Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 07:00

 

 

 

 

 

Editions ACTES SUD - Mars 2011 - 400 pages

Roman traduit du danois par Andréas Saint Bonnet 

 

 

 

Un lundi matin, deux enfants découvrent cinq corps

dans le gymnase d’une école communale

 de Copenhague.
Ils ont été pendus au plafond avec une précision

 géométrique terrifiante et mutilés à la tronçonneuse.

Il s’agit d’une exécution.

 L’inspecteur en chef de la Criminelle, Konrad Simonsen,

 se voit forcé d’interrompre ses vacances

avec sa fille pour prendre la direction de l’enquête,

pour laquelle on lui promet des moyens illimités.

Per Clausen, le concierge de l’école, alcoolique invétéré qui,

 au cours de son interrogatoire, tient des propos

contradictoires et provocateurs,

devient le suspect numéro un.
Rapidement, la police découvre que les cinq exécutés

étaient des pédophiles.

Or, au même moment, Erik Moerk, riche entrepreneur

victime de pédophilie dans sa jeunesse,

lance une vaste campagne anti-pédophile sur Internet,

 visant à dénoncer le laxisme de la justice danoise.

 Cette campagne est bientôt relayée par la presse,

 et l’opinion publique s’empare du débat, menaçant

de parasiter dangereusement l’enquête.
Per Clausen, quant à lui, échappe à la surveillance

 de la police et met fin à ses jours, supprimant ainsi

la seule opportunité pour les enquêteurs

 d’approfondir leurs investigations.

 Simonsen, qui a appris à se méfier des coïncidences,

 pressent alors qu’il doit exister un lien entre

l’initiative de Moerk, la mort de Clausen

et les exécutions des pédophiles.

Mais si tel est bien le cas, il a affaire à un plan

 de grande ampleur dont il ne connaît encore

 ni les tenants, ni les aboutissants…

 

 

Dans ce premier roman complexe et foisonnant

(à l’origine, le manuscrit comptait plus de mille pages),

Lotte et Soren Hammer construisent une intrigue

millimétrée et palpitante autour de la pédophilie.
Dressant le portrait d’une opinion qui prend fait

et cause pour les meurtriers, ils renvoient le lecteur

 à ses propres certitudes éthiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lotte et Soren Hammer sont frère et soeur.
Traduit dans de nombreux pays, Morte la bête

est le premier opus d'un série consacrée

à l'inspecteur Konrad Simonsen et à son équipe.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cinémartie 28/03/2011 14:47



Eh ben, c'est pas la joie dans la famille Hammer !


En tout cas, la chanson "Only time" est très belle.


Bon lundi !



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***