Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 12:37

 

 love_for_books_by_bourboninyoureyes-d3avu88.jpg

 

 

 

LOve_book_by_hannah_dream.jpg

 

 

 

Books_Love_by_sw33tgirl.jpg 

 

 bokeh_book_heart_by_holunder-d342g3z.jpg

 

 

Book_of_love_by_promis.jpg

 

 

book_is_in_love__by_julkusiowa.jpg

 

 

Book_by_Monnisia.jpg

Repost 0
Published by FABIENNE - dans AUTOUR DES LIVRES
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 12:21

bien--etre-gastaldi.jpg

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:26

 

 

08/2007 - 704 pages

 

Alors qu’elle rentre d’une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari.

Au fil d’une narration éblouissante, l’auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d’une société pétrie de principes moraux et politiques, tout en évoquant avec bonheur la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs…
Terre des oublis, roman de l’après-guerre du Viêtnam, est un livre magistral.

 

 

Duong Thu Huong est née en 1947 au Viêtnam. En 1977, elle devient scénariste pour le cinéma et, à partir de 1980, elle commence à dénoncer la censure et la lâcheté des intellectuels. Elle se fait également l’avocate des droits de l’homme et des réformes démocratiques. Au tournant des années 1990, la politique du « renouveau » marquant le pas, elle devient de plus en plus populaire dans l’opinion publique mais de moins en moins bien acceptée par le pouvoir. Les choses se gâtent : Duong Thu Huong est exclue du Parti en 1990, avant d’être arrêtée et emprisonnée sans procès le 14 avril 1991. Son arrestation provoquant un large mouvement de protestation en France et aux États-Unis, elle est libérée en novembre 1991. Elle a vécu à Hanoi en résidence surveillée jusqu’à son arrivée à Paris fin janvier 2006. 

Terre des oublis a obtenu le Grand Prix des lectrices de Elle en mai 2007. Au zénith a été publié en France chez Sabine Wespieser en 2009.

 

 

Repost 0
Published by FABIENNE - dans LITTERATURE
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:16

310266_10150289149659909_188140729908_7443863_3301373_n.jpg

Repost 0
Published by FABIENNE - dans AUTOUR DES LIVRES
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:00

pensee-bon-livre-gastaldi.jpg

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 07:56

 

 

 

 

Fantaisie

 

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

 

Or, chaque fois que je viens à l’entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C’est sous Louis treize ; et je crois voir s’étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit,

 

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

 

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que, dans une autre existence peut-être,
J’ai déjà vue… - et dont je me souviens !

 

Gérard de Nerval

Repost 0
Published by FABIENNE - dans POEMES
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 07:00

425762_10150631501574909_188140729908_8780430_518007558_n.jpg

Repost 0
Published by FABIENNE - dans AUTOUR DES LIVRES
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 06:55

etre-aime-annelou-dupuis.jpg

Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 20:35

Une affaire personnelle de OE Kenzaburo

 (Stock - La Cosmopolite - avril 2011 - 235 pages)

Traduit de l'anglais par Claude Elsen - première édition française 1971

Première édition japonaise 1968

-------------------------------

Ce livre est basé sur l'histoire vraie de la naissance du fils handicapé de l'auteur, dans le même temps où il enquêtait sur les conséquences d'Hiroshima :

 

D'ailleurs il est noté dans le roman à un moment que le handicap de l'enfant né pourrait être une conséquence d'Hiroshima.

Alors, reprenons l'intrigue du début : Bird (dont c'est là le surnom) achète des cartes d'Afrique car il rêve depuis longtemps de partir sur ce continent. Pendant ce temps, sa femme est en train d'accoucher dans une clinique. Lui attend et quand il apprend que l'accouchement est terminé mais qu'il faut qu'il vienne vite. Et là, le médecin lui annonce que le bébé a une hernie cérébrale qui le rend affreux et est une menace directe sur sa survie. Il faut transférer le bébé à l'hôpital où là des spécialistes seront en mesure de décider ou non d'une intervention chirurgicale pour tenter de sauver l'enfant.

Bird accepte et part. Et à partir de là, il ne comprend plus rien de ce qui lui arrive et il part dans une spirale infernale.

Tout d'abord il va chez une amie de jeunesse qu'il a "presque violée" un soir de beuverie : Himiko. Elle est devenue plus ou moins prostituée et l'accueille avec plaisir. Comme il a amené une bouteille de whisky offerte par son beau-père, il s'ennivre auprès d'elle. Au matin, il ne sait plus trop quoi faire. Pour lui, le bébé doit mourir et il se soucie assez peu de son épouse en souffrance.

Il est professeur à l'université et là aussi il délire en vomissant en plein cours, suite à sa "beuverie", ce qui lui vaut le lendemain d'être convié à démissionner de son travail.

Himiko couche avec lui et l'aide à récupérer le bébé en refusant l'intervention chirurgicale, l'objectif étant de l'emmener à une autre clinique où on aiderait à tuer le bébe difforme...

Alors, je ne vous dirai pas la fin bien sûr : la raison finira-t-elle par l'emporter et Bird sauvera-t-il son bébé revenant vers son épouse ou tuera-t-il l'enfant s'enfuyant en Afrique avec Himiko?

Vous le saurez bien sûr en lisant ce livre à l'écriture éblouissante, même si on est très énervé avec les exagérations de Bird, devenu "fou" après avoir vu ce bébé difforme et infirme...

Un livre à lire absolument, surtout quand l'on sait que OE Kenzaburo a vécu cette naissance pour son fils et il a décidé de s'occuper de lui en priorité. Belle leçon de courage, de paternité qui ne transparait pas dans ce roman où l'auteur a pris le contrepied de ce qu'il a fait mais exprimant probablement les doutes qui ont été les siens.

 

 

Un très grand écrivain que beaucoup ont pu voir au salon du livre de Paris cette année et qu'il faut lire. Né en 1935, il a obtenu le prix Nobel de littérature en 1994 et a déclaré alors qu'il n'écrirait plus de romans car son fils handicapé est compositeur et qu'il a su trouver dans la musique sa voix (et sa voie). Belle leçon d'abnégation sans oublier son militantisme pour la paix et le non nucléaire.

 

Bonne lecture,

Denis

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 00:00

logo-mardi-31.jpg

 

Sur une idée de Sophie, je participe pour la première fois à ce "jeu" qui consiste à ouvrir le livre que l'on est en train de lire page 31, d'en extraire une phrase et d'en dire quelques mots...

 

Page 31 est le début d'un chapitre intitulé "1992, Estonie occidentale" - "Zara cherche une histoire qui convienne"

"Aliide. Alliide Truu. Les mains de Zara se détachèrent du banc. Aliide Truu était en vie, debout devant elle. Aliide Truu habitait cette maison. La situation était tout aussi étrange que la langue dans la bouche de Zara."

Petites phrases courtes avec les deux protagonistes de ce roman qui a tant fait parler de lui lors de sa sortie. Zara se réfugie chez Aliide après avoir été traquée par son mari mafieux. Aliide l'a accueillie bien malgré elle.

On apprendra vite que Zara n'est pas arrivée chez Aliide par hasard. Et alors très vite, l'histoire de ces deux femmes va être présentée, confrontée dans toute l'horreur d'une Estonie malmenée entre occupation allemande et russe.

Un livre très puissant que je présenterai après ma complète lecture, sans doute en fin de semaine.

A suivre et bonne lecture,

Denis

Repost 0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***