Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 07:00

 

flaubert.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

d.d.laplume 30/01/2011 15:30



Bonjour Fabienne,

        Les quelques lignes de Gustave Flaubert, définissent merveilleusement bien, ces liens tourmentées qui nous unissent, entre le passé, le présent et
l'avenir. 
        L'avenir demeure incertain et sans horizon. Cette impression de ne pas pouvoir se l'accaparer est stressante. Nous savons qu'il représente la fin de toute vie.
Cette projection demeure mystérieuse. Cette méconnaissance du futur est porteuse de peur.
        Le passé est plus confortable, puisqu'il est inscrit dans nos mémoires. Il représente nos racines de vie. Les disparus aimés, restent dans l'esprit. Les
moments tragiques sont toujours ressenties avec émotion.
        Les instants joyeux sont ceux de la nostalgie et du regret. Ce sont tous ces liens qui nous attachent aux passé. Il est difficile de s'en soustraire, puisque la
vie repose sur lui. Il est visible car il est l'histoire du vécu.
        Le présent se sent bien à l'étroit entre les deux. Il est éphémère , alors que les secondes s'égrainent déjà vers le lendemain.
        A la limite, c'est lui qui serait le plus palpable, car il est présent. Mais il demeure insaisissable parce qu'il fuit irrémédiablement vers le futur.
        Bonne fin de journée.
        Bises.
        dédé. 



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***