Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 20:45

 

Dames de Californie de Joseph Kessel (Folio - 92 pages)

Première édition : Gallimard 1929

----------------------

 

Après avoir lu le mois dernier Mermoz de Joseph Kessel, dans le cadre du mois consacré à l'auteur pour le challenge que j'anime "Littérature francophone d'ailleurs", et sur demande de quelques bloggeuses, le mois de mai étant également consacré à Joseph Kessel, j'ai lu "Dames de Californie".

 

 

Voici un court récit autobiographique de Joseph Kessel écrit en 1925 et publié en 1929. Il raconte en 90 pages, son voyage aux Etats-Unis, juste après la grande guerre. Il sort de l'expérience de la Sibérie où il est allé comme volontaire. Il a d'ailleurs raconté cette "aventure" dans "Les temps sauvages".

 

 

 

Ainsi, il s'embarque pour New York, où les soldats sont accueillis avec enthousiasme, ce qui n'est pas fait pour lui déplaire quand il s'agit de jeunes femmes...

Page 34 : " Nous n'avions pas le temps de débarquer qu'une foule se ruait vers nous. Journalistes, photographes, opérateurs de cinéma étaient au premier rang. Puis des femmes, des femmes. En blouse de la Croix-Rouge, en tailleurs, en manteaux, vieilles, jeunes, ouvrières, mondaines, toutes criant, riant, tendant vers nous des fleurs, des billets de rendez-vous, des cigarettes, des lèvres."

 

Ensuite, il part pour San Francisco :

Page 44 : "L'après-midi on nous fit visiter San Francisco. Collines qu'escaladaient à chaque instant de petits funiculaires pareils à des chenilles, sordides maisons de bois élevées après le tremplement de terre, brillantes avenues, douce et tiède plage où mourait la houle du Pacifique, quartier chinois plein de secret et de silence, quartier nègre plein de rire et de puérilité, j'essaye en vain de saisir leurs profils, leurs odeurs."

 

 

Et puis, c'est la rencontre de Mary, la femme qui va être celle qui va l'aimer aux USA.

Page 44 : "Il était naturel que Mary me déçût lorsque je la vis. Je n'étais pas amoureux d'elle et il aurait fallu que je le fusse de tous mes sens, de toute mon âme, pour qu'une femme supportât sans en être amoindrie le faix de ma vaste, brûlante et imprécise avidité."

 

D'autres femmes, pour des aventures éphémères, vont cotoyer l'auteur qui prend du bon temps ici, n'hésitant pas à boire aussi plus que de normal. Mais Mary reste pour un moment celle qui marque sa vie et il va tenter de se détacher d'elle en mettant son ami Bob sur la route de Mary... car il sait qu'il va partir, un jour, sans elle. Mais c'est Georgina qui va l'accompagner à l'embarcadère... 

Joseph Kessel se révèle tel qu'il est, franc, direct et il "nous parle" dans son langage imagé, travaillé, que l'on voit à l'oeuvre dans les extraits proposés.

Il avoue dans ce livre s'être intoxiqué avec l'oeuvre de Dostoïevski, un maître pour lui.

Ce livre est à lire pour comprendre aussi ce qu'était la "libération" des soldats au sortir d'un conflit mondial aussi cruel que celui de 1914-1918. Il fallait renaître à la vie et "Dames de Californie" est avant tout cela, et en aucun cas un livre "érotique" de conquêtes féminines...

 

Bref, Joseph Kessel reste un auteur à lire avec délectation, quelque que soit le thème évoqué dans ses livres. Car là encore, avec Teddy ou Bob, l'amitié est un sésame...

 

Livre lu dans le cadre du challenge "littérature francophone d'ailleurs"

 

 

Bonne lecture,

 

Denis

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marble 09/12/2014 14:17

Un romancier très prolifique, que j'ai toujours plaisir à lire même si cela fait bien longtemps que je ne me suis pas penché sur un de ces écrits, donc une bonne occasion de m'y remettre avec Dames de Californie.

Denis 14/12/2014 12:29

C'est un auteur que j'aime lire régulièrement et ce livre est très intéressant. Bonne lecture

Valentyne 23/06/2013 18:29


j'avais raté cet article en mai (heureusement que tu as fait un récap sur ton challenge) . Comme Lilou, cette année je suis totalement tombée sous le charme de cet auteur ;-)


Quel voyageur ce Kessel 

DENIS 23/06/2013 22:30



j'espère que tu en liras quelques uns que je pourrai rajouter à ce challenge, j'étais heureux de lire deux livres de lui ces derniers temps



Heide 22/05/2013 10:51


Je le note pour plus tard, pour l'aspect autobiographique et l'atmosphère d'après-guerre aux Etats-Unis. J'ai commencé L'Armée des ombres. Un roman magistral !

DENIS 23/05/2013 18:14



oui, c'est un court texte mais très intéressant


j'attends avec impatience ton article sur "l'armée des ombres", lu il y a déjà quelques années.



laure 20/05/2013 19:30


C'est celui-là que j'aurais du lire avec toutes les lectures que j'ai ce mois-ci... je ne vais pas assurer une cacahuète encore... :)


Une belle lecture donc :) mais ça ne m'étonne pas avec Kessel :)


Bises Denis et belle soirée :)

DENIS 20/05/2013 20:56



et oui, j'ai choisi un petit livre pour continuer à lire Kessel, sans me surcharger et c'est eu une bien intéressante lecture



lilousoleil 20/05/2013 11:53


MTG il en faut pour tout les goûts et je te comprend fort bien...


avec le sourire

DENIS 20/05/2013 11:58



oui en effet, et puis il fit partie de l'histoire littéraire française avec du talent de conteur indéniable, qui n'a pas veilli à la relecture



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***