Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 09:00

Lorenzaccio d'Alfred de Musset (Librio - 124 pages)

 

Tous les amateurs de théâtre auront reconnu ici Gérard Philippe et Philippe Noiret

dans la mise en scène de Jean Vilar

 

 

Alfred de Musset (1810 - 1857), écrivit ce drame en 1834 sur une idée de George Sand mais il ne fut porté à la scène qu'en 1896, grâce à Sarah Bernhardt dans le rôle titre (et oui, au départ Lorenzaccio fut interprêté par des femmes), le texte ayant été écrit en dehors de toute préoccupation scénique par l'auteur.

 

Le drame se déroule à Florence en 1537 et Musset s'inspire de cette époque

 florentine à comparer avec la France d'après 1830.

Florence vit sous la tyrannie du duc Alexandre, bâtard des Médicis, brute et débauché qui a des retentissements dans la vie quotidienne de la cité. Les Strozzi, conduits par le vieux Philippe, s'opposent aux Médicis. Lorenzo de Médicis, appelé par mépris Lorenzaccio, apparait comme le complice du duc mais en fait, il espère pouvoir assassiner Alexandre afin de libérer Florence de la tyrannie.

Double identité ainsi de Lorenzaccio que Musset montre bien au fil des scènes. Lorenzaccio comprend combien son geste sera inutile au bien public, d'autant que son image est compromise aux yeux du peuple... Le meurtre accompli, sa destinée va être de se réfugier à Venise pour y être tué à son tour.

 

Drame romantique dans toute sa splendeur en une époque où le théâtre est avant tout littérature, avec de grandes envolées lyriques, tout au long de ce très long texte, difficile à mettre au format "théâtre".

Musset a eu cette liberté d'inspiration, créant un univers

 où le réel cotoie le rêve, voire l'utopie.

 

Petit détail historique : ne pas confondre ce Lorenzo (cliquer sur le nom pour voir la dynastie des Medicis) avec Lorenzo il magnifico (1449 - 1492)

 

 

 

(Gérard Philippe a ainsi "immortalisé" Lorenzaccio)

 

J'ai décidé ce mois-ci de lire essentiellement des classiques du XIXe siècle, commençant ainsi par ce drame qui mérite d'être lu comme tant d'oeuvres "mythiques" de ce siècle et que notre époque semble vouloir oublier. Il est vrai que l'arrivée dans le XXIe siècle repousse encore un peu plus loin dans l'histoire littéraire ce siècle qui a vu mettre tant de révolutions et de courants littéraires.

 

Bonnes lectures,

 

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nadael 30/05/2011 15:17



Voilà un livre que j'ai lu il y a de nombreuses années...durant mes études. Tu me donnes envie de le relire! Le 19 ème siècle est un siècle si riche "littérairement" parlant...! Non, il ne faut
surtout pas oublier ce siècle!



DENIS 30/05/2011 19:34



je ne l'avais jamais lu et c'est très littéraire donc très construit (je n'ose imaginer l'acteur qui joue Lorenzaccio et qui doit apprendre tout ce texte) passionnant et historique en même temps


un grand moment de lecture presque "inattendu"



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***