Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 09:00

 

Une des révélations de l'année 2011 !!!

Avocat au barreau de Berlin, l'auteur réussit

à transformer en nouvelles,

remarquables en tout point,

 les différentes affaires criminelles

auxquelles il a été mêlé.

 

 

 

 

 

 

Gallimard (Editions) - Nouvelles - 2011 - 215 pages

Pierre Malherbet (Traducteur)

 

Ce recueil d’histoires courtes rassemble
une dizaine d’authentiques affaires criminelles.
Pour son auteur, Ferdinand von Schirach,
avocat de la défense à Berlin,
« le monstrueux fait partie du quotidien ».
Son rôle est de défendre tant des innocents
que les cas criminels les plus lourds.
C’est leurs histoires qu’il raconte ici,
avec une force inouïe.
Si les faits rapportés sont bien réels,
Ferdinand von Schirach brouille les pistes
 et nous introduit dans un monde de fiction
aussi fascinant qu’inquiétant.
Il s’agit d’histoires « coup de poing », rivalisant
de coups de théâtre et de violence,
où le laconisme du style et la description détaillée,
 presque chirurgicale, des crimes commis,
 parviennent à tenir le lecteur en haleine,
 par un mystérieux pouvoir d’attraction.
Mais on ne peut réduire les récits de von Schirach
 à la dimension spectaculaire d’une prose glaçante.
 Ces récits criminels contiennent également
une dimension psychologique qui témoigne
d’une compréhension aiguë pour les motifs
ayant poussé les criminels à accomplir leurs forfaits.
C’est le cas pour le personnage principal du récit
qui ouvre le recueil, Fähner, qui tue sa femme
dans un éclat de violence inouïe :
ce crime effrayant s’explique par la torture morale
 qu’elle lui avait infligée durant d’interminables années.
C’est avec la même empathie que von Schirach
tente de rendre compte du meurtre d’un frère
par sa propre soeur comme un acte d’amour
 et non de haine.
Ferdinand von Schirach, pour un coup d’essai,
 livre un coup de maître :
subitement entré en littérature avec ce premier recueil
de nouvelles, il transcende le témoignage
de sa fonction par la maîtrise souveraine de la narration.
On est saisi par cette lecture, qui interroge la valeur
de la vérité : souvent on ne peut la prouver,
et encore moins la croire.
 
 
  
Ferdinand von Schirach, né à Munich en 1964,
est avocat de la défense au barreau de Berlin
depuis 1994.
Parmi les clients qu'il a défendus, on trouve
des personnalités politiques et industrielles, des espions,
des célébrités et des anonymes.
"Crimes", qui lui a valu un succès foudroyant
est son premier ouvrage. 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***