Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 09:47

 

 

La maison du sommeil de Jonathan Coe (Folio - 464 pages)

Traduit de l'anglais par Jean Pavans

Titre original : The house of sleep (1997)

Prix Medicis étranger 1998

--------------------------

 

Sans jeu de mots (ou de maux), vous n'aurez pas sommeil en lisant ce roman.

L'intrigue est "époustouflante".

L'auteur nous prévient d'entrée de jeu : "Les chapitres impairs de ce roman se déroulent pour l'essentiel dans les années 1983-1984. Les chapitres pairs se déroulent pendant la deuxième quinzaine de juin 1996".

Et pour encore mieux structurer sa narration, Jonathan Coe a écrit 18 chapitres (donc 9 par période) en 6 parties qui reprennent les étapes du sommeil : Etat de veille, Stade I, Stade II, Stade III, Stade IV, Sommeil paradoxal. Le tout complété de 3 appendices.

 

Le héros principal est "la maison d'Ashdown". En 1983-1984, c'est la "maison de l'étudiant" et en 1996, c'est la "maison du sommeil" gérée par le troublant docteur Dudden.

Douze ans entre les deux époques, et que de changements. Les étudiants sont devenus des professionnels, chacun dans sa branche, mais cette maison semble les attirer comme des guêpes autour d'un pot de miel. Car ils veulent y revenir.

A commencer par le Docteur Dudden, qui n'est autre que le Gregory des années "étudiantes". Fasciné par le sommeil et plus encore par les troubles du sommeil (narcolepsie) de sa petite amie Sarah, quoi de plus naturel que de devenir le grand chercheur dans cette discipline et de reprendre cette maison devenue vide pour en faire un laboratoire expérimental et un lieu de séjour pour une vingtaine de patients.

 

Le présent et le passé se répondent donc de chapitre en chapitre : des fins de phrases par exemple en point de suspension et qui deviennent des débuts du chapitre suivant :

Fin du chapitre 3 (impair, donc années 83-84, vous me suivez !!!) : et qu'il ne s'était pas aperçu... début du chaptire 4 (pair, donc... et début de la 2e partie Stade I) ... pas aperçu qu'il y avait quelque chose de bizarre

 

Alors, dans cette maison du sommeil, on voit arriver Terry qui était passionné de cinéma 12 ans auparavant et qui vient ici suite à une "performance" qui a intéressé le Dr Dudden. En effet, Terry Worth a regardé en continu, sans dormir, plus d'une centaine de films en 10 jours. Et c'est donc ce temps de présence à Ashdown qui délimite l'action de juin 1996.

Dans la maison d'aujourd'hui, il y a l'étrange Dr Cleo Madison, psychologue, dont les relations avec le Dr Dudden sont très tendues.

Sinon, l'histoire centrale de la période 1983-1984, reste la relation entre Sarah et Robert. Un amour impossible entre eux, dont Robert a souffert corps et âme. Sarah a aimé Gregory avant de tomber dans les bras de Veronica, une étudiante, elle aussi. Un amour entre femmes qui a meurtri Robert.

Les livres ont une part importante aussi. "La pesanteur et la grâce" de Simone Weil est le livre de chevet de Robert. Et "la maison du sommeil", un roman des années 30 est le livre fétiche de Sarah et Veronica, lu et abandonné au céfé Valladon.

Ne négligeons pas le cinéma non plus car Terry a passé de longs moments à s'intéresser à un film perdu de Salvatore Ortese. Et sa cinéphilie n'est pas comprise de tous, dont un acteur et un producteurs qui n'ont aucune culture cinématographique et avec qui il s'interdit de travailler (cette scène est "hilarante" au possible). Car il y a de l'humour aussi dans ce livre.

 

Sarah, Robert, Gregroy, Terry, Veronica  sans oublier la petite Ruby devenue adulte en 1996... Voici les principaux protagonistes qui vont se retrouver d'une manière ou d'une autre dans ce chassé-croisé des chapitres impairs et pairs dans un suspens à couper au couteau, qui tient en haleine, comme un thriller, du début à la fin.

C'était le premier roman que je lisais de Jonathan Coe :

 

auteur né en 1961, passionné par le cinéma (cela se ressent dans ce roman) puisqu'il a écrit sur Humphrey Bogard et James Stewart.

 

Je continuerai à le lire et bravo pour ce roman tenu de main de maître où rien n'est laissé au hasard, le moindre indice servant à un moment ou à un autre à l'avancée de l'intrigue.

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du mois anglais avec une lecture commune ce 8 juin autour de Jonathan Coe

 

 

 

 

et je dédie aussi cette magnifique et passionnante lecture à Laure de "ma danse du monde" qui m'a offert ce livre lors du swap de printemps d'asphodèle et qui plus est entre dans son challenge "à tous prix"

 

 

Bonne lecture et allez voir les autres livres de Jonathan Coe lus ce jour notamment via la page facebook du mois anglais

https://www.facebook.com/groups/295105743832863/

Denis

 

PS : wikipedia vous explique ce qu'est la narcolepsie dont souffre Sarah

et un article canadien parle des étapes du sommeil, celles que Terry va réussir à atteindre, l'une après l'autre (au rythmes des parties du sommeil) lors de son séjour de juin 1996, car ne l'oublions pas le sommeil est au coeur du roman, c'est le "liant" en quelque sorte...

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Malika 21/06/2013 14:24


J'ai beaucoup aimé "Le testament à l'anglaise" et passé et un très bon moment avec "La pluie, avant qu'elle tombe" ... celui ci me semble extrêmement complexe mais pourquoi pas ?!!

DENIS 21/06/2013 21:52



complexe dans la forme mais d'une lecture très facile et jubilatoire



Books All Around 20/06/2013 09:03


Il a l'air très très bien ce livre ! Je comptais moi aussi découvrir cet auteur pour le mois anglais mais je ne crois pas que je vais avoir le temps. J'ai dans ma PAL "La femme de hasard" :).
Merci pour cet avis qui donne envie :)

DENIS 20/06/2013 11:05



je l'ai trouvé vraiment génial


c'était mon premier mais ce ne sera pas le dernier



Anis 12/06/2013 12:40


J'ai eu beaucoup d'émotion à lire "la pluie avant qu'elle tombe".

DENIS 15/06/2013 12:20



merci bien pour ce conseil de lecture



Aniis 12/06/2013 08:17


J"avais beaucoup aimé ! Et je suis fan absolue de l'auteur !

DENIS 12/06/2013 12:22



je l'ai découvert et j'ai hâte d'en lire un autre, as-tu le titre de ton préféré +++ à me donner?



Lou 11/06/2013 22:25


Je ne vois pas mon commentaire de l'autre jour... mince j'espère que ça n'arrive pas souvent ! J'étais extrêmement tentée par ce roman en tout cas...


tu devrais faire un petit tour sur mon blog sur les résultats de la barbe victorienne que tu attendais dimanche :)

DENIS 12/06/2013 11:57



parfois en effet les commentaires disparaissent (non enregistré, de même pour les réponses aux commentaires sur over-blog !!! mystère)


j'ai énormément aimé ce livre en tout cas et ok je vais voir pour les barbes



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***