Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 10:00
                                              

                                      Editions Grasset - Août 2009 - 300 pages
                  et publication simultanée aux Editions du Boréal pour le Canada


Dès sa dédicace, l'auteur s'attache au texte d'Aimé Césaire paru en 1939 "Cahier d'un retour au pays natal", avec ce début de phrase "Au bout du petit matin...".

                                  

                                                            (Aimé Césaire 1916 - 2008)

Ensuite, il dédie ce roman "à Dany Charles, mon neveu, qui vit à Port-au-Prince".
Il est ainsi très difficile de croire que ce livre est un roman car il met en scène l'auteur lui-même et son neveu Dany.

C'est donc bien le retour de l'auteur à Haïti après de très longues années d'exil au Canada :  33 ans pour être précis. Son père a, comme lui, quitté le pays mais il vient de mourir loin de sa terre natale. Alors, Dany décide de partir pour Haïti où il va retrouver les siens : sa mère quittée il y a si longtemps; son neveu Dany qu'il va emmener avec lui pour un voyage dans ce pays si pauvre et en survie, comme il l'imaginait. La dictature qui a sévi dans le pays a fait fuir le père et le fils, et vers la fin du livre l'auteur dit :
"Nous avons chacun notre dictateur.
Lui, c'est le père, Papa Doc
Moi, le fils, Baby Doc.
Puis l'exil sans retour pour lui
Et ce retour énigmatique pour moi" (page 289)

Cette strophe résume bien l'esprit de ce magnifique livre, pris entre poésie et prose, les deux alternant avec de longs poèmes narratifs.

Quelques strophes au hasard :

"Les paysans pauvres paient les impôts
sans rien espérer du gouvernement
Ce serait déjà bien
si on les laissait vivre en paix.
L'état n'aime pas qu'on le juge en silence.
Je pense à ça en les voyant courbés dans les champs". (page 239)

"Je ne veux plus penser.
Simplement voir, entendre et sentir.
Et tout nter avant de perdre la tête,
intoxiqué par cette explosion de couleurs
d'odeurs et de saveurs tropicales.
Cela fait si longtemps que je ne
fais pas partie d'un tel paysage" (page 82)
(Strophe écrite au début de son séjour à Port-au Prince, où il se terre dans sa chambre d'hôtel, sans oser regarder cette ville qu'il a tant rêvée là-bas au Canada).

Un livre à lire de toute urgence en ces temps de misère humaine en Haïti, un pays si pauvre et tant rongé par la dictature, que cette catastrophe naturelle vient d'enfoncer encore plus dans la misère et le dénuement.

Mais Haïti c'est aussi la poésie dans le coeur des haïtiens... A lors lisons sa littérature pour reprendre espoir en un avenir pour ce pays...

                                                   

Dany Laferrière est né à Port-au-Prince en 1953. Il est l'auteur de plusieurs romans, dont "Vers le Sud" (2006) et "Je suis un écrivain japonais" (2008). Il vit à Montreal, où il est également journaliste et chroniqueur.

Ce livre est bien résumé par Bernard Pivot : "C'est fomidablement vivant. Le verbe poétique de Laferrière enchante le livre. (Le Journal du Dimanche)

Bonne lecture...

Denis


Ce livre est également lu dans le cadre du 1% rentrée littéraire animé par Levraoueg

                                                     Challenge du 1% littéraire 2009

                                                                            4/7

Partager cet article

Repost0

commentaires

kimcat 27/01/2010 18:18


merci pour ce partage littéraire...
j'ai vu cet écrivain qui parlait de son pays  après le séisme à la TV


denis 27/01/2010 20:12


c'est un excellent écrivain
et après ces années d'exil, il est de retour pour des motifs tragiques


écureuil bleu 24/01/2010 22:47


Bonsoir Denis et merci pour cette belle fiche de lecture qui me donne nvie de découvrir le livre et l'auteur. Bonne soirée à tous les deux !


DENIS 27/01/2010 20:17


en effet un auteur à découvrir
j'ai lu à la suite 2 livres de lui et celui-ci m'a enchanté par la beauté de la langue et la forme qui emprune beaucoup à la poésie
bonne soirée
Denis


Mimi du Sud 24/01/2010 21:42


Voila,mes amis sont partis sur la route de l'Italie,
nous avons passé un excellent week-end,et j'ai
bien profité de ma semaine :-) de retour sur la
blogsphère,j'ai posé mon nouvel article et
je viens te souhaiter une bonne soirée,ainsi qu'à
Denis,pour le courrier,je l'ai envoyé mercredi,tu
aurais du surement le recevoir samedi matin,j'espère
que tu l'auras lundi,et qu'il n'est pas perdu.
bisous de Mimi


aline27 24/01/2010 18:54



Ce livre est si touchant que je ne manquerai pas de l'acheter .
D'autant plus en ce moment .
Merci de nous l'avoir indiqué .
Bonne soirée. Josy



DENIS 27/01/2010 20:19


en effet ce retour au pays natal est émouvant et encore plus quand on siat la tragédie actuelle et l'implication de l'auteur pour la survie de son pays
bonne soirée
Denis


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***