Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 06:00

 

 

chat-jean-louis-hue.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Béa kimcat 22/08/2010 11:09



Bien cette citation !!!!



alditas 19/08/2010 09:28



   Bonjour !


  Au jeu de cache-cache alors que nous n'étions qu'éléves du primaire des années 1960 en pleine guérre et l'ensemble de ses misères mais aussi des moments de répits, à la place
publique d'EL-MAÏN centre redevenue notre cour de récréation, nous disions :


  Vingt et un, cachez-vous bien !


 Vingt deux, cachez-vous mieux !


 Vingt trois, voilà le chat !


 On nous avait aussi distribué des buvards frappés d'une image d'un chat identique à celui-ci et d'une phrase disant ce-ci :


"Nous avons besoin de vous, traitez-nous bien ! 


 Et pour cela, nous avons besoin d'une nourriture saine,


D'une eau fraîche et d'un endroit chaud pour dormir."


   Avez-vous eu l'occasion de lire sur le livre "quatre pas dans les champs" éditions Nathan 1960 toujours, "Le mariage de Murinette et de Gros Raton" ocassion par laquelle,
ils guéttent Monsieur le printemps ? "


   Les anciens vieux sages des villages d'El-Maïn disaient que c'était du  hatchoum du lion que descendait l'origine du chat.


   Un jour disait-on dans les contes qu'un vieux chat revenu d'un pélérinage, décidait de faire une trêve avec les rats qui entendant la belle nouvelle, s'étaient
réunis pour faire délégation de lui rendre une visite de courtoisie que devrait présidait un vieux sage parmi les leurs. Le chat assis sur une natte, s'était installé au grenier. La
délégation de rats devrait monter par les escaliers en vieux bois du bas de l'étable rez-de-chaussée de ce même grenier....Montant à pas pesant les escaliers et le président rat décide d'une
petite réunion préventive pour s'adresser aux membres présents....Voilà, restez ici et moi j'irai voir la situation de loin....Si vraiment des signes de paix se déssinent  sur le visage
du chat, je vous donnerai le signal de me rejoindre. Si non ......D'accord ! D'accord ! Gros Raton s'introduit l'oeil par une toute petire ouverture, déchirure de la vieille porte ou du plancher
et regarde intélligemment le chat pélerin....Il tremble de frayeur et revient vite rejoindre les camarades qu'il préside et leur dit : je l'ai beaucoup regardé et observé....Oui, sa tunique est
celle d'un pélerin....Mais ses moustaches en me voyant de loin, commencent à le tromper et à lui donner l'envie de m'attraper pour me dévorer les voyant trembler en même  temps que ses
lèvres ! " Alors, quittons vite les lieux leur dit-il !


  



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***