Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 09:00

 

Je viens de lire les Lettres de Flora Tristan, un livre de 1980, introuvable aujourd'hui, semble t-il et que j'ai le plaisir de prendre à la bibliothèque.

 

C'étati l'occasion pour moi d'aller à la rencontre de cette femme du  19e siècle qui oarait encore si moderne aujourd'hui.

 

Elle est née à Paris le 7 avril 1803 d'une mère française et d'un père d'origine péruvienne. Elle se marieà 18 ans et va avoir deux enfants. Mais très vite elle va se séparer de son mari.

 

En 1826, elle fait un premier voyage à Londres, puis un second en 1831. Elle en fera 4 au total.

 

Et pour aller vers ses racines péruviennes, elle part en amérique latine de 1833 à 1835.

 

De ces voyages, Flora Tristan va écrire deux livres qui vont faire sa gloire :

 

Promenade dans Londres et Pérégrinations d'une Paria

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, avant de mourir  le 14 novembre 1844 à 41 ans, elle se consacre à une dernière aventure littéraire et politique en écrivant "l'union ouvrière", destinée aux ouvriers pour les aider dans leur lutte vers l'émancipation. Elle a reçu de nombreuses lettres d'ouvriers montrant que son projet a eu un réel écho et elle entreprend un tour de la France, interompu par sa mort.

 

Destin étonnant que celui de Flora Tristan, qui a dû tout au long de sa courte vie lutter. Elle a demandé par exemple l'abolition de la peine de mort en 1838.

 

N'oublions pas que les parias ne sont pas des "gens très recommandables"...

 

Un auteur, donc, à ne pas oublier.

 

Bonnes lectures,

 

Denis

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sabat 23/07/2011 19:40



J'ai découvert cette grande femme, la grand mère de Paul Gauguin, en lisant Le paradis de Mario Vargas LIosa.  Je n'ai hélas pas encore lu Pérégrination d'une paria.



DENIS 23/07/2011 20:58



moi non plus d'ailleurs


sinon, j'adore Vargas Llosa



Anis 23/06/2011 19:08



Merci Denis pour avoir évoqué cette magnifique figure et pour l'avoir offert à notre communauté.



DENIS 25/06/2011 22:59



de rien


ces lettres m'ont permis de suivre sa vie et ses idées et je voulias rappeler qu'elle a eu une postérité à ne pas oublier



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***