Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 07:00

  

  

Les jours de pluie

la mélancolie envahit

le moine Ryokan

 

 

 

 

 

  

La fenêtre ouverte

tout le passé me revient

bien mieux qu'un rêve !

 

 

 

 

 

  

Quelle insouciance !

il ignore les fins d'année

le mont Yahiko

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah ! le liseron

à chacune des rosées

comme on s'attendrit !

 

 

 

 

 

 

  

Tout autour de nous

le monde n'est plus que

fleurs de cerisier

 

 

  

 

 

 Statue de Ryokan

  

Ryokan, moine zen du XVIIIè siècle, véritable figure

 légendaire du Japon, a su réaliser entre sa vie d'ermite

empreinte d'esprit  zen et ses talents de poète

et de calligraphe une harmonie parfaite et exemplaire.

 

Si vous désirez appronfondir vos connaissances sur Ryokan

je vous conseille ce livre.

 

 

 

 

Ryôkan, 1758-1831, est un des moines zens
les plus célèbres au Japon.
Ses poèmes calligraphiés, véritables chef-d'œuvres
qui nous communiquent ses messages,
ne cessent de susciter l'admiration.
Aimé et vénéré aujourd'hui par des millions d'hommes,
il reste presque inconnu en France.
Né dans une famille de notables au nord du Japon,
il a vécu à la fin de l'époque Edo, alors que l'inflation,
les impôts trop lourds et de nombreux fléaux
appauvrissaient la population,
provoquant maintes révoltes paysannes.
Ayant pris une résolution ferme de sauver le peuple
par la voie spirituelle, Ryôkan pratique le zen
auprès d'un maître réputé et obtient une fonction
importante au temple Entsû.
Puis il l'abandonne et choisit la vie errante
de moine mendiant.
Pendant trente ans, il alla ainsi porter l'enseignement
du Bouddha aux gens du peuple.
On dit que l'énergie spirituelle qui émanait de lui
comme des " étincelles " éveillait la " nature de buddha "
au fond de chaque homme qu'il rencontrait.
En vérité il fut un bodhisattva, c'est-à-dire un être
destiné à l'éveil, déterminé à sauver autrui avant soi-même.
La traduction des œuvres de Ryôkan autant
que le récit de sa vie quotidienne donnent accès
à l'esprit et à la pratique du Zen ;
ils permettent aussi de mesurer son influence.
 
 
ainsi que ce recueil de haïkus
 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Soliane 05/09/2011 10:41



Si peu de mots pour dire beaucoup.


J'aime cette forme de poésie.   



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***