Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 21:45

 

 

Le phyto-analyste de Bertrand Busson (Carnets Nord - 254 pages - avril 2013)

 

 

Voici un roman noir que l'éditeur annonce comme "le premier thriller botanique", ce qui est sans doute vrai.

Ce pourrait être un roman de scince-fiction aussi, car le sujet est parculièrement étonnant.

Germain Tzaricot est phyto-analyste, fils d’un botaniste-philosophe auquel il se réfère à chaque fois qu’il est en difficulté. Son livre de chevet est "Guide et glossaire de la phyto-analyse". Brutalement, ses plantes pourrissent et lui-même s’aperçoit qu’il a une tâche verte qui se forme sur son front et il va apprendre un peu plus tard qu’il a un chou-fleur à la place du cœur. Ainsi, le genre humain commence une décomposition qui aura pour origine « le nucléaire », une drogue fabriquée dans une usine reconvertie. Deux anciens flics véreux y travaillent et traquent Germain, lequel se défend avec Rachel son amie intime et de deux amis étranges : Pigalle, un barman crasseux et Jamal, trop grand, roulant en chaise roulante. Et il y a cet égyptologue russe Gloukov, ami ou ennemi, qui entraîne bien malgré lui le brave vieux docteur Riopel dans son aventure écolo-destructrice. Les plantes meurent  et les hommes vont suivre. Comment arrêter cette hémorragie ? 

Vous voyez que le thème est original et ce livre est composé comme un thriller, car il faut découvrir qui est derrière cette oeuvre destructrice et qui tronsfore les hommes en légumes.

Une "science-fiction" qui est une allégorie de la vie si peu écologique à l'échelle humaine. Dans ce livre, le forêt amazonienne est en train de se détruire, tiens bizarre non!!!

Bref, ce premier roman d'un auteur canadien est un bel ouvrage, bien construit et on est tenu en haleine, oubliant l'absurde de l'histoire...

Ainsi débute le premier chapitre, page 15 :

"Un matin, toutes mes plantes sont mortes. Sans aucun avertissement. Plus de quatre-vingts espèces : de la Cissus rhombifrlia qui grimpait tout autour de mon globe terrestre jusqu'à la Nolina recurvata que l'on m'avait offerte et qui, jusqu'à tout récemment, trônait encore sur son pied d'éléphant".

Début du chapitre 13 (page 119) : "Il faut savoir rêver comme une plante". Papa, lorsque j'étais petit, avait cette phrase imprimée sur son chandail favori. Dans ses essais, il disait tout le temps "la différence entre rêver comme une herbe et ronfler comme un homme est aussi abstraite que le concept de l'imagination..."

Très philosophique, certes, mais vraiment très agréable à lire.

Le livre est paru au Canada en 2012, chez "Marchant de feuiles" En voici la très belle couverture :

Merci à Carnets Nord pour ce nouveau partenariat et pour ce livre tellement original et si bien écrit qui vient tout juste de paraitre.

Et il rentre pour le Canada dans mon challenge "littérature francophone d'ailleurs".

Bonne lecture,

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Evy 20/04/2013 17:19


Beau partage bon weekend a toi bisous evy

DENIS 20/04/2013 21:25



merci et bon week-end aussi



Heide 17/04/2013 11:51


J'ai un peu de mal avec la science-fiction d'habitude. Cela dit, celui-ci intrigue par l'entremêlement des genres. J'aime bien le ton de la citation. Je note le titre si l'occasion se présente.

DENIS 20/04/2013 21:44



moi aussi mais avec ce livre on se laisse porter par l'histoire même si on la sait irréaliste



Valentyne 14/04/2013 10:43


Germain Tzaricot , j'adore ce nom (et je note ce thriller Botanique mâtiné de SF ;-))


Tu as raison la couverture est magnifique ;-)

DENIS 14/04/2013 12:58



tu vois le lien entre Tzaricot, la botanique et les choux...


Franchement, ce livre est original et il passe super



laure 14/04/2013 10:30


La couverture de chez Carnets Nord est superbe je trouve ! Un beau partenariat alors !


C'est un livre qui a l'air vraiment original en effet, à voir. En tout cas il semble très intéressant.


Bon dimanche Denis :)

DENIS 14/04/2013 13:00



oui Tzaricot est intelligent et cadre bien par son nom avec le livre, une vraie belle surprise et Fleur (non cela ne s'invente pas, c'est bien son prénom) de chez Carnets Nord m'avait dit,
vous serez étonné et c'est vrai mais vraiment dans le bon sens


bon dimanche à toi également



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***