Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 13:55

 

 

 

 

Editions Calmann - Lévy - octobre 2010 - 336 pages

 Pascale Haas (Traducteur)

 

 

 4ème de couverture

 

« Quand maman m'a demandé de lui sauver la vie,

 je n'ai pas du tout été surprise.
Dès ma première semaine à la maternelle, j'avais compris

qu'elle n'était pas le genre de mère à porter

des colliers de nouilles.

En gros, maman me considérait comme une servante miniature.

 Passe-moi un Pepsi, Lulu. Sors le lait pour les céréales de ta sœur.

 Va m'acheter un paquet de Winston.

Et puis un jour, elle est montée d'un cran.

 Ne laisse pas entrer papa dans l'appartement. »

 Mais Lulu, dix ans, finit par ouvrir la porte à son père, ivre,

et le cauchemar commence.
Il poignarde sa mère et blesse grièvement sa petite sœur,

 Merry, six ans.

Recueillies par leur grand-mère, puis envoyées dans un orphelinat,

 les fillettes vont grandir avec le poids de cette journée terrible.

 Tandis que l’aînée raye son père de son existence,

la cadette lui rend visite en prison.

Confrontées à une même douleur, Lulu et Merry réagissent

 différemment : la première veut bâtir sa vie vaille que vaille,

 l'autre se débat dans ses traumatismes sans répit.
Alternant les récits des deux sœurs sur une vingtaine d’années,

ce roman bouleversant aborde avec force, nuance et complexité

les questions de la survie et de la culpabilité.

 

***** 

 

 Une histoire comme on en lit peu.

Le destin de Lulu et Merry , deux petites filles confrontées

 à l'inconcevable , vous poursuivra longtemps.

Alors qu'elle n'aurait pas dû lui ouvrir la porte, Lulu laisse

entrer son père et , avec lui , une violence enragée

contre sa propre famille.

Maman : poignardée , Merry , aussi !

Elles en réchappent , mais ne lui pardonneront jamais.

Lulu ira , elle , voir son bourreau en prison.

Et c'est toute la force de ce livre qui aborde la question

de l'ambivalence à travers un récit à deux voix.



*****





 

 

Née à Brooklyn, Randy Susan Meyers a toujours été

 passionnée de littérature.
Pour écrire L'Impossible Pardon, elle s'est inspirée

de son travail auprès des victimes de violence domestique.

 Elle vit aujourd'hui à Boston avec son mari et ses deux filles.



 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anis 30/06/2012 23:27


Je viens de le recevoir aujourd'hui.  L'histoire est très violente.

DENIS 01/07/2012 09:06



oui je pense j'ai reçu mes 8 derniers poche à lire et je vais essayer de les présenter aujourd'hui en décomposant juillet et août (beaucoup de litttérature au féminin)



Anis (La librivore) 20/12/2010 17:58



Quelle histoire terrible ! Mais on dit bien que les gens heureux n'ont pas d'histoire. Bonnes fêtes de fin d'année !



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***