Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 13:05

 

   

 

   

Les quelques deux cents lettres inédites rassemblées dans leur « Correspondance (1946-1959) »

 

  

 

   

publiée chez Gallimard attestent de leur amitié

née dans les lendemains de la libération.

 Elles retracent ce que furent les engagements et les travaux

communs des deux hommes après-guerre, et leur proximité

attentive et réciproque.

 

 

   

« Je crois que notre fraternité, sur tous les plans, va encore
plus loin que nous l'envisageons.
De plus en plus, nous allons gêner la frivolité des exploiteurs,
 des fins diseurs de tous bords de notre époque.
Tant mieux. Notre nouveau combat commence et notre raison d'exister. Du moins j'en suis persuadé... Je le devine et
je le sens. »
René Char à Albert Camus,  (3 novembre 1951)

 

   

 

« Avant de vous connaître, écrit Camus, je me passais de la poésie. Rien de ce qui paraissait ne me concernait.

Depuis deux ans au contraire, j'ai une place vide, un creux que je ne remplis qu'en vous lisant, mais alors jusqu'au bord »

(16 mai, 1956)

 

   

 

 

« Fureur et mystère est le plus beau livre de notre malheureuse époque. Avec vous le poème devient courage et fierté.

 On peut enfin s'en aider pour vivre »

(21 septembre 1948)

 

 

( Source photos internet ) 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

alditas 06/08/2010 15:39



Bonjour Fabienne et Denis !


   "Ne dit-on pas l'habitude est une seconde nature ?" Il ne faut pas habituer et puis suspendre. Dieu merci que rien de grave ne vous est arrivé et que ce n'est qu'un
problème passager de PC !


   Ces correspondances de René Char échangées avec Albert Camus reflétent à peu près le vide que nous provoque votre absence de contact.


   N'est-ce-pas vous Fabienne qui avait écrit un commentaire sur le blog de Belcourt39.skyrock.fr ? Si oui, avez-vous habité à Belcourt et à quelle date à peu près
?


   Pouvez-vous aussi nous parler un peu de la chasse, du gibier, des chiens, des gibecières, des cartouchières styles Manufrance - Saint-Etienne d'anton. Avez-vous des
photos à nous faire partager ? Pouvez-vous rechercher et retrouver autour de vous de quelconques colléctionneurs de photos sur les anciens cafés maures de villages de petite kabylie surtout
période pendant laquelle les clients s'assoient sur des nattes, les boissons préparées et servies de façon traditionnelle à l'aide des anciennes cafetières à longues manches ?



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***