Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 05:30

 

 

 

Simonetta Greggio - Les mains nues (Stock - 170 pages - février 2009)

 

Le bandeau de l'éditeur précise "la diable au corps" (référence explicite à Ryamond Radiguet et son "diable au corps". Et l'on peut ajouter que ce n'est pas faux.

 

Emma(nuelle) Adriansen, 47 ans,  est vétérinaire et vit seule. Passionnée par son métier, elle y consacre la majeure partie de son temps. Et soudain Gio(vanni), un jeune adolescent de 14 ans, qu'elle n'a pas vu depuis 10 ans, arrive chez elle.

Il est le fils de ses amis Raphaël et Micol et elle a toujours aimé s'occuper de lui à l'époque. Quant à lui, il lui avait dit l'aimer et vivre avec elle plus tard. Alors, son arrivée pourrait être la concrétisation de cette "promesse" d'un enfant de 3 ans !!!

Toujours est-il que le passé ressurgit et Emma ne peut s'empêcher de penser à l'amour fou qu'elle a eu pour Raphaël, même quand Micol est arrivée dans la vie de son "amant". Et ils avaient une vie assez débridée, proche du ménage à trois... 

Et puis, il y a 10 ans leurs chemins se sont séparés.

Le présent rattrape le passé. Gio a fugué et Emma veut absolument qu'il appelle ses parents pour dire où il est. Il vient perturber tout de même la vie solitaire d'Emma, qui aimait tant les petits-déjeuners tranquilles par exemple. Sans que l'on ait la connaissance exacte des relations qui ont pu s'installer entre Emma et Gio, on sait qu'elle aime regarder le corps de l'adolescent. Et il aime être près d'elle, de son corps... Des regards, des mots, des gestes. Et tout est dit avec pudeur, au point de laisser le doute dans l'esprit du lecteur quant à leur histoire...

Beaucoup de non-dit dans ce roman écrit avec sobriété par Simonetta Greggio, et dans lequel le passé et le présent interagissent. Emma pense aussi beaucoup au "Patron", Thomas d'Aurevilly (comme l'écrivain), chez qui elle a effectué ses stages de fin d'études de vétérinaires. Une réelle amitié les a unis avec une grande complicité et Thomas est toujours là dans les moments difficiles, et Emma en aura inévitablement avec cette histoire autour de Gio... Ne révélons pas tout de cette histoire, car il ya du suspens.

   

 

L'auteure, italienne, installée en France depuis 1981, écrit en français. Un français très pur, très clair et de belle facture, pour des moments souvent difficiles.

Quelques exemples :

Page 82 : "Le jour suivant papa m'avait appele pour me dire que maman avait glissé. Elle s'était blessée à la tête. Il m'avait avoué qu'elle avait déjà eu des évanouissements ces derniers mois".

Page 117 : "Ceux qui nous ont fait du mal conservent sur nous un pouvoir démesuré. Est-ce que c'est parce qu'on a souffert à cause d'eux qu'on les aime plus qu'on ne le voudrait? Où profitent-ils, justement, de ce qu'on les aime trop pour nous blesser?".

 

Les allers-retours entre présent et passé ralentissent le déroulement du présent et sont parfois "lassants". Toutefois, le récit reste "passionnant" malgré la gravité du sujet traité avec délicatesse, comme je le disais. Sans être un coup de coeur, je recommande la lecture de ce roman.

J'inscris ce livre dans le challenge "littérature francophone d'ailleurs"

 

 

Et j'ai également lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec Laure, Lilou soleil et l'Or

 

Bonne lecture,

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

Heide 27/05/2013 22:42


Je lirai ce roman dès que possible pour découvrir enfin cette femme écrivain à l'écriture pure et délicate.

DENIS 28/05/2013 22:11



une découverte très intéressante qui mérite de lire d'autres livres de l'auteure



laure 27/05/2013 14:29


J'ai beaucoup aimé ce livre et je vais continuer encore de la lire avec La douceur des hommes que j'ai dans ma PAL. Ravie d'avoir fait cette lecture commune avec toi Denis, merci :)

DENIS 27/05/2013 17:20



de même pour moi Laure, une LC est toujours un plaisir et j'ai beaucoup aimé ta présentation sur ton blog


comme toi ce n'est pas un coup de coeur mais une très belle lecture



Asphodèle 27/05/2013 06:50


J'aime beaucoup cette auteure, nul doute que je lirai ce livre dès que j'en aurai l'occasion ! ;)

DENIS 27/05/2013 17:19



c'était une première rencontre et j'avoue que cela a été une belle découverte, je poursuivrai et elle rentre en plus dans mon challenge, alors, que demander de plus pour pormouvoir la
francophonie



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***