Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 10:00

 

 

 

L'insu : une pensée en suspens de Pierre Sauvanet (Arléa)

188 pages - octobre 2011

 

 

Présenter un livre de philosophie n'est pas facile car si l'auteur a écrit 188 pages pour présenter "L'insu", il est impossible de faire un résumé d'un pensée en quelques lignes, mais le challenge est à relever au moins pour donner un aperçu du livre.

 

Tout d'abord, je dois remercier Ys de

 

 

 

 

et les Editions Arlea 

 

qui m'ont permis de ce livre  pour le présenter ensuite ici.

 

La définition de insu (que l'on utilise généralement dans la locution "à l'insu de") est "sans en avoir conscience" (dixit le Petit Robert).

 

On est donc là dans une pensée que l'on ne maîtrise pas.

 

D'ailleurs, le beau marque-page que j'ai reçu avec le livre dit "L'insu, ce bel oubli de soi".

 

En quelque sorte, une pensée "sauvage", qui vagabonde et qui ne cherche pas à tout connaître, tout analyser. L'esprit se promène dans les mots et les pensées.

 

Pierre Sauvanet, normalien, docteur en philosophe, actuellement professeur d'esthétique et philosophie de l'art à l'université de Bordeaux-3, convoque des écrivains, des philosophes pour développer sa propre pensée.

 

  120 petits chapitres pour 4 parties : "je ne suis pas au centre de moi-même" - "L'instase, et non l'extase... - L'insu : ce qu'il n'est pas, ce qu'il est... - Que faire, donc?

 

Ces titres montrent bien que le livre ne veut pas donner de leçons, sinon on ne serait pas dans l'insu.

 

En clin d'oeil littéraire, Pierre Sauvenet pour débuter la première partie , invite Raymond Queneau : "Pierrot poursuivit sa route et ne pensait à rien, ce à quoi il parvenait avec assez de facilité, même sans le vouloir ; c'est ainsi qu'il arriva sur le quai" (Pierrot mon ami)

 

On vit tous cela dans notre vie quotidienne : des actes non conscients.

 

72 - (page 118) : " ... L'insu permet  à l'homme qui pense de prendre plaisir à ce qu'il fait sans toujours penser à ce qu'il fait, ni surtout à pourquoi il y prend plaisir..."

 

Accepter de laisser sa pensée s'organiser à son insu, c'est très stimulant et cela permet de se dire que notre corps sait être indépendant de notre seule volonté...

 

Un livre à lire et à méditer "à son insu" bien sûr...

 

Bonne lecture

 

Denis

 

Et ci-dessous un lien vers la video de présentation du livre par Pierre Sauvanet :

 

http://www.wat.tv/video/pierre-sauvanet-l-insu-pensee-4cwzj_2iynl_.html

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

XL 19/12/2011 20:38


j'aime beaucoup Folon dans la mer, je ne connais pas, c'est où ?

DENIS 20/12/2011 20:28



je ne sais pas non plus



Anne 12/11/2011 22:23



Rien à voir avec ce billet : finalement je vous ai tagué officellement. Si vous le sentez, je suis curieuse de vous lire !



DENIS ET FABIENNE 13/11/2011 21:11



merci, affaire à suivre. Ce ne sera pas à notre insu.



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***