Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 09:00

 

John Irving : Dernière nuit à Twisted River - Le Seuil - janvier 2011 - 570 pages

 

Traduit de l'américain par Josée Kamoun

 

Titre original : Last night in Twisted River - 2009

 

 

Je n'avais pas lu de livres de John Irving depuis de longues années et je viens de m'apercevoir que j'ai été bien "malheureux" de ne pas suivre de plus près l'oeuvre d'un auteur dont j'ai lu les premières oeuvres lors de leur parution,

il y aura bientôt 30 ans.

 

J'ose dire que ce livre est un chef d'oeuvre.

 

 Il est magnifique et ses 570 pages coulent comme le cours chaotique de Twisted River, car tout part de là en 1954, quand un jeune candien de 15 ans meurt dans cette rivière, lieu de travail des bûcherons.

Dominic Baciagalupo est cuisinier dans ce camp de bûcheron et il y vit avec son jeune fils Danny, 12 ans. Ketchum, d'origine indienne, est le grand ami du père.

 

Un drame va faire partir Dominic et Danny loin de Twisted River. Ils vont s'installer à Boston, car il faut fuir, étant sous la menace du "cow boy", un flic souvent ivre, dont Danny a tué malencontreusement la compagne, maîtresse de son père.

 

Ketchum va rester leur contact tout au long de leur interminable exil. Après Boston, il y aura le Vermont avant d'arriver en 2000 à Toronto.

 

L'auteur avance son récit au rythme des mutations des Baciagalupo :

1954 - 1967 - 1983 - 2000 - 2001 - 2005.

6 années, 6 lieux qui vont être autant d'étapes avec des retours en arrière sur la vie des personnages. Danny va devenir écrivain et l'on comprend que même s'il n'est pas le narrateur du roman, c'est son oeuvre littéraire que l'on vit

en même temps qu'elle se crée.

Ceci rend encore plus troublant le récit et le parcours de Danny, Dominic ou Ketchum.

 

Bien d'autres personnages inoubliables viennent compléter cette épopée tragique, car bien sûr, ne voulant pas divulguer les rebondissements, je dois avouer qu'il y a beaucoup de "suspens" et tout cela écrit avec une beauté de la langue éblouissante.

 

 

 

John Irving est incontestablement un des plus grands écrivains vivants. Il est né le 2 mars 1942 à Exeter, New Hampshire.

 

Ses grands succès littéraires ont été "Le monde selon Garp" (1980)

 

 

 

 

et "L'Hôtel New Hampshire" (1982),

 

 

 

Alors, si vous ne connaissez pas ou n'avez pas lu John Irving, plongez dans son univers, vous serez emportés dans un univers "fantastiques"

où autobiographie se mêle à fiction.

 

Bonne lecture,

 

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

Didi 05/07/2013 21:10


Coucou,


je viens lire tes billets sur les livres de John Irving (entre autre)


J'aime beaucoup son écriture et j'ai encore son dernier bébé à découvrir ! A moi seul bien des personnages


Bonne soirée

DENIS 06/07/2013 22:47



j'ai aussi ce roman à lire j'espère le lire en octobre pour le mois américain, avant de continuer l'oeuvre dans l'ordre de parution



Valérie 27/09/2011 19:30


J'ai été séduite par ce roman.On reproche à Irving de toujours parler des mêmes thèmes et souvent, la forme est différente.Ce roman ci est jubilatoire. Irving ne fait pas toujours dans la finesse
et c'est comme ça que je l'aime!


DENIS 30/09/2011 22:22



tout à fait d'accord avec ton ressenti


je vais reprendre l'oeuvre du début pour entrer encore mieux dans son univers qui commence à Vienne avec liberté pour les ours



Jostein 26/09/2011 14:23



Un très bon bouquin dont on se souvient longtemps. Je relirais trsè vite cet auteur.


Ton blog est tès agréable. a bientôt



DENIS 30/09/2011 22:20



ce livre est vraiment génial


je vais reprendre son oeuvre du début avec lierté pour les ours, le premier



Violette 26/09/2011 10:21



tu en parles très bien! Le monde selon Garp a été ma révélation qui a fait que je n'ai plus eu envie de lâcher cet auteur. Heureusement, je n'ai pas encore tout lu!



DENIS ET FABIENNE 30/09/2011 22:23



moi de même  alors je vais reprendre tout depuis le début pour le plaisir


son dernier est passionnant, au prochain...



virginie 26/09/2011 08:48



Tout à fait d'accord avec toi sur la qualité de ce roman de John Irving, dont j'ai aimé presque tous les livres que j'ai lus. Celui-ci est un de mes préférés et je le relirai sans doute avec
plaisir. Mais avant, il me faut lire deux ou trois titres que je n'ai pas encore découvert (Une veuve de papier, la Quatrième main et Je te retrouverai).



DENIS 30/09/2011 22:24



un livre à relire sans doute plus tard  et comme toi, avant je veux relire toute son oeuvre



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***