Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 08:00


Les couples se déchirent. Leurs enfants portent les traces de leur combat. Frédéric Beigbeder est l'un d'eux.
Son histoire est " Un roman français ".






Grasset editions - 281 pages


Un soir, l'enfant terrible des lettres parisiennes , surpris boulevard Saint-Germain en flagrant délit de consommation de cocaïne sur le capot d'une Bentley , est arrêté.
Transféré à l'Hôtel-Dieu puis au dépôt de l'île de la Cité , mis au cachot , il tremble de faim , de froid, de peur.
Pas vraiment un héros , au contraire de son arrière grand-père , le capitaine Thibaud de Chasteigner , tombé à trente -sept ans en forêt d'Argonne ; ou de son frère , Charles , tout juste promu chevlier de la Légion d'honneur.
Qu'est-ce qui n'a pas marché , pourquoi est-il devenu cette caricature de lui-même , cette marionnette affolée ?
Entre ses murs humides , l'enfant gâté , qui craint d'être pourri , revient sur lui-même.
Il passe aux aveux. pas devant les flics , devant sa famille. Il leur écrit ce qu'il leur a toujours tu , parce qu'il ne le savait pas lui-même.
Surprise : " j'ai horreur des réglements de compte familiaux...De toute façon , il n'est plus question de se plaindre de sa famille à quarante-deux ans ".
Il raconte avec tendresse et pudeur , sa mère , aristocrate plus ou moins fauchée , son père , grand bourgeois , leur rencontre à Guéthary , leur séparation précoce.
C'est le noeud : c'est ce jour-là, " je sais , parce que ma mère me l'a raconté , que je me suis mis à saigner du nez ".Et du coeur.
Une existence de privilégié mise à mal , des modèles incertains , des rejets trop faciles : l'enfance, c'est le point d'eau.
Ses rapports avec son frère figurent parmi les plus belles pages. Charles est son contraire, catholique pratiquant , membre du Medef , marié depuis douze ans; Frédéric , père d'une petite fille , a déjà divorcé deux fois.
On n'échappe pas à son destin. Beigbeder en ajoutant sa pierre , polie , à la littérature , a jeté le masque.
Il en sort grandi , sinon assagi.



Partager cet article

Repost0

commentaires

C

non, pas moyen d'avoir une place...


Répondre
K

Coucou Fabienne
Ce sera l'une de mes prochaines lectures...
Bisous doux
Béa kimcat


Répondre

 Pareil pour moi ma chère Béa! Gros bisous et à bientôt!


C

il vient ce soir à Reims.Malheureusement je ne pourrai aller à la conference car il n'y a plus de place!! A moins d'un miracle de dernier instant....


Répondre

Alors as-tu pu aller le voir ? c'est une de mes prochaines lectures!


Amitiés de Normandie et au plaisir!


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***