Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:00

Dans les rapides de Maylis de Kerangal

(Naïve - collection "sessions" - 113 pages - janvier 2007)

 

J'aime beaucoup les livres de Maylis de Kerangal, mais encore plus celui-ci. Par chauvinisme, me direz-vous?

Un peu mais pas que cela heureusement. Car il y a avant tout la qualité de l'écriture de l'auteure, à laquelle je succombe dans chaque livre qu'elle écrit.

Alors, pourquoi du "chauvinisme" (un mot dont j'ai horreur, par ailleurs!). Parce que le roman se passe au Havre en 1978 et notamment au lycée Porte Océane où j'ai passé mon bac, 3 ans avant cette histoire.

Je me sentais un peu chez moi, ainsi.

Et l'histoire? trois amies. La narratrice, Marie, Lise et Nina. Inséparables au lycée et dans leur activité de loisir : l'aviron.

Un dimanche, un jeune homme en Renault 16 les prend en stop au bord de la plage. Il écoute Blondie et elles sont subjuguées.

Dès le lundi, Lise se procure le disque 33 tours : "Parallel Lines" de Blondie.

 

 

Elles pensent avroi découvert un groupe exceptionnel et inconnu. Or, Pierre, un de leurs amis, leur dit que ce n'est pas leur dernier disque et que le précédent était meilleur.

La blonde sur le disque s'appelle Debbie et elle vit à New York. Les trois filles rêvent alors d'aller à New York et de chanter aussi.

Pierre demande à Marie de faire un article sur ce livre.

Mais voilà qu'une autre chanteuse entre dans leur univers musical : Kate Bush avec "The Kick inside".

Les trois amies vont à une soirée de jeunes au moment de Noël, et Nina rencontre un homme et le trio est en train d'éclater, pas seulement au niveau musical...

Les chapitres reprennent les titres des disques de Blondie et Kate Bush pour rythmer ce roman.

Je l'ai dit, on est toujours sous le "charme discret" de Maylis de Kerangal. Son originalité est toujours contenue dans la beauté de son langage.

Page 18 : "Blondie, Parallel Lines, la pochette. Canon. Une fille et cinq garçons. Debout et côte à côte, ils regardent l'objectif, annoncent la structure et la couleur, ce sera géométrique, noir et blanc - on ne peut être plus clair. Noir et blanc les larges rayures verticales qui tapissent le fond de l'image, noir les costards étroits, les cravates fines comme des des lamproies pendues sur les boutonnières, blanc la robe de débutante que porte la fille, mes mules et ses cheveux platines."

Vous pourrez mesurer ici la manière de présenter la pochette par l'auteure (dont vous avez l'illustration ci-dessus).

Autre exemple du style de l'auteure, page 51 : "Nous allons partir à New York. C'est décidé. L'été prochain, on ira. C'est notre grand projet. Nous sommes d'accord. Nous voulons l'Amérique, New York, Manhattan. La folie des grandeurs. L'idée d'une virée à Londres, dégainée par souci de réalisme économique - New York trop cher, trop loin, trop grand - , aura vécu le temps d'une cigarette défaitiste : qu'aurions-nous fait à Londres quand Debbie est à New York".

Un style littéraire comme celui présenté dans les deux extraits ci-dessus est fait pour me ravir. Des portraits par petites touches. On se croirait dans un tableau en train de se créer sous nos yeux.

 

De Maylis de Kerangal, j'ai également présenté sur le blog un roman qui, lui se passe à Marseille : "Corniche Kennedy" tout aussi beau et passionnant.

Bonne lecture,

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

ecureuilbleu 23/03/2013 20:41


Bonsoir Denis et merci de nous présenter cet auteur.

DENIS 24/03/2013 12:23



j'adore ce qu'elle écrit vraiment ++, je suis sous le charme, toujours avec ses livres


et puis il y a ce lien avec Le Havre et le lycée que nous avons fréquenté tous deux, même se ce n'est pas à la même époque, et qu'elle évoque furtivement dans ce livre



Marc Lef 21/03/2013 09:05


ça tombe bien, Blondie était un  de mes groupes préférés! Ah, combien de fois j'ai pu écouter "Call me"!!! Voilà qui me donne envie d'en savoir plus sur le livre...

DENIS 22/03/2013 22:05



je ne connaissais pas ce groupe


ce livre est vraiment intéressant



Valentyne 19/03/2013 21:36


Bonsoir Denis, 


je n'ai pas lu cette auteure (mais je suis très tentée par "naissance d'un pont" que recommande Philisine ;-)


Bonne soirée

DENIS 22/03/2013 22:07



j'ai "naissance d'un pont" en folio, pas encore lu


j'adore son écriture à la fois moderne et ample, fluide



Philisine Cave 18/03/2013 20:08


et d'elle, je te conseille Naissance d'un pont et Tangene vers l'est : cette femme écrit très bien, je suis sensible à sa prose. Bonne soirée

DENIS 22/03/2013 22:08



j'adore sa prose, son ton à la fois moderne et fluide


j'ai à la maison "naissance d'un pont" en folio et je lirai aussi son récit du transibérien



Anis 18/03/2013 18:29


J'aime beaucoup cet article et j'ai très envie de lire ce livre. j'ai passé mon BAC en 82 et j'ai beaucoup écouté Blondie dont j'étaits une fan absolue, idem pour Kate Bush. C'est toute une
époque merveilleuse.

DENIS 22/03/2013 22:09



je ne connaissais pas blondie, trop "classique" à l'époque je pense


le rock ne m'intéressait pas trop



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***