Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 07:00







 L'automne


Le matin se rapproche du soir.
Le soleil a perdu son éclat.
La forêt se couvre de moire,
Et, au moindre vent ,
Les branches frémissent
En perdant quelques feuilles fripées.
Seuls les pins restent verts
Comme pour narguer le temps.
Les oiseaux silencieux se cachent,
Seuls les geais au cri perçant
Annoncent leur présence.
çà et là des corbeaux,
Plantés très haut comme des guetteurs
semblent monter la garde,
Lançant leurs cris inquiétants.
Les champs découpés en parts
Vertes et brunes nous indiquent
les semailles.


            Michel Frostin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***