Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 21:00

 

Les funambules de l'indifférence de Michel Diserens

(Plaisir de Lire - juin 2012 - 257 pages)

--------------------------

J'ai présenté ce livre dans le cadre des mardis sur le 31 il y a quelques semaines.

A présent, je peux le présenter dans son intégralité suite à sa lecture complète.

Publié, en Suisse en juin 2012, par un auteur suisse, né en 1967, Michel Diserens, ce livre nous conduit en Colombie.

Le roman débute et s'achève le dimanche 30 octobre 2005, à l'aéroport international Santa Fé de Bogota. Ce jour-là, Nolberto, accompagné du jeune enfant de 6 ans Ruben, était venu à la rencontre de Giovanna au moment où il apprend qu'un attentat a fait des blessés et des morts.

Il se souvient alors des six jours passés en compagnie de la jeune femme...

Nolberto est un jeune homme issu des "gamines" colombiens, ces enfants abandonnés ou vendus par leurs parents et qui vivent dans la rue, sorte de jungle où la violence, le vol, la drogue est leur quotidien.

Avec l'aide d'une organisation humanitaire suisse, Nolberto a créé "Brote Juven", un orphelinat qui héberge des "gamines" et les éduquent pour les aider à sortir de la misère et de la délinquence. Edmond, suisse et salarié de l'organisation suisse, a beaucoup fait pour contribuer au succès de l'orphelinat. Malade, il a décidé de rester en Colombie et y est mort. 

Suite à ce décès, l'organisation envoie Giovanna Hubascher pour contrôler les comptes et faire un rapport afin de déciser la pursuite ou non des subsides.

Pendant 6 jours, Nolberto va accompagner la jeune femme dans ses déplacements à Bucaramanga et les environs. Elle va aller sur les lieux où Edmond a retrouvé une nouvelle vie. Et Nolberto explique comment vivent ces "gamines", la situation catastrophique du pays à Giovanni et au fil des discussions, des voyages il sent qu'il l'aime, d'autant qu'elle est très belle, intelligente... Bref tout ce qui peut plaire à Nolberto, mais régulièrement elle s'écarte de lui...

L'enjeu du livre est bien de décrire comme un reportage la vie colombienne en 2005 avec en filigrane cet amour "impossible" . Se réalisera t-il? Va t'elle rester ici comme Edmond?... 6 jours pour "convaincre", d'autant que la survie de Brote Joven dépend pour une grande part des fonds suisses, car ici il fuat payer la police, la mafia pour protéger les 'gamines" de la prison notamment.

 

L'explication du titre se trouve page 47 : "Il n'y avait d'ailleurs guère que les statistiques nationales sur la délinquence juvénile pour s'inquiéter des conséquences de nos numéros d'acrobates. Nous étions les funambules de l'indifférence".

Petit clin d'oeil à Gabriel Garcia Marquez et son livre "El amor en los tiempos del colera", pour rappeler que le colombien a obtenu le prix Nobel de littérature et qu'il est un "héros national".

J'ai lu ce livre grâce à l'éditeur Plaisir de lire qui me l'a envoyé grâcieusement.

Ce fut un plaisir de lecture (sans jeu de mot) à lire comme je l'ai dit comme un reportage sans concessions sur la Colombie.

En accord avec l'éditeur, j'en fais un livre voyageur. Si vous êtes intéressé(e) par ce livre dites le moi par un commentaire et je me ferai un plaisir de vos l'adresser avec seule consigne d'en faire ensuite un compte rendu avec référence vers l'éditeur et éventuellement mon article.

Bonne lecture,

Denis

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Heide 07/10/2012 00:48


On sent que tu as aimé ce roman à la lecture de ton article. L'histoire a l'air passionnante et humainement très riche, de ces livres qui nous invitent à réfléchir en ouvrant notre esprit à
d'autres cultures. 

DENIS 09/10/2012 21:10



oui j'ai bien aimé l'ambiance "reportage" des gamines colombiens à la vie difficile et avec ce beau projet réalisé de sortir ces enfants de la rue. A méditer dans nos pays où la richesse semble
se réduire... On reviendra peut-être aux valeurs humaines qui nous manquent et que l'on sent là-bas malgré la violence ambiante



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***