Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 08:00

     

 

L'annulaire de OGAWA Yoko (Editions Actes Sud - 95pages - 1999)

Traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle

--------------------

 

Dans le cadre de l'hommage mensuel chaque 12 du mois jusqu'au 12 novembre prochain, je n'ai pu résister à l'envie de lire cette auteure japonaise, qui semble beaucoup plaire aux ami(e)s des blogs. Et comme je me suis fait mon "petit mois japonais", ce livre tombait à point.

 

95 pages "intenses" pour décrire le parcours d'une jeune femme, la narratrice, blessée lors d'un accident devant une machine. Elle a ainsi perdu une partie de son annulaire.

Elle trouve un emploi dans un laboratoire de "specimen" dirigé par M. Deshimaru, taxidermiste. Elle va s'occuper de l'accueil des clients et du secrétariat du laboratoire.

On n'est pas très loin du "conte fantastique" avec ces specimen, sortes de fétiches que déposent des "collectionneurs". Petit à petit, des liens très "étroits" vont envelopper les relations entre M. Deshimaru et la narratrice. Leur relation va devenir charnelle, presque "naturellement". Et une mystérieuse jeune fille va venir et semble-t-il ne jamais reparaitre.

Etrange roman à l'écriture envoûtante comme cette histoire qui nous laisse en suspension... Il faut se laisser porter par l'histoire, en acceptant que la poésie de l'écriture suffit à nous porter le temps de quelques heures...

L'auteure est très discrète nous annonce l'éditeur. Elle a bien raison et seuls ses livres parlent...

Bonne lecture et à ce soir pour la récapitulation des billets autour d'Actes Sud...

    

Partager cet article

Repost0

commentaires

Valentyne 30/03/2013 11:24


un conte fantastique en 95 pages intenses ? cela peut tout à fait me plaire ;-)


Merci pour la découverte Denis


 

DENIS 30/03/2013 21:41



j'ai bien aimé celui-là



Heide 13/05/2012 12:04


Un très bel article qui donne envie de découvrir "cet étrange roman à l'écriture envoûtante".

DENIS 13/05/2012 18:04



c'est tout à fait cela : un roman court à l'écriture fine et ciselée



Nina 12/05/2012 21:46


Oui je l'ai lu ce roman ! une histoire très enigmatique. En effet, c'est une sorte de  conte fantastique à l'univers un peu terrifiant. J'ai beaucoup aimé cette histoire.

DENIS 12/05/2012 21:51



tu résumes bien l'esprit de ce que j'ai voulu dire en présentant ce livre



Anne 12/05/2012 21:11


Jamais lu encore, Yoko Ogawa ! Ca viendra un jour (La marche de Mina est dans ma PAL !) De mon côté, j'ai lu un Babel, Entre Dieu et moi, c'est fini, de Katarina Mazetti : http://desmotsetdesnotes.over-blog.com/article-entre-dieu-et-moi-c-est-fini-105061694.html Bonne
soirée !

DENIS 12/05/2012 21:15



c'était une première et je n'ai as été déçu, tu en jugeras toi même avec La marche de Mina


 


merci pour ton lien, je fais ce soir un billet récap



Anis 12/05/2012 16:40


J'aime beaucoup cette auteure mais je la trouve assez difficcile à lire. La lenteur, les descriptions qui parfois me font un peu décrocher.

DENIS 12/05/2012 21:16



comme le texte fait moins de 100 pages, j'ai trouvé que l'intrigue avance assez vite je n'ai donc pas été gêné par la lenteur


j'ai surtout aimé le style plus que l'histoire



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***