Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 21:49

 

La femme de Villon de DAZAI Osamu

 (Editions du Rocher - collection "Nouvelle" - 66 pages - janvier 2005)

Traduit du japonais par Sylvain Chupin

Titre original : Viyon no tsuma (1947)

 

 

 

Livre lu dans le cadre du challenge Ecrivains japonais 2013 proposé par Adalana sur son blog :

  

Pour le mois d'avril, l'auteur "invité" est DAZAI Osamu (1909-1948), considéré comme l'auteur de la négation au Japon.

Il a eu une vie difficile, multipliant les tentatives de suicide jusqu'au suicide réussi en 1948, à l'âge de 39 ans. Il s'est noyé avec son épouse qui aurait pu le tuer (thèse non vérifiée) !!! plutôt que suicide !!!

 

 

Cette nouvelle "la femme de Villon" a été écrite en 1947, peu avant la mort de l'écrivain.

L'on sent à la fin du texte ce pessimisme de DAZAI :

Page 57 : "... Tu sais, j'ai tout l'air d'un poseur, mais la vérité c'est que j'ai envie de mourir à un point que tu n'imagines pas. Depuis que je suis né, je ne pense qu'à la mort. Et pour tout le monde, ce serait bien que je le sois. Ca ne fait aucun doute. Mais malgré tout, je n'arrive pas à mourir..."

  

M. Otani s'adresse ici à sa femme. C'est un peu le testament de l'auteur dans cette phrase.

M. Otani est un imposteur, un voleur. Il a une maîtresse et est allé consommer sans compter dans un bar, laissant une "ardoise" importante. Alors, un jour, les propriétaires arrivent chez la femme d'Otani et lui demandent de trouver le moyen de les indemniser. Elle dit qu'elle va réfléchir.

Entretemps, elle a vu que son poète de mari a écrit un texte sur Villon. Alors, elle devienr la "femme de Villon".

Et elle va trouver un moyen pour honorer les dettes de son mari...

Ce texte est très court, divisé en deux chapitres, très clair, sans fioritures.

On ne s'ennuie pas en lisant cette nouvelle très simple avec ce poète très autonome, heureux dans ses délires alcooliques et ses amours clandestins.

Mme Otani est une jeune mère et elle doit organiser sa vie "bien seule" avec son bébé.

Incipit de la nouvelle : "La porte d'entrée s'est ouverte brutalement, et ce bruit m'a réveillée, mais comme ce ne pouvait être que mon mari qui rentrait ivre mort à la maison, je n'ai rien dit et suis restée couchée".

 

Ce début du texte résume bien l'état de la relation entre les époux Otani.

J'ai lu d'autres billets ce mois-ci sur les livres de cet auteur plutôt critiques. Là, par contre, en 60 pages, je n'ai pas été déçu.

Bonne lecture et au mois prochain avec Murakami Ryu.

Denis

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Anis 29/04/2013 22:52


Oui, c'est vrai on ne peut pas être heureux tout seul dans sa bulle.

DENIS 01/05/2013 21:13



Dazai est un auteur que j'ai envie d'appronfondir car son "mal-être" est intéressant à découvrir, comprendre dans le contexte douloureux du Japon au 20e siècle (surtout 1920-1950)



Heide 29/04/2013 15:39


Je ne participe pas ce mois-ci car je n'ai malheureusement trouvé aucun livre de Dazai Osamu à la médiathèque. L'atmosphère n'a pas l'air très gai en effet, mais c'est un auteur classique, à
découvrir donc. Je le ferai sans doute en décembre, lors du mois "libre", pourquoi pas avec cette nouvelle ou un autre texte court, histoire de survivre à la morosité de ses écrits.

DENIS 29/04/2013 21:45



cet auteur est à lire je pense


il me fait penser à Mishima



Anis 29/04/2013 10:25


On ne peut pas dire qu'il brille par son optimisme tout de même !

DENIS 29/04/2013 21:47



 pessimiste au plus haut point mais comment vivre heureux dans le Japon des années 1920-1950, entre guerre avec la Chine, 2e guerre mondiale auprès des nazis, puis bombes
nucléaires...



laure 28/04/2013 11:07


Je suis dans ma lecture en ce moment et je dois dire que ça me plait pour l'instant mais je suis à peine à la moitié, alors on verra. J'y vais sans rien penser :)


Cette nouvelle a l'air bien je trouve ;)


bon dimanche Denis :)

DENIS 29/04/2013 21:48



un auteur intéressant à découvrir


ce texte est très court donc j'essaierai d'en lire un autre plus tard



Sharon 27/04/2013 22:58


Je n'ai pas eu envie de découvrir cet auteur. Ce n'était pas le bon moment pour moi.

DENIS 27/04/2013 23:05



cette courte nouvelle n'est pas très gaie c'est sûr mais cela m'a permis de découvrir cet auteur devenu "classique"



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***