Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 07:00

 

 

 

 

Quand on lève les yeux

la pagode est si haute

ciel d'automne

 

SHIKI

 

 

 

 

 

 

 

 

De temps en temps

la cascade elles taquinent

les feuilles d'automne

 

ISSA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fleurs des nymphéas

n'ont rien perdu de leur blancheur

vent de l'automne

 

SHIKI

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'automne finissant

la tristesse à qui

vais-je la confier

 

RYÔKAN

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne finissant

l'un à l'autre s'agrippent

deux pins là dressés

 

SHIKI

 

 

( Source photos internet )

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mamylilou 28/09/2010 11:02



Ce sont des merveilles ces petits vers et bon choix de tes images



Alice 26/09/2010 09:52



Ces traductions de haïku sont de pures merveilles .. je me sens toute petite devant les grands maîtres haïkistes.. J'aimerai connaître le japonais pour les lire dans leur langue ..


Bondimanche Fabienne



FABIENNE 27/09/2010 21:43



Bonsoir Alice. Heureuse que ces haïkus des grands maîtres t'aient plu! Je reconnais, c'est toujours un régal de les lire, les relire ... Je ne m'en lasse pas
... Amicales pensées de normandie et au plaisir!



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***