Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 18:50
J'ai lu "Si c'est un homme" de Primo Levi il y a déjà quelques années, alors je pense que mes ami(e)s de   

                                                            blogoclub


auront mieux à dire que moi sur ce livre qui je n'ai ben sûr pas oublié mais dont les détails m'ont quelque peu échappé.


                                                              


Je voudrais ici préciser que pour ceux qui veulent aller plus loin dans la découverte de l'oeuvre de Primo Levi il faut absolument lire :

                               
                             (Le livre de Poche - traduit par Emmanuelle Genevois-Joly)

lequel livre a fait l'objet d'un film de même titre par Francesco Rosi :

                                           


Ce livre est la suite de "Si c'est un homme" qui s'arrête le 27 janvier 1945, après la libération du camp d'Auschwitz.
"La trêve" raconte le retour d'un groupe d'italiens rescapés des camps et qui vont errer de ville en ville et de pays en pays sous "l'autorité" de l'Armée Rouge. C'est alors un nouveau combat pour la survie. Cette période du long retour vers son pays a été beaucoup moins racontée que la période des camps. Et l'on peut voir ainsi que la guerre et ses conséquences ont duré encore plusieurs mois après cette date symbolique du 8 mai 1945.

Et puis, il faut encore plus lire "Primo Levi ou la tragédie d'un optimiste" de Myriam Anissimov

                                       

                                                (Le livre de Poche - biographie)

N'oublions pas que Primo Levi est chimiste et qu'il n'aurait sans doute jamais été écrivain sans cette douloureuse expérience d'Auschwitz.
Dans "Conversations et entretiens" il déclare : "La chimie m'a appris à écrire d'une certaine manière. J'ai souvent pensé que mon modèle littéraire n'était pas Pétrarque ou Goethe mais le petit rapport de fin de semaine, qu'on rédige à l'usine ou au laboratoire".

Et Myriam Anissimov de préciser que dans le milieu littéraire italien, Primo Levi n'était pas considéré comme un écrivain, mais comme un témoin respecté de la Shoah. On lui décernait des prix littéraires prestigieux, mais on ne voyait pas en lui un créateur.
Italo Calvino fut le seul à consacrer un article éligieux à "si c'est c'est homme" en 1947.
Quant à Primo Levi, il a également déclaré : " Je suis rentré du camp avec une charge narrative pathologique absolue. Le besoin de manger et celui de raconter se situaient sur le même plan primordial de nécessité".

Ainsi, il estimait de son devoir de témoigner pour ceux qui n'avaient pas survécu. "Si c'est un homme" est à la fois rédigé comme un ouvrage collectif et un acte d'accusation de nature juridique.

Le livre fut refusé par tous les éditeurs. Seul Franco Antonicelli, un grand intellectuel socialiste de Turin, féru de littérature, accepta de publier un inconnu dans sa maison d'édition, de Silva.

                                        


Tiré à 2 500 exemplaires, le livre connut une diffusion confidentielle en 1947. Il fallut attendre un colloque sur la déportation en 1958 pour que le livre puisse être réédité et qu'il connaisse enfin la notoriété.

Pendant la dernière année de sa vie, Primo Levi a traversé une dépression qui l'a conduit au suicide.

Les derniers mots qu'il a dit la veille de sa mort à son amie Bianca Giudetti Serra furent : "Tu penses que je suis déprimé à cause d'Auschwitz? Je ne le pense pas. J'ai survécu, j'ai raconté, j'ai témoigné".

En conclusion, il faut tout lire de Primo Levi pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit et les douleurs que certains ont endurées et vivent encore aujourd'hui dans certaines parties du monde.

Bonne lecture,

P.S. : Vous trouverez sur Sylire tous les liens vers les autres articles autour de Primo Levi.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie 03/01/2010 22:57


Mreci pour cet hommage à un homme qui le mérite mille fois.

Ce qui fait le plus mal au coeur, c'est que Primo Levi s'est battu tout au long de sa existence pour survivre. Il a toujours fait son devoir en continuant à avancer, en rendant hommage à la vie...
Pourtant, au crépuscule de sa vie il a été rattrappé par la douleur. On peut se demander s'il y a vraiment eu une trêve dans sa souffrance...


DENIS ET FABIENNE 09/01/2010 21:43


je pense qu'il a toujours souffert
d'autres ont vécu cela : cauchemars etc...


Thaïs 03/01/2010 09:58


Le livre était intéressant mais c'est plus le resituer dans toute la vie de Primo Lévi qui l'est, ce que tu as très bien fait. Je lirai les autres à l'occasion.
Bonne année à vous deux !


DENIS ET FABIENNE 03/01/2010 15:01


il est exact qu'un tel livre a ainsi été guidé par l'expérience des camps
c'est pourquoi ces écrivains ont à mes yeux un intérêt beaucoup plus grand que les écrivains nombrilistes qui font souvent les best sellers...


écureuil bleu 02/01/2010 22:04


Bonsoir Denis. Il me semble avoir déjà lu du Primo Levi mais je ne me rappelle pas quel livre... Bonne soirée et bisous


DENIS ET FABIENNE 03/01/2010 15:02


tu devrais avoir un répertoire alpabétique comme je le fais depuis 40 ans bientôt et qui me permet de me rappeler ce que j'ai lu et quand, et ceci par auteur


Titine 02/01/2010 12:18


C'est important de connaître les conditions dans lesquelles "Si c'est un homme" a été publié. Heureusement que cela est arrivé! C'est un témoignage essentiel.


DENIS ET FABIENNE 02/01/2010 12:24


en effet je pense qu'il est utile e savoir qu'en 1947 il était difficile de faire entendre une voix revenue d'Auschwitz comme si tout lemonde voulait oublier
à dire aussi que l'Italie avait vécu le fascisme !!!
bonne année 2010
Denis


Nina 02/01/2010 10:26


Je trouve ton article très intéressant, en effet je crois qu'il faut prendre le temps de tout lire sur Primo Levi. Je te souhaite une bonne année 2010.


DENIS ET FABIENNE 02/01/2010 11:46


merci pour ce message
Levi a eu un destin imprévisible et difficiel dont il a parlé avec pudeur malgré ses souffrances internes


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***