Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 14:00

                                                                  

     "Lune noire" de John Steinbeck (Editions Jean-Claude Lattès - 1994 - 175 pages)
          Traduit par Jean Pavans (titre original : "The moon is down" - 1942 et 1970)


                                             


                                            (également repris en livre de poche)


Roman de John Steinbeck écrit en 1942, beaucoup moins connu que ses oeuvres qui ont fait sa renommée mondiale comme "les raisins de la colère", "des souris et des hommes" ou "A l'est d'Eden".


                                                                        

Avec ce roman, on quitte l'Amérique des années noires pour se retrouver dans un village scandinave dans une période encore plus noire.

Les premières phrases du livre donnent tout de suite le ton : "A dix heures quinze tout était terminé. La ville était occupée, les défenseurs étaient décimés et la guerre était finie. L'envahisseur avait soigneusement préparé cette campagne, comme les plus importantes".

Le décor est planté : un village paisible de Scandinavie est envahi.  6 soldats résistants on été tués et "grâce"! à la complicité de M. Corelle, commerçant du village, les allemands ont pu s'installer quasiment tranquillement, à la stupeur des habitants.

Lanser, le colonel nazi, investit la mairie et demande au maire, M. Orden, de collaborer s'il veut que la population soit épargnée de toute violence.
L'extraction de la mine locale les intéresse et tout s'organise autour de cette activité.

Seulement, le maire et les villageois
n'entendent pas accepter ce diktat. Et tranquillement, ils organisent la "résistance passive" autour de la mine, allant jusqu'à obtenir l'aide des britanniques pour dynamiter les wagons et les voiex ferrées.

Le livre est bâti sur de nombreux dialogues (ce qui pourrait presque en faire une pièce de théâtre), comme sait le faire si bien l'auteur. Et on se laisse porter par cette histoire tragique mais qui reflète bien l'esprit de cette guerre d'occupation.

La finesse de l'écriture et des dialogues, l'intensité dramatique des situations où il faut choisir entre obéir ou désobéir (le bien ou le mal, en quelque sorte) font de ce livre un petit "chef d'oeuvre". Et les nazis sont ici aussi "tourmentés" par le déracinement, le futur hypothétique de cette guerre... L'auteur montre ainsi la monstruosité destructrice de la guerre.

Voilà un très grand livre de Steinbeck. Il faut ainsi aller à la découverte des oeuvres moins connues des grands auteurs, ce livre le prouve.

Bonne lecture d'un auteur américain incontournable, prix Nobel de Littérature ne l'oublions pas et qui a contribué à la grandeur de la littérature de son pays.

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

constance93 15/03/2010 01:15


rien à voir mais je t'ai tagué sur mon blog. Bises


DENIS 16/03/2010 20:35


merci
à voir...


écureuil bleu 14/03/2010 22:37


J'ai lu beaucoup de romans de John Steinbeck mais pas celui-ci. Merci pour ton résumé qui me donne nvie de déouvrir ce roman. Bonne soirée et bisous...
Brigitte


DENIS ET FABIENNE 16/03/2010 20:36


je ne le connaissais pas non plus mais à la bibliothèque je vais toujours voir s'il y a un Steinbeck (très lu) et je suis tombé avec bonheur sur celui-ci
bonne soirée
Denis


alain 14/03/2010 18:00


jamais entendu parlé de ce Steibeck,merci


DENIS ET FABIENNE 16/03/2010 20:37


ce fut aussi une découverte pour moi
j'aime aller lire les livres moins connus des grands auteurs car il y a toujours des merveilles à déguster comme ce livre-ci
bonne soirée
denis


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***