Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 09:00

 

Les Radley de Matt Haig (Le Livre de Poche - 496 pages mars 2012)

Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier

Première édition 2010 - Albin Michel 2010

 

J'ai lu ce livre dans le cadre des livres sélectionnés pour le mois d'avril 2012 dans le cadre du jury du prix des lecteurs 2012.

Un livre très curieux de par son thème principal. Ne vous y tromper pas le sous titre du livre est "C'est un coin tranquille surtout la nuit". Mais, je peux vous garantir que le village de Bishopthorpe n'est pas si tranquille que cela.

C'est là que vivent les Radley : Henry, le père, médecin; Helen, la mère; Rowan, le fils, étudiant et Clara, la fille, lycéenne.

Une famille a priori sans histoire. Henry a une certaine notoriété et les enfants sont plutôt bons élèves. Mais tout se gâte le vendredi soir quand Clara va une soirée organisée par des amis. Car Clara est anorexique, vomit souvent et elle souhaite rentrer chez elle. Seulement, elle est suivie par Harper qui l'aime et veut abuser d'elle. Elle se défend et le tue après avoir bu avec volupté son sang.

C'est alors que tout bascule. Son père vient à sa rescousse et découvre le corps de Harper. Il l'emmène par les voies de l'air et jette le corps dans la mer. La situation devenant très complexe, les enfants comprenant alors qu'ils sont des vampires, Henry décide de faire venir son frère Will, vampire reconnu et craint par la police de Manchester.

Will accoure et retrouve Helen et son frère, quittés il y a de longues années. On apprendra par la suite la relation étrange entre Helen et Will.

Le roman se passe sur 3 jours de vendredi à lundi. On ira de surprises en surprises tout au long de ces deux jours, car la police découvre le corps, mène son enquête qui la conduit chez la principale "témoin" des derniers instants de Harper. Et maintenant que toute la famille Radley sait qu'elle est vampire, boire du sang devient leur "obsession". Et, alors, vous aurez compris pourquoi Clara était anorexique, par exemple...

Livre étonnant marqué par l'humour. L'auteur a bien ficelé son intrigue car il nous "captive" tout au long du livre et parviendrait presque à nous faire croire que les vampires existent... Et après tout pourquoi pas... Matt Haig nous entraîne dans son "aventure" avec réalisme, mêlant la vie quotidienne d'une famille bourgeoise de province en Angleterre avec les envolées "fantastiques" du vampirisme.

J'ai aimé l'écriture par petits chapitres ciselés mais il faut avouer que par moments le vampirisme est quelque peu lourd.

Un livre à lire, pour changer d'univers, sans que l'on parle d'un "grand livre".

 

Matt Haig (en cliquant sur son nom, vous arrivez sur son site en anglais)est un jeune auteur né en 1975 à Sheffield. Il est journaliste et écrivain. C'est là son sixième roman.

Bonne lecture,

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Laure 05/07/2012 11:49


Je t'ai cité sur mon blog, j'espère que tu n'y vois pas de problème!


Dans le cas contraire, préviens-moi que je rectifie le tir ;)


Merci


PS: je viens de découvrir ton blog, j'adhère!,)

DENIS 12/07/2012 17:31



merci cela me fait plaisir


un livre étonnant qui m'a plu



Heide 23/04/2012 16:31


Comme Moka, j'aurais adoré, mais je n'ai pas été sélectionnée.

DENIS 23/04/2012 21:16



peut-être l'an prochain


je ne m'y attendais pas de mon côté et c'est arrivé



Moka 23/04/2012 13:58


Tu as de la chance d'avoir été sélectionné pour ce prix. J'aurais adoré.

DENIS 23/04/2012 21:17



et pourquoi pas l'année prochaine


je n'y croyais pas trop en m'inscrivant et c'est arrivé, alors!!!



Heide 21/04/2012 11:45


Voilà qui est intéressant ! Même si je t'avoue que je n'accroche pas particulièrement avec le vampirisme en littérature (sauf quelques classiques...). Mais enfin, l'humour et les rebondissements
que tu évoques méritent sans doute qu'on s'arrête sur ce roman.

DENIS 21/04/2012 18:29



tu as raison, ce livre demande à s'y arrêter car c'est une lecture agréable


il faut accepter le "fantastique" de ce livre et voir la critique de la vie anglaise dans un village de campagne



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***