Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 12:28
                                                               

                                            (375 pages - First Editions - 3e trimestre 2009 -
                                                  Traduit de l'américain par Aurore Guitry
                                                 TItre original : Dreamers of the day - 2008)

Deux personnages historiques :

- Thomas-Edward Lawrence, dit Lawrence d'Arabie (1888 - 1935)

                                                       

Héros de la Grande Guerre au Moyen Orient, il fut le principal artisan de la victoire britannique contre les turcs en 1918, aprè avoir organisé la révolte des tribus arabes.
Il a raconté cette "épopée" dans son livre devenu mythique "les sept piliers de la sagesse"

                                              

- Sir Winston Leonard Spencer Churchill (1874 - 1965) : Jeune militaire, correspondant de guerre, il entre vite en politique et est nommé ministre de la guerre et de l'air de 1919 à 1922, au moment de l'action de ce roman.

                                  

D'autres personnages histoires moins connus parcourent ce roman.

Aussi, l'auteur annonce d'entrée : "L'aube des rêveurs est une fiction. J'ai modifié certains détails historiques et quelques dates pour ne pas fourvoyer les lecteurs férus de vérité. Aussi souvent que possible, j'ai retranscrit tels quels les dialogues des personnes historiques".

Avec ce roman, on plonge dans l'Egypte de 1921, au Caire, essentiellement.

Mars 1921 : A la conférence du Caire, Churchill décide de confier l’autorité politique sur le Mandat irakien à Fayçal, qui vient d’être chassé de Damas par les Français. Le pays doit accéder rapidement à l’indépendance, une fois les intérêts britanniques garantis. La Grande-Bretagne procède à un allégement de sa présence militaire au profit d’une force armée locale étroitement contrôlée. Elle conserve essentiellement une force aérienne chargée du maintien de l’ordre par d’éventuel bombardements et du contrôle des voies aériennes vers l’Inde. Les bases militaires britanniques sont protégées par des forces auxiliaires locales composées de chrétiens assyriens. La candidature de Fayçal est accueillie favorablement par les notables chiites du sud et suite à un simulacre de consultation populaire, Fayçal est élu roi et couronné le 23 août (information Wapedia-Wiki 1921)

Chuchill a besoin de la présence de Lawrence pour dialoguer avec les autochtones, parfois très hostiles aux britanniques.

Le roman s'insère dans cette conférence historique par le biais d'une jeune femme américaine, Agnès Schanklin. Elle a perdu toute sa famille de la grippe espagnole. Comme sa soeur Lillie a vécu avec son mari Douglas à Jbaïl et qu'lle aconnu Lawrence, Agnès décide de partir en vacances en Zgypte après avoir hérité du patrimoine familial.
Elle débarque à Alexandrie avec sa chienne Rosie, avant d'atteindre Le Caire. Mais l'hôtel que lui a choisi l'agence de voyage refuse les chiens.. Alors, elle doit aller dans un hôtel de classe inférieure. Mais le destin a fait qu'elle a eu le temps de croiser Lawrence et Churchill, et son voyage ne va plus être celui qu'elle imaginait. Les deux hommes vont prendre son desin en main, l'invitant tour à tour à se joindre à eux à des dîners, a des sorties. Elle va passer un dimanche avec Churchill qui a décidé de peindre les pyramides de Gizeh, pour se détendre des tensions liées à la Conférence du Caire.
Quant à Lawrence, il va la conduire jusqu'à Jbaïl, là où vécut la soeur d'Agnès et où il la cotoya.

Un espion allemand, Karl Weilbacher se prend d'amitié pour Agnès, va s'occuper de la chienne quand Agnès est de sortie. Il veut surtout obtenir des informations sur la Conférence par l'intermédiaire d'Agnès, qui se laisse prendre au jeu.

L'essentiel du roman se passe sur ces quelques jours du voyage en Egypte sur fonds historique. C'est l'occasion de voyager avec elle dans une egypte en quête d'identité.

De retour aux Etats-Unis, Agnès va faire fructifier sa fortune jusqu'à la crise de 1929 qui va l'obliger à travailler dans une école...

J'avoue avoir eu un peu de difficultés à rentrer dans ce roman (où la fin est une "parole d'outre-tombe"...). Mais il reste ce fascinant voyage en excellente compagnie et qui permet de s'immerger dans l'histoire de l'après guerre...

Et le titre et la couverture à eux seuls nous font rêver de pays lointains où le romantisme a sa part pleine et entière comme dans ce livre où l'on voit Agnès fascinée par Karl ou adminrative devant Lawrence d'Arabie.

Alors, l'amateur d'histoire et de littérature que je suis a beaucoup aimé ce livre...

Je remercie ici  

                                                         Bibliotheque

et plus particulièrement Guillaume qui a été mon interlocuteur dans ce cadre des lectures de partenariat avec Babelio.

Les éditions "First Editions" m'ont ainsi envoyé fort aimablement ce livre pour en faire ici et sur leur site, si je le souhaite, une critique.

Enfin, voici un lien vers l'auteur Mary Doria Russell


Bon dimanche et bonnes lectures

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie 18/01/2010 12:21


Ca m'a l'air d'un beau roman historique ! Je le note...


DENIS ET FABIENNE 18/01/2010 20:01


oui, il se dégage une atmosphère intéressante de ces années 20 d'avant le crash boursier
et le coutexte historique et "politique" est bien rendu
bonne soirée
Denis


marcopolo76 17/01/2010 18:01


Merci pour votre passage sur le blog!
Je vois que 2010 sera encore orientée vers une lecture assidue ...!
Cordialement
Marco


DENIS ET FABIENNE 18/01/2010 20:03


tout à fait et ce livre ci est intéressant pour ce voyage en egypte en 1921
amitiés
Denis


Élianthe 17/01/2010 16:29


Bonjour Fabienne!

J'ai lu ce roman l'annéer dernière et je l'ai beaucoup aimé.  Je suis contente que vous en parliez sur votre blogue, que j'aime beaucoup!

Merci pour les informations supplémentaires historiques que vous avez ajoutées!

Bon dimanche!


DENIS ET FABIENNE 18/01/2010 20:04


très bien
en effet l'atmosphère de l'Egypte en 1921 est très bien restitée
amitiés
Denis


Alice 17/01/2010 16:16



Un petit saut sur votre blog Fabienne et Denis pour vous souhaiter




Eliane 17/01/2010 15:07


Je viens te souhaiter un tres bon dimanche de lecture !
€€


DENIS ET FABIENNE 18/01/2010 20:05


merci pour ce passage
Amitiés


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***