Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 07:00

 

maupassant-chat.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Babeth 02/07/2010 01:24



et c'est surement encore plus vrai pour toutes les personnes seules...



LE CHEMIN DU BONHEUR 01/07/2010 09:23



On ne prêche qu'aux convertis dit-on ! Alors, je fais partie de la paroisse !


Chat l'heureusement DE CHAT EN CHATS






clementine 30/06/2010 22:49



très vraie. Une belle pensée du jour et le chat sublime


clem



Chat en chats kimcat 30/06/2010 22:28



coucou fabienne


je sais que tu es en vacances ; tu dois avoir du soleil et de la chaleur


ici on nous annonce 35 degrés ; trop chaud pour moi d'autant plus que j'ai une douleur lancinante à mon bras droit (qui me gène pour tapoter sur le clavier) depuis quelques jours


je ne t'écrirai qu'un seul commentaire mais je vais parcourir toutes tes pages quotidiennes depuis ton départ


bises mon amie


béa kimcat


ps : tu as mis de belles citations au jour le jour pour nous faire patienter



alditas 30/06/2010 09:44



   Bonjour !


Depuis que j'étais petit gamin j'avais toujours aimé les chats élevés ou domestiqués que ce soit dans notre maison d'habitation natale ou chez feux : Lalla Yamina AMAROUCHE épouse de
da Ouali Ou L'Hocine (Boutankik) ma tante paternelle dans les années 1950 à 1960.


Depuis la fondation de mon propre foyer conjugal, je m'en étais jamais séparé des chats et ni même d'un chien VOX à la maison de B.B.A....Mais depuis la naissance et le grandissement
de mes enfants, sans savoir pourquoi ils sont allergiques à leurs poils, je n'ai plus maintenant. Les chats sont à vrai dire des animaux diplomatiques.


Le proverbe El-Maïnais de chez nous dit : " même notre chat sait différencier entre " le morceau de viande autorisé et le pêché." Quand on le lui donne, il ne s'esquive pas, il reste
collé à nous à la maison. Et lorsque personne ne s'occupe de lui, de sa patte il nous le prend ce morceau dans l'assiette, le vole et saute sur le toit.


Je me rappelle aussi de mon buvard sur lequelle était frappé l'image d'un chat avec ce texte  collé dessus dans les années 1960 quand j'étais écolier ...."
Nous avons besoin de vous, traitez-nous bien. Nous avons besoin d'une nourriture saine, d'une eau fraîche et d'un endroit chaud pour dormir." Bien sûr qu'il fait froid dans nos montagnes de
kabylie en ces temps ci de l'époque des années 1950. La neige tombe jusqu'un à 4 mètres de hauteur. Je me rappelle aussi de ces bâtons de glace suspendus sur les toits en tuiles de nos vielles
maisons rustiques et si charmantes. Rien ne reste de tout ça. Même les toits, les acteurs, les saisons en ont changé. Seules les montagnes sont restées telles quelles....Mais je me pose la
question si les gens changeurs ne les referont pas de façon à particper à cette grande oeuvre d'effacement des mémoires comme cet arbre de l'école Volta du Golf à Alger. Un changement radical ça
et là, sans aucune harmonie et ni de respéct de l'environnement. J'ai perdu mon appareil photo numérique rebelotte en arrière comme toujours. J'avoue que j'avance toujours en reculant. Si ce
n'est pas l'un qui sabote, c'est l'autre. Que faire ? Je pense à ces deux américains qui nous en ont permit d'avoir cet outil internet pour pouvoir laisser dégonfler la roue face à ce clavier moi
le retraité.


Merci pour toutes ces pensées.


 



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***