Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 10:00








" L'étranger " est né en 1938 de l'abandon de " La Mort heureuse " , roman qui paraîtra sous sa forme inachevée , à titre posthume , en 1971.
Le héros de " La Mort heureuse " , Mersault ( " Mer - Soleil " , précisera Camus ) , devient Meursault ( Meurt - Soleil ?).
" L'étranger " illustre une forme de bonheur et de tragique méditterranéens chantés avec lyrisme dans " Noces " ( 1939 ) , mais aussi l'absurdité , c'est - à - dire le silence du monde devant les interrogations fondamentales de l'homme , réflexion philosophique que Camus approfondit , en même temps qu'il compose " L'étranger " , dans " Le Mythe de Sisyphe " (1952 ).
Achevé en mai 1940 , pendant l'exode , " L'étranger " paraîtra le 15 juin 1942 , sous l'occupation allemande.




Présentation du livre


Première partie


Meursault , le narrateur , employé de bureau algérois , apprend la mort de sa mère.Il prend l'autobus pour se rendre à l'asile où elle a fini ses jours et assiste avec indifférence à la veillée et à l'enterrement ( Chap I ).
Le lendemain , samedi , il rencontre Marie dans un établissement de  bains , l'emmène au cinéma et passe la nuit avec elle.
Le dimanche s'étire dans l'ennui et le désoeuvrement ( 2 ).
Meursault retrouve son bureau et ses voisins : Céleste le restaurateur , le vieux Salamano qui bat son chien , et Raymond Sintès , dont on dit dans le quartier qu'il " vit des femmes ".
Celui-ci demande à Meursault de rédiger une lettre destinée à une femme qui l'a trompé ( 3 ).
Le samedi suivant , Meursault se rend à la plage avec Marie. Au retour , ils assistent à une scène violente au cours de laquelle Raymond frappe sa maîtresse. La police étant intervenue , Meursault accepte de témoigner en faveur de Raymond. Salamano , lui , a perdu son chien ( 4 ).
Une semaine s'écoule. Meursault refuse une promotion que lui propose son patron parce qu'elle l'exilerait à Paris.
Le vieux Salamano pleure son chien ( 5 ).
Meursault et Marie vont passer le dimanche à la plage , avec Raymond ,chez un ami nommé Masson. deux arabes les ont suivis. L'un est le frère de la femme que Raymond a maltraitée.
Une dispute éclate : Raymond est blessé d'un coup de couteau.
Un peu plus tard par une chaleur accablante , il revient provoquer son agresseur. Meursault qui , lui ,a pris son revolver par précaution , se retrouve seul face à l'Arabe.
Aveuglé par le soleil et l'éclat du couteau que celui-ci a sorti de sa poche , il tire sur lui une première fois , puis quatre fois alors qu'il est déjà à terre ( 6 ).


Deuxième partie

L'instruction du meurtre a commencé. le juge en appelle au Christ , l'avocat aux sentiments ordinaires , sans parvenir à émouvoir Meursault ( I )
Celui-ci reçoit en prison les visites de Marie et comprend que son châtiment implique des privations.
Il doit s'habituer à " tuer le temps " ( 2 ).
Un an après le meurtre commence le procès , auquel Meursault assiste avec détachement. Il ressort des témoignages que Meursault s'est montré insensible à la mort de sa mère.
Marie , devenue sa maîtresse au lendemain du procès , et Raymond , dont les activités de souteneur donnent une apparence de logique au meurtre , aggravent malgré eux le cas de Meursault ( 3 ).
Invoquant la préméditation , le procureur requiert la peine capitale contre un homme qui méconnaît les règles essentielles de la société.
Meursault est condamné à mort ( 4 ).
Il se révolte dans sa cellule contre la compassion de l'aumônier et , s'ouvrant " pour la première fois à la tendre indifférence
du monde ", souhaite que son excécution soit saluée par des cris de haine (5 ).


On aura compris que " L'étranger " peut aussi se lire comme une satire de la comédie sociale , poussée à la caricature par le cérémonial de la justice , et que Meursault découvre à la manière du Candide ou de l'Ingénu de Voltaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bénédicte 10/04/2010 09:45



J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai relu dans le cadre du même challenge Bonne journée



Babeth 06/01/2010 20:49


moi, je l'ai étudié au lycée, mais je n'en avais pas gardé beaucoup de souvenirs. Merci de m'avoir raffraichi la mémoire.


DENIS ET FABIENNE 09/01/2010 21:36


l'avoir étudié au lycée est resté à jamais gravé dans ma mémoire et je lui suis resté fidèle
Denis


Marie 06/01/2010 17:00


Ca fait partie des titres de Camus que je souhaite lire absolument cette année...



DENIS ET FABIENNE 09/01/2010 21:37


tu as entièrement raison
hâte de lire tes résumés sur ton blog
bon dimanche


Jumy 06/01/2010 12:24


J'ai beaucoup aimé ce roman. J'aurai aimé l'étudier à l'école pour en precevoir toutes la portée.


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***