Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:00







 L'ABSURDE , chez Albert Camus , se vit. C'est dire que ce n'est pas un concept.
Il s'agit d'un fait de sensibilité ( le " sentiment de l'absurde " ) , une " passion " et un mal de l'esprit ( la notion d'absurde ) qui sont répandus , mais spécifiques à l'époque ( la première moitié du XX è siècle).
Dans son oeuvre , Camus s'efforce de décrire l'absurde sous sa forme épurée , délivrée de sa gangue , pour voir s'il conduit logiquement au suicide.
Dans " L'Homme révolté ", après l'introduction , l'absurde est subordonné à la recherche plus générale sur le nihilisme et son dépassement.
L'absurde est donc une manifestation du nihilisme , lequel demeure, selon le Camus de la maturité , le mal à combattre: " Il n'y a pas un bon et un mauvais nihilisme " dira-t-il dans Actuelles II.
En liaison avec cette notion d'absurde , les auteurs qui le concernent le plus directement sont DOSTOÏEVSKI et NIETZSCHE.
Leur problématique est en effet proche de la sienne ; et l'un et l'autre annoncent le nihilisme à venir.
Camus le dira dans " L'Homme Révolté " , le nihiliste est celui qui subordonne la vie à des v aleurs , de manière à échapper au caractère difficilement supportable de la réalité: il se cache le monde à l'aide d'un arrière - monde rêvé dans lequel ces valeurs sont fondées.
Lorsque tout cela s'effondre , deux attitudes sont possibles : le nihilisme passif qui va de pair avec le désespoir , une volonté faible , velléitaire , la fatigue, l'ennui, et le nihilisme actif qui en appelle au contraire à la volonté , à l'énergie , à l'aventure, au risque , à l'action.
L'homme absurde du Mythe de Sisyphe , Meursault à la fin de l'Etranger , Caligula , Martha sont des nihilistes actifs , autant que des protagonistes qui vivent après la mort de Dieu et qui usent leur énergie , parfois de manière presque suicidaire , à se rendre heureux, à atteindre l'impossible , tout en sachant que la finitude , l'opacité et la diversité du monde sont irréductibles.

 ( Source Hors-série Le Monde , Albert Camus )

Partager cet article

Repost0

commentaires

écureuil bleu 13/02/2010 19:46


Bonsoir Fabienne. Il faut que je relise Camus, car c'est très loin dans ma tête. j'espère que tu vas mieux. Bisous et bonne soirée !


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***