Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 21:32

 

William Blake (1757 - 1827)

 

Le poète est né à Londres le 28 novembre 1757. A l'âge de 15 ans il entre en apprentissage chez le graveur James Basire. Sa première gravure personnelle sera en 1773, "Joseph d'Arimathie parmi les rocs d'Albion". En 1788-89, il enlumine son recueil de poèmes "Une île de la lune" et continuera avec ses autres oeuvres.

Son activité de graveur se développe en parallèle avec son oeuvre poétique.

Je vous propose un poème d'un de ses premiers recueils "Esquisses poétiques" (1769-1778)

  

  

  

To spring / Au printemps

O THOU with dewy locks, who lookest down

Through the clear windows of the morning, turn

Thine angel eyes upon our western isle,

Which in full choir hails thy approach, O Spring!

 

The hills tell one another, and the listening

Valleys hear; all our longing eyes are turn'd

Up to thy bright pavilions: issue forth

And let thy holy feet visit our clime. 

 

Come o'er the eastern hills, and let our winds

Kiss thy perfumed garments; let us taste

Thy morn and evening breath; scatter thy pearls

Upon our lovesick land that mourns for thee.

 

O deck her forth with thy fair fingers; pour

Thy soft kisses on her bosom; and put

Thy golden crown upon her languish'd head,

Whose modest tresses are bound up for thee! 

 

                            ----------------------------------------

 

Toi qui, là-haut, les boucles emperlées, regardes

Par les claires fenêtres de l'aurore, tourne

Tes yeux d'ange devers notre île occidentale

Qui acclame à pleins choeurs ton approche, ô Printemps !

 

Les monts se le confient , les vallées attentives

L'entendent; nos yeux  avides sont tous levés

Vers tes pavillons rutilants : surgis, avance,

Et qu'ils visitent nos séjours, tes pieds sacrés.

 

Viens t'en par-dessus les monts d'est; que nos zéphyrs

Baisent ta vêture embaumée; que nous goûtions

Ton souffle du matin, du soir; sème tes perles

Sur notre terre en mal d'amour, en deuil de toi.

 

Oh pare-la de tes doigts clairs; sur sa poitrine

Fais pleuvoir tes baisers pleins de douceur; et pose

Ta couronne dorée sur sa tête alanguie

Ceinte de pudiques tresses pour ta venue! 

                                (Traduit par Pierre Leyris)

                          ---------------------------

 

Article publié dans le cadre du mois anglais

 

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

norton 360 support toll free 14/06/2016 10:49

Thanks for sharing such a wonderful information........

Cheap Hologram projection online 25/07/2014 15:24

Appreciate it with the article and fantastic guidelines.. even We furthermore feel that efforts is usually the key part of having achievement.

Outlook problems help 07/03/2014 13:17

Since I was a literature student we had some poems of William Blake to study. So I am familiar with his works a bit. Anyway thank you so much for sharing the post here. Will bookmark the site to check out.

Denis 07/03/2014 20:58

Thanks for your message. It was a great poet and thanks for following me

claudialucia 15/06/2013 23:33


J'adore ses gravures, enfin, le peu que je connais!

DENIS 17/06/2013 17:19



c'est vrai qu'elles sont magnifiques



laure 13/06/2013 20:00


Très joli merci pour le partage Denis bises !

DENIS 15/06/2013 12:14



la poésie est importante et elle se partage en effet



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***