Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 08:00







Colette Nys-Mazure, née le 14 mai 1939 à Wavre (Belgique), est une écrivaine belge de langue française.

Suite au décès de ses parents, elle part habiter chez des membres de sa famille dans le Tournaisis, une région qu'elle affectionne beaucoup et qu'elle ne quittera plus.

Titulaire d'une maîtrise de lettres à l'Université catholique de Louvain où elle a effectué ses études de 1957 à 1961, elle est devenue professeur de lettres de 1961 à 1999. Elle a également été assistante à l'Université catholique de Louvain de 1974 à 1980 et conférencière à partir de 1989 au Centre Vauban de la Fédération universitaire et polytechnique de Lille.

Son premier recueil, La vie à foison, est publié en 1975 par le Centre Froissart de recherches poétiques.

Si la poésie reste son territoire de prédilection, elle a également écrit des essais sur Suzanne Lilar et Tahar Ben Jelloun, des nouvelles et des pièces de théâtre qui connaissent un grand succès. Elle anime aussi des ateliers d'écriture et de lecture. Elle est membre de l'Association des Écrivains belges de Langue française.

Colette Nys-Mazure fait partie du groupe Unimuse avec, entre autres, Paul André, Jacky Legge, Françoise Lison-Leroy, Marie-Clotilde Roose et Michel Voiturirer. Créée en 1952, cette association d'écrivains du Tournaisis et des environs peut être considérée comme la « Maison de la Poésie » du Hainaut occidental, même si elle ne possède pas de local fixe.

Sur le plan privé, Colette Nys-Mazure est la mère de cinq enfants et la grand-mère d'une dizaine de petits-enfants. Très catholique, elle souhaite être inhumée au Jardin des Poètes dans le cimetière du Mont-Saint-Aubert.

        ( Photos du blog de
Mitsuru )         

 

 

 

 


Colette Nys-Mazure a obtenu le Prix Charles Plisnier en 1981.
           
Publié par les éditions L'Arbre à Paroles en 1990, son recueil Haute enfance obtient le Grand Prix de Poésie pour la Jeunesse décerné par
le Ministère français de la Culture.

En 2002, la princesse Mathilde de Belgique lui remet au Palais des Académies de Bruxelles le Grand Prix du Centenaire de l'Association des Écrivains Belges de langue française pour sa nouvelle Moi qui pâlis au nom de l'Alpha.

En mai 2006, Colette Nys-Mazure a reçu à Chimay le Prix Maurice et Gisèle Gauchez-Philippot 2006 (d'une valeur de 620 euros) pour son recueil de nouvelles Sans y toucher, publié aux éditions Renaissance du Livre en 2004 et aux éditions Labor en 2005.

En mars 2009, les clubs Richelieu de Belgique et du grand-duché de Luxembourg remettent à Colette Nys-Mazure le Prix Richelieu pour sa contribution à la promotion de la langue et de la culture françaises.

Entretiens :


"Redéployer le tissu de la vie", entretien avec Colette Nys-Mazure, réalisé par Blandine Douailler et Pierre-André Poinsignon, A verse, n°3, automne 2009.

( Source wikipédia )




Site officiel de Colette Nys- Masure


Vous pouvez aussi découvrir des articles intéressants sur
 Colette Nys - Masure sur un Blog ami 

 "Journal d' Un petit Belge "

dans la rubrique " ECRIVAINS BELGES "


Pour les passionnés de la lecture , je vous conseille son livre :
" Célébration de la LECTURE " où se mêlent magnifiques tableaux et textes sur la lecture, que je possède et que j'ai adoré !





 La Renaissance du Livre - 162 pages 
- Collections références -

Partager cet article

Repost0

commentaires

E

Je ne me lasse pas de lire les éloges de cette grande dame discrète, et découverte par le Petit Belge... Elle mérite certainement tous les honneurs qui applaudissent son oeuvre!


Répondre
P

je t'en ai parlé, j'ai découvert cet auteur en lisant " Célébration du Quotidien"
Voici ce que j'en disais sur un groupe ami

100% Bonheur Dans cette célébration du quotidien,
l'auteur nous invite à ouvrir les yeux sur ce qui nous entourent au quotidien.

C'est tout simplement une philosophie de vie qui nous transporte dans notre environnement ,
si proche mais que nous ne prenons plus le temps de regarder

L'auteur nous emmène vers un voyage dans un jardin, une cuisine, un bord de mer,
juste pour nous inviter à apprendre à regarder autour de soi et apprivoiser les petits bonheurs

Pour moi, c'est un livre qui doit ête lu plusieurs fois, suivant notre parcours de vie, on le lit différement à chaque fois, c'est du bonheur, une ivitation à s'arrêter,
à retrouver notre vision d'émerveillement,à se dire que la vie peut être autre que routine monotone

J'aime l'offrir

Un extrait icihttp://www.colettenysmazure.be/biblio/celebration_quotidien.php


Répondre
U

Bravo de rendre hommage à cette Grande Dame de la littérature belge que j'aime beaucoup et merci d'avoir fait le lien vers mes blogs.


Répondre

 J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour Colette Nys- Mazure. Et je connais aussi Françoise Lison qui fût prof de mon fils aîné aux Ursulines à
Tournai.
Quand je viendrai sur Tournai , je me ferai un plaisir d'aller voir ce jardin des poètes au Mont-St-Aubert !
Et pour le lien, c'est de tout coeur et en toute amitié!
Bisous ensoleillés de Normandie et au plaisir!


É

Merci pour cette invitation à la découverte d'une romancière Belge que je ne connais pas. Bisous


Répondre

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***