Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 08:00

   

  

 

L'histoire commença en 1879, lorsque Ferdinand Cheval ,

facteur de son état , trébucha sur une pierre pendant sa tournée.

 

 

  

  

    

Elle était d'une forme si étrange , si puissamment évocatrice,

qu'il la garda.

 

 

 

 

Un choc esthétique qui le conduira à élaborer l'un des plus grands chefs-d'oeuvre d'architecture naïve au monde :

Le Palais idéal.

 

   

 

   

Où le songe devient réalité , ainsi se nomme l'entrée du monument.

Les dédales du labyrinthe lapidaire traversent de part en part l'édifice , depuis les tombeaux souterrains

jusqu'à la grande galerie principale ,

des escaliers en colimaçon à la terrasse qui donne accès

 aux deux tours flanquant l'édifice.

 

  

 

   

Une profusion de détails, de sculptures , de mosaïques inspirées

de diverses civilisations ornementent les façades.

Un temple hindou et égyptien, une mosquée, un château du Moyen Âge , la Maison Blanche, même un chalet suisse,

sans oublier des scènes bibliques : le calvaire, la crèche

ou les évangélistes.

 

   

 

 

 

  

 

 

 

Une kyrielle d'animaux et de végétaux rend hommage à la nature. Lion, boa, crocodile, ours ou pieuvre, tous semblent doués de vie.

 

   

 

 

   

 

 

 

 

   

 

 

 

La visite nocturne , en été , est encore plus spectaculaire.

Le jeu de lumières rend fantasmagoriques les personnages

et met en relief les détails alors imperceptibles en plein jour.

 

 

 

 

 

 

 

La visite se termine au cimetière d'Hauterives

où gît le facteur après 33 ans de vie austère et laborieuse.

 

 

 

 

 

( Source photos internet )

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Valentyne 30/01/2013 17:35


Bonjour Fabienne et Denis, j'écris un petit texte pour vendredi sur ce sujet du facteur cheval : très beau billet que le vôtre ;-) et jolies photos


Je n'y suis jamais allée mais cela fait envie ;-)

DENIS ET FABIENNE 30/01/2013 21:49



on attend ton article donc



Babeth 03/10/2010 17:47



je connais cette histoire du facteur Cheval, et je rêve de pouvoir visiter son palais un jour... Mais je me suis toujours posé cette question: Peut-on entrer dans le palais? Ou n'est-ce qu'un
monument visible de l'extérieur seulement?



FABIENNE 04/10/2010 18:45



Oui , on peut entrer dans le Palais et le visiter , j'ai un ami qui l'a visité l'été 2009 et il a été enchanté !



Laure 01/10/2010 21:57



Bonsoir,


c'est en m'étant inscrite à votre communauté sur les chats, que je parcoure votre blog et découvre cet article sur Ferdinand Cheval que nous adorons et sur lequel nous avons fait plusieurs
articles dans la rubrique "Endroits insolites". Nous y sommes allés plusieurs fois avec toujours autant de bonheur, par contre jamais en visite nocture qui parait être très sympa et jamais non
plus au cimetière et nous sommes contents d'avoir pu découvrir ce dernier endroit grâce à vous 


Bonne soirée


Amicalement


 


 



aec 01/10/2010 15:28



LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE


 


NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !


 


Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :


AEC


Résidence La Pléiade


98, rue de Canteleu


59000 LILLE


 


Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.


 


Merci aussi de visiter les sites :


 


http://aec89.site.voila.fr


 


http://www.dailymotion.com/apocalipsflo/video/xan6v_hippophagie


 


http://www.reseaulibre.net/rage/video3.html


 


REJOIGNEZ LE GROUPE SUR :


http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218


 


Faites passer le message à vos amis.


 


Amitiés.


 


AEC.



Mémé Yoyo 30/09/2010 20:42



Bonsoir ! Il me semble que j'avais vu un documentaire sur cette histoire fabuleuse - à la TV - bisous YOLANDE



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***