Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:01

 

 

La maison où je suis mort autrefois de HIGASHINO Keigo

(Actes Sud - collection Actes Noirs - 255 pages - Avril 2010)

Traduit du japonais par MAKINO Yutaka

Première édition Japon 1994 - "Mukashi bokuga shinda ie"

---------------------

Livre lu dans le cadre du challenge Ecrivains japonais 2013 proposé par Adalana sur son blog :

 

Pour janvier 2013, l'écrivain invité est HIGASHINO Keigo, né en 1958 à Osaka et auteur renommé de romans policiers au Japon.

 

   

 

Raconter un roman policier est toujours difficile car il ne faut pas dévoiler l'intrigue. Alors, au moins une chose : il n'y a pas de policiers mais une enquête à deux autour d'une maison. Le titre nous dit que le narrateur y est mort autrefois, dans cette maison...

Sayaka Kurahaski, ancienne amie du narrateur au lycée, à présent mariée avec un enfant, demande à le voir car elle a besoin de lui parler afin d'obtenir une aide de sa part. Et elle lui révèle qu'elle a besoin de découvrir quelques secrets de la vie de son père mort récemment. Elle a recupéré un plan et un lieu à explorer avec une clé pour tout bagage.

Seule car son mari est en déplacement aux USA pour plusieurs mois, elle insiste et le narrateur finit par céder.

Ils parviennent à trouver la maison et y entrent. Sayaka, en quête de souvenirs de jeunesse, semblés perdus à jamais, espère bien qu'ici elle va se rappeler de moments vécus ici.

Premier étonnement, il faut passer par le sous-sol. Les hrologes sont arrêtées à 11h10. Mais ils ont des pistes pour comprendre ce qui s'est passé dans cette maison abandonnée depuis longtemps, 23 ans apparemment car les magazines ont tous 23 ans d'âge.

Dans une chambre, ils vont découvrir un journal tenu par un jeune enfant Yusuka...

Rassurez vous, je ne dévoile rien car ces éléments sont rappelés dans la 4e de couverture. La suite... Non, là je ne dirai rien de plus, car il faut vivre ce suspens.

Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu l'impression de revenir dans l'univers du "club des cinq" de mon enfance, où l'on allait de découverte en découverte pour comprendre l'énigme posée...

Alors, ce livre est vraiment génial pour cela. Pas de temps mort, le temps d'un week-end, toutes les énigmes vont peitit à petit s'expliquer et expliquer aussi le titre "étonnant".

Style fluide, très bien écrit, intelligemment construit, un régal de lecture à déguster le temps d'un week-end, qui est celui du livre. On en a le souffle coupé par instants... Si vous n'avez pas envie de lire ce livre après ce que j'en ai dit, c'est que vous n'aimez pas les "livres noirs"...!!!

Bonne lecture et merci Adalana de nous avoir proposé cet auteur "génial" au moins deans ce livre. On en saura plus avec les autres membres du challenge autour de cet auteur.

Denis

Et j'inscris ce livre dans le nouveau challenge, celui de Laure sur les prix littéraires puisqu'elle m'a informé que ce livre a reçu le "prix du polar international 2010" (largement mérité)

A tous prix

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pierrot rochette 10/02/2013 21:22


bravo pour votre blogue littéraire


et les premières phrases d'un roman


très inspirant:)))


----


Marcel disait à Brassens


il faut que le poète poétise


hors temps, hors réalités, hors servitudes:)))


-----


Dans le cadre de mon vagabondage conceptuel


blogues-musée pertinents mais aléatoires


pour mon oeuvre numérique littéraire


pertinente mais aléatoire


permettez-moi de vous faire découvrir


mon 1000 pages


monsieur 2.7 k


dont voici la iere page:)))


---


Je me permets
de vous faire découvrir
un extrait
de mon laboratoire
de recherche littéraire

MONSIEUR 2.7K

par Pierre Rochette


PAGE 1:)))

Voici l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique K…ui s’évade d’Internet après avoir
franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… Son rêve, marcher la fraîcheur
existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds,enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

MONSIEUR
2.7K

CERVEAU-THÉÂTRE

Déjeuner-causerie

avec

L'AUTEUR-CONTEUR.....

CHER MONSIEUR…

Votre manière d'écrire est si déroutante ''K''…u'on n'arrive pas à la classer. En ce ''K''…ui
me concerne, j'avoue être incapable d'imaginer ''K''…uels lecteurs pourraient lire ce récit d'un
bout à l'autre.

CHER EDITEUR…
N'est pas Francisco de Robles qui veut. Ce ne sera pas la première fois, dans l'histoire de
l'art, ''K''…u'un éditeur se rend immortel grâce à son incompétence littéraire. Je vous rendrai donc immortel, comme le fit Proust pour Gide et même un peu plus. Pardonnez ma générosité…. Mon
cerveauthéâtre
de 1000 pages ''K''…ommencera ''donc'' et se terminera ''donc" par votre lettre.
''Il n'est de vraie littérature ''K''…ue produite non par des fonctionnaires bien pensants et zélés, mais par des fous, des ermites, des hérétiques, des rêveurs des rebelles et des
sceptiques''…
Zamzatin…vous connaissez cet écrivain monsieur l'éditeur?))))))))
***(paquet de bits)…***

Pierrotla lune)))
directeur artistique des mots


----

    WWW.REVEURSEQUITABLES.COM
PRESSE
MONSIEUR 2.7K

WWW.ENRACONTANTPIERROT.BLOGSPOT.COM

WWW.DEMERS.QC.CA
CHANSONS DE PIERROT
PAROLES ET MUSIQUE

SUR GOOGLE,
SIMON GAUTHIER CONTEUR VIDEO VAGABOND CÉLESTE


 

DENIS ET FABIENNE 12/02/2013 20:41



merci pour ce texte et ce début de votre roman



Catherine 27/01/2013 13:41


Je l'ai lu aussi pour le challenge d'Adalana, très très bon roman qui donne envie de lire les autres de cet auteur

DENIS 27/01/2013 19:01



j'ai le même ressenti, mais les autres sont plus "policiers" à ce que j'ai lu



Anis 26/01/2013 14:10


En tout cas, le titre est vraiment surprenant et on se pose forcément des questions. C'est une bonne accroche. Ton enthousiasme eest également communicatif.

DENIS 26/01/2013 17:25



le titre est étonnant oui, on se demande ce qui va arriver pour expliquer le sens du titre et on n=le comprend vers la fin du livre



Natiora 25/01/2013 12:52

Ton enthousiasme dépasse le mien, on voit que tu as vraiment adoré cette lecture ! Pour ma part j'ai beaucoup aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur. J'ai tout de même envie de relire cet auteur,
qui aura été une découverte grâce à Adalana :)

DENIS 26/01/2013 17:26



je lirai aussi ses autres livres également plus "policier" à ce que j'ai lu


c'est l'intérêt de celui-ci d'être très original et merveilleusement construit



Philisine Cave 24/01/2013 09:39


Deuxième avis lu sur ce livre et toujours autant d'enthousiasme : je vais me laisser tenter !!! je le sens, je le sens.

DENIS 26/01/2013 17:28



oui tu peux te laisser tenter ce livre est vraiment bien construit



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***