Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 21:42

 

Haka (Saga maorie - Tome 1) de Caryl Férey (Folio policier - 404 pages)

 

1998 pour l'édition originale et 2011 pour cette édition poche

 

Folio a réuni en un gros volume de 800 pages les deux romans Haka et Utu qui forment la "saga maorie".

J'ai lu le premier "opus" que je présente ici en attendant de lire le second.

 

Définition du haka sur wikipedia :

Le haka est une danse chantée rituelle des insulaires du Pacifique Sud interprétée à l'occasion de cérémonies, de fêtes de bienvenue, ou avant de partir à la guerre, que les Māori ont rendu mondialement célèbre par l'équipe de rugby à XV de Nouvelle-Zélande, qui l'effectue avant ses matches depuis 1905.

 

 

Le livre se passe en Nouvelle Zélande et le héros principal, un policier est d'origine maorie. On s'immerge donc dans cette culture que l'auteur montre sous ses rites violents. Jack Fitzgerald est reconnu également pour sa violence. Sa femme et sa fille ont brusquement disparu 25 ans plus tôt. C'est ainsi qu'il est entré dans la police d'Auckland en espérant les retrouver. Mais rien n'y a fait. Alors, pour lui les enquêtes se succèdent mais celle qui est l'objet de ce roman n'est pas n'importe laquelle.

Une jeune fille, Carol, vient d'être assassinée avec le sexe découpé sans viol, ce qui rappelle un même meurtre inexpliqué cinq ans plus tôt.

C'est alors que le procureur Hickok a l'idée d'adjoindre à Jack une jeune femme, criminologue, Ann Waitura. Ils forment malgré leurs différences une bonne équipe. Wilson participe également à l'enquête et puis Ann est plutôt une belle femme, ce qui ne gâte rien.

Un nouveau meurtre montre qu'il s'agit d'un tueur en série. Jack approche alors les milieux de la drogue et de la prostitution pour avoir quelques pistes car Carol se prostituait pour améliorer son quotidien. Un peintre pourrait être le meurtrier, ce qui oriente la police vers cette piste.

Un certain John, peintre amateur, pourrait être celui-là. Lui est tombé amoureux de la belle Eva qui s'ennuie beaucoup avec son mari homosexuel qui la met dans le lit avec ses amis...

Et puis les maoris sont aussi suspects car certains rites pourraient être en lien avec ces meurtres.

Raconter un roman policier est très difficile car il ne faut en aucun cas dévoiler l'intrigue. Il faut juste révéler qu'il y aura pas mal de morts dans cette lugubre histoire.

Le suspens est très bien restitué. On ne s'ennuie pas un instant et en plus l'écriture est très belle. Ainsi, au-delà de cette violence souvent présente, il y a un plaisir littéraire lié au style limpide, efficace et de grande tenue.

Deux exemples :

Page 23 : "Sa famille avait disparu. Depuis, Jack allait se réfugier dans la chambre isolée au fond du couloir, celle de la gamine. Il n'en ressortait qu'à l'aube, moribond, sans larmes, à moitié fou..."

Page 35 : "A la lecture de son dossier, ce type ne lui avait pas du tout plu mais Ann commençait à s'y faire : Fitzgerald avait des traits trop fins pour une brute épaisse. Son père, Maori de souche, lui avait légué le teint mat des gens des îles, un nez légèrement épaté, une carrure de All Blacks à la retraite et de puissants maxillaires qui donnaient à son visage une incontestable dureté - son centre de gravité..." 

L'intérêt de ce roman policier n'est donc pas limité à la seule intrigue mais s'étend à la qualité littéraire du récit.

Ainsi, un tel livre montre bien que le roman policier - thriller est bien de la littérature. En doutions-nous?

Caryl Férey est né en 1967 et est un des auteurs français qui comptent dans le domaine des thrillers.

 

 

Merci à Libfly pour cette lecture passionnante avec l'envie de lire très vite Utu qui est le deuxième tome de cette saga maorie.

Bonne lecture,

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

Heide 29/04/2013 16:28


J'avais lu Zulu de Caryl Férey et j'avais moyennement apprécié ce thriller. Mais après avoir lu ton article, celui-ci me tente beaucoup. Je le note pour un prochain achat.

DENIS 29/04/2013 21:39



Haka, c'est violent mais très bien écrit, intrigue bien menée, donc j'ai vraiment apprécié ce livre



thanina 20/04/2013 21:39


Hi , j'apprécie bcp le policier notamment quand l'histoire se déroule dans des pays qui me sont méconnus , bien sûr le talent et l'ecriture comptent , c la cerise ...donc excellente idée
d'achat , merci pour la presentation , bonne fin de week end .

DENIS 20/04/2013 21:49



oui à lirecar c'est dépaysant, violent malgré tout, mais une belle découverte pour moi



laure 20/04/2013 21:29


Je le note bien que je risque de ne pas le lire tout de suite, j'ai déjà beaucoup de lectures à venir :) mais il faut le noter je pense :D


bonne soirée Denis bises

DENIS 20/04/2013 21:48



oui Laure un livre à lire parfois très violent mais c'est dans l'ordre des choses dans le contexte du roman


une belle surprise et avec des livres comme celui-ci, je deviens adepte de ces livres que je n'aurais pas lus autrefois



Valentyne 20/04/2013 08:04


Cela fait quelques temps que j'ai envie de lire cet auteur, ton avis me conforte dans cette idée 


Bonne journée Denis ;-)

DENIS 20/04/2013 21:35



très belle surprise vraiment


j'ai vraiment aimé le style



Jenny 20/04/2013 07:53


Egalement dans ma liste de lecture à venir mais il y a tellement de beaux livres à lire que je ne sais plus par où commencer. Bonne journée

DENIS 20/04/2013 21:36



je connais cela aussi mais j'ai vraiment aimé, hâte de lire le suivant Utu



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***