Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:50

m

 

Tombé hors du temps de David Grossman

 (Editions du Seuil - octobre 2012 - 200 pages)

Traduit de l'hébreux par Emmanuel Moses - édition originale 2011

 

-----------------------------

David Grossman, dans son précédent livre, "Une femme fuyant l'annonce" (Prix Médicis étranger 2011),

 

à présent disponible en poche, avait parlé de la mort tragique de son fils quelques années auparavant.

Il revient sur cette tragédie dans cet étonnant livre "Tombé hors du temps", sous-titré "récit pour voix".

Etonnant par sa présentation : des personnages non définis (l'homme, la femme, le centaure, le chroniqueur de la ville et sa femme, le duc, la sage-femme, le vieux professeur de mathématiques, le cordonnier), des textes la plupart du temps en forme de poèmes sous forme dialoguée :

Exemple page 35 :

"L'homme :

L'odeur que répand

Ton corps

Dans son affliction

Lorsque ça plonge, lorsque ça fond

Sur toi;

L'odeur amère, où

Je retrouve toujours

Son odeur

La femme :

Ses odeurs -

Sucrée, âcre,

Acide.

Ses cheveux lavés

Sa chair savonnée

Les épices simples

Du corps - "

 

L'homme et la femme parlent de leur fils mort. Lui va décider de partir sur ses traces alors que la femme va rester. Il va alors devenir pour la suite du récit "l'homme qui marche". Une marche infinie à plusieurs, tous en quête d'un enfant mort. 

Le chroniqueur de la ville, ami du duc, a eu pour mission, depuis la mort de sa fille, de faire le récit de tous ceux qui souffrent de la mort de leur enfant. Il a été également l'élève du vieux professeur de mathématique.

Et tous de partir marcher pour "là-bas", à la recherche des enfants morts. Pour exorcicer le mal qui est en eux à l'infini. Pour espérer trouver un réconfort, notamment en vivant ensemble ce voyage vers un ailleurs...

Ce récit "polyphonique" est envoûtant car on se prend comme ces "désespérés" à voir surgir leurs enfants vivants...

Ce texte est unique dans la littérature par sa présentation, sa force poétique "tragique" et ces voix qui se répondent, s'unissent aussi...

Un coup de coeur à méditer, à relire aussi... Bref un exceptionnel récit par David Grossman, qui n'a plus rien à prouver pour dire que c'est un auteur important. Il est engagé dans la paix au Proche Orient aussi et mérite d'être lu, écouté...

 

 

Bonne lecture,

Denis

 

Ce livre s'inscrit dans le challenge rentrée littéraire chez Hérisson

 

 

 

                                                      9/14

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mind The Gap 18/12/2012 13:49


Lz thème du livre est difficile et ne me tente pas trop mais la forme à l'air originale, on n' a pas l'habitude de ce genre de traitements.

DENIS 21/12/2012 13:28



c'est le cas en effet de ce livre original, étonnant et pathétique aussi en quelque sorte avec ces adultes qui cherchent avec espoir leur enfant mort, comme une quête



Theoma 15/12/2012 13:21


j'ai bcp aimé une femme fuyant l'annonce. Un livre qui irradie d'intelligence. Toujours pas eu le temps d'en faire un billet...

DENIS 16/12/2012 20:28



j'aimerais bien lire ton ressenti sur "une femme fuyant l'annonce". Tu devrais aimer ce livre, singulier mais poétiquement exceptionnel



Heide 12/12/2012 22:46


Je l'ai vu à la librairie tout à l'heure : la couverture est magnifique et le texte a l'air sublime. Je comptais le lire après Une femme fuyant l'annonce.

DENIS 13/12/2012 08:53



oui, j'ai fait l'inverse et c'est peut-être une erreur !!! il revient sur le thème mais de façon plus "poétique" avec ce texte, on n'est plus dans le roman



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***