Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 00:26

 

 

Du spirituel dans l'art, et dans ma peinture en particulier

 par Wassily Kandinsky (Folio essais - 211 pages)

Traduit de l'allemand par Nicole Debrand

et du russe par Bernadette du Crest - Préface de Philippe Sers

-----------------------------------

Dans le cadre des lundis philo de Heide

LundisPhilo.jpg

 

    voici ma 7e contribution autour du thème mensuel

(premier lundi de chaque mois) ce mois-ci : "l'art - la beauté dans l'art"

 

Très difficile de trouver un livre sur ce thème précis. Alors, je me suis tourné vers un peintre qui a théorisé sa pratique picturale au début du XXe siècle. Wassily Kandinsky est très connu pour sa peinture atypique et "philosophique" autour de la couleur en art.

Il illustre son propos de 8 oeuvres, dont 3 lui revenant :

 

 

Impressions V (Parcs)

Improvisation 18 (avec pierre tombale)

 

Composition 2

 

Un grand dommage que l'édition Folio présente ces oeuvres en noir et blanc alors que la base de la philosophie du peintre est la couleur.

La seule vision de ces toiles illustre bien le thème de la beauté dans l'art. Kandinsky a su l'exploiter de façon exceptionnelle permettant de visualiser sa pensée alors que d'habitude la philosophie théorise plutôt qu'elle ne montre. Elle conceptualise, à la différence de l'art.

Au début de son introduction, Kandinsky écrit : "Toute oeuvre d'art est l'enfant de son temps et , bien souvent, la mère de nos sentiments. Ainsi, de chaque ère culturelle nait un art qui lui est propre et qui ne saurait être répété. Tenter de faire revivre des principes d'art anciens ne peut, tout au plus, conduire qu'à la production d'oeuvres mort-nées".

Ainsi, chaque article doit produire une oeuvre "neuve", "renouvelée. C'est une philosophie souvent difficile à faire sienne.

Kandinsky, en effet, a su créer une oeuvre personnelle. Son art est un art de "l'intérieur" . Il énonce ainsi son "principe de la nécessité intérieure"

La nécessité intérieure est pour Kandinsky le principe de l’art et le fondement de l’harmonie des formes et des couleurs. Il la définit comme le principe de l’entrée en contact efficace de la forme et des couleurs avec l’âme humaine. Tout art doit venir de "l'intérieur" de la pensée de l'artiste. Il ne doit pas se tourner vers "l'extérieur".

Il énonce deux grandes catégories de couleurs : 1 - Chaleur ou froideur; 2 - Clair ou obscur.

Le jaune, par exemple, est excentrique, porteur de lumière alors que le bleu est concentrique, refermé sur lui-même.

Pensée assez complexe qu'il faut essayer d'appliquer à l'interprétation de ses tableaux.

Essai intéressant pour pénétrer la pensée du peintre et regarder autrement ses toiles complexes du point de vue de l'interprétation mais tellement belles à regarder, à méditer. C'est cela aussi la beauté de l'art...

Denis

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anis 17/01/2013 18:59


J'avais trouvé cet essai vraiment passionnant.

DENIS 18/01/2013 21:06



oui en effet il est passionnant pour comprendre sa vision de l'art abstrait et donc de son art



Lee Rony 09/01/2013 23:30


La beauté est moins simple à définir qi'il y parait, et heureusement ! 

DENIS 11/01/2013 16:15



oui et Kandinsky dit bien que ce qui lui parait "beau" peut paraitre "laid" pour le spectateur


l'art abstrait est souvent décrié alros qu'il est riche d'informations et de philosophie quand on contemple l'oeuvre



Catherine 08/01/2013 20:06


Merci pour cette découverte car, à vrai dire, je ne connaissais ce peintre que de nom, je vais voir d'autres de ses œuvres

DENIS 08/01/2013 21:38



très intéressantes, colorées et "philosophiques"



Cleanthe 07/01/2013 21:33


La lecture de ce livre me semble indispensable à qui veut entrer dans le système de pensée qui a donné naissance à l'abstraction picturale. J'avais bien aimé en tout cas l'idée d'une âme ou d'une
psychologie des couleurs.

DENIS 08/01/2013 21:43



oui j'ai aimé cette lecture pour cela aussi car c'est presque un "manifeste" de l'abstraction picturale (il fallait bien remplacer la peinture devenue "photo" par un art qui devient spirituel)



Heide 07/01/2013 20:51


J'ai appris beaucoup, en lisant ton article, sur les pratiques artistiques de Kandinsky. C'est intéressant cette approche de l'art par l'intériorité de l'artiste, qui recompose le monde avec son
âme, son identité, selon une sorte de photographie intérieure. Soseki nous invite à voir le monde, donc à nous tourner vers l'extérieur, mais il y a aussi chez lui, il me semble cette notion de
recomposition artistique à partir de ce que l'on est au dedans.


Merci de ta participation et je me pencherai à l'occasion sur les oeuvres de Kandinsky.


Le mois prochain, Freud et la psychanalyse, bonne idée !

DENIS 08/01/2013 21:45



l'art nait toujours de l'intérieur de l'être mais le réalisme lui enlève cette "intériorité", alors l'abstraction a su ouvrir une nouvelle lecture de l'art



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***