Bonne lecture,

 

Denis 

Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 08:00

 

 

 

 

L'amour et l'amitié

 

Barre de séparation fleurs

 

 Il y a un goût dans la pure amitié où ne peuvent

atteindre ceux qui sont nés médiocres.
 L'amitié peut subsister entre des gens de différents sexes,

exempte même de toute grossièreté.

Une femme cependant regarde toujours un homme

comme un homme; et réciproquement un homme regarde

une femme comme une femme.

Cette liaison n'est ni passion ni amitié pure :

elle fait une classe à part.
 L'amour naît brusquement, sans autre réflexion,

 par tempérament ou par faiblesse :

un trait de beauté nous fixe, nous détermine.

L'amitié, au contraire, se forme peu à peu,

avec le temps, par la pratique, par un long commerce.

Combien d'esprit, de bonté de cœur, d'attachement,

 de services et de complaisance dans les amis,

 pour faire en plusieurs années bien moins que ne fait

quelquefois en un moment un beau visage ou une belle main !
 Le temps, qui fortifie les amitiés, affaiblit l'amour.
Tant que l'amour dure, il subsiste de soi-même,

et quelquefois par les choses qui semblent

le devoir éteindre, par les caprices, par les rigueurs,

par l'éloignement, par la jalousie;

 l'amitié, au contraire, a besoin de secours :

elle périt faute de soins, de confiance et de complaisance. 

Il est plus ordinaire de voir un amour extrême

qu'une parfaite amitié.
 L'amour et l'amitié s'excluent l'un l'autre.
 Celui qui a eu l'expérience d'un grand amour

néglige l'amitié; et celui qui est épuisé sur l'amitié

n'a encore rien fait pour l'amour.
L'amour commence par l'amour; et l'on ne saurait passer

de la plus forte amitié qu'à un amour faible.

 Rien ne ressemble mieux à une vive amitié, que ces liaisons

 que l'intérêt de notre amour nous fait cultiver.[...]
 L'amour qui croît peu à peu et par degrés ressemble trop

 à l'amitié pour être une passion violente.[...]
 Quelque délicat que l'on soit en amour, on pardonne

plus de fautes que dans l'amitié.[...]
 L'on confie son secret dans l'amitié; mais il échappe

dans l'amour.
L'on peut avoir la confiance de quelqu'un sans

en avoir le cœur.

Celui qui a le cœur n'a pas besoin de révélation

ou de confiance; tout lui est ouvert.

 

Jean de LA BRUYÈRE, Caractères (1688), IV, Du cœur.

 

Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 07:00

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

 

 

 

Painting of cat in the window. Colin Birchall

 

 

( Source photos internet )

Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 06:00

 

vivre-archambault.jpg

Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 08:00

 

 Ce coffret m'a été offert à  l'intention de notre chaton Feeling,

d'où l'envie de vous en parler...

 

Un coffret sur les chats, où l'auteur en 60 mots,

d'accro à vibrations, partage sa passion

pour cet animal domestique.

 

 

 

 

 

 

Hugo et compagnie, Paris- octobre 2010 - 320 pages

 

 

 

Au fil des siècles, nous sommes des millions à avoir

craqué devant ces boules de poils,

anonymes ou célèbres :

Cléopâtre, Mahomet, Richelieu, Churchill, Hugo,

 Dickens, Colette, Hemingway, Baudelaire, Kipling,

 Lindberg ou Albert Schweitzer.

«Même le plus petit félin est un chef-d'oeuvre»,

 affirmait Léonard de Vinci.

Giacometti proclamait :

 «Dans un incendie, entre un Rembrandt et un chat,

je sauverais le chat !»

Bruno Masure possède trois chats.

 Enfin, c'est vite dit car on ne possède pas un chat,

c'est lui qui vous possède !

Comme disait l'autre, «je suis chez mes chats,

 je me contente de payer le loyer».

En 60 chat-mots, d'accro à vibrations en passant

par chalope, chaparder, méditatif, liberté, persécution,

 pipi ou Venise, des mots illustrés de photos inattendues,

 drôles ou touchantes,

 Bruno Masure vous fait partager sa passion

 pour les matous, leur grâce, leur sagesse et leurs délires,

leur roublardise et leur esprit d'indépendance, leur (fausse) indifférence et, surtout, leur profonde affection.

 

Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 07:00

 

 

 

 

 

" Monter un cheval vous donne un goût de liberté."

 

Helen Thomson

 

 

 

" L'extérieur du cheval exerce une influence bénéfique

sur l'intérieur de l'homme."

 

Sir Winston Churchill

 

 

 

" L'air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles

d'un cheval."

 

Proverbe Arabe

 

 

 

 Monter à cheval transforme le " je voudrais bien "

en " je peux ".

 

Paul Brown

 

 

 

 

" Il n'y a pas de secrets aussi intimes que ceux d'un cavalier

et de son cheval."

 

Robert S. Surtees

 

 

 

"Cette noble créature est la plus belle, la plus leste

qu'il soit et la plus courageuse

de tous les animaux domestiques.

Sa longue crinière, sa queue soyeuse le parent

et l'embellissent.

Il est d'un tempérament fier, mais de bonne composition,

obéissant et docile.

 Il a d'excellentes manières."

 

Pedro Garcia Conde

 

Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 06:00

 

les-choses-lao-tseu.jpg

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 09:00

 

 

DSCN1754

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( Source photos internet )

 

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:00

 

 

 

 

 

Ambiance rétro

la joie de se retrouver

à la terrasse d'un café

 

 

****

 

Deux femmes seules 

attendent - elles

leurs bien -aimés ?

 

 

****

 

Douceur parisienne

immortalisée en noir et blanc

souvenir de l'instant

 

****

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 07:00

 

  Coup de coeur pour ces cartes postales " CHATS "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ( Source photos internet )

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***